Enfin un traitement efficace de l'alcoolodépendance ?

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 24 Septembre 2003 : 02h00
-A +A
Se débarrasser d'une dépendance à l'alcool est très éprouvant et l'on manque de médicaments efficaces. Le topiramate pourrait être un bon candidat.

La dépendance aux drogues, au tabac, à l'alcool, est associée à une augmentation cérébrale de dopamine, ce neuromédiateur qui nous pousse à « en vouloir toujours plus ». Le topiramate, anti-épileptique, a notamment pour effet de diminuer la libération cérébrale de dopamine. Il est donc un bon candidat pour des essais thérapeutiques dans des syndromes de dépendance.

Dans cette étude, 150 buveurs chroniques, non abstinents, ont reçu soit du topiramate, soit un placebo durant douze semaines (la dose était augmentée progressivement jusqu'à la 12e semaine, puis maintenue à 300 mg/j jusqu'à la fin de l'étude). Les patients étaient vus toutes les semaines et le protocole d'étude prévoyait une visite hebdomadaire d'éducation thérapeutique par des infirmières ayant reçu une formation spécifique.

Les résultats sont en faveur du topiramate pour tous les critères d'efficacité étudiés. Les patients ayant bénéficié du topiramate buvaient moins de verres par jour que ceux sous placebo, avaient moins de journées d'alcoolisation massive (-60% vs -33%), davantage de jours d'abstinence (44% vs 18%) et une moindre envie compulsive de boire. Le topiramate marchait aussi bien chez les alcoolodépendants récents et anciens.

Puisque la durée de l'étude est courte et qu'il n'y a pas de données à distance de l'arrêt, cette étude permet de conclure à l'efficacité du topiramate pour l'initiation de l'abstinence plutôt que pour sa consolidation. L'idée émergeante est que des combinaisons d'agents pharmacologiques (acamprosate, naltrexone) pourraient être utilisées à différentes étapes du traitement de l'alcoolodépendance afin d'optimiser les résultats.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 24 Septembre 2003 : 02h00
Source : Johnson B et al., Lancet 2003 ; 361 : 1677-1685 " Oral topiramate for treatment of alcohol dependence : a randomized controlled trial ".
A lire aussi
Rimonabant : sans tabac ni kilos Publié le 19/05/2004 - 00h00

Comment arrêter la cigarette sans prendre de poids ? Rimonabant, un médicament testé actuellement aux Etats-Unis, pourrait apporter une solution. En effet, cette substance est dotée de deux propriétés hautement intéressantes. D'une part, elle contribue à la perte de poids, d'autre part, elle...

Le topiramate soulage la migraine Publié le 03/03/2004 - 00h00

Cet anti-épileptique possède des mécanismes d'action multiples qui lui confèrent des propriétés intéressantes hors du domaine de l'épilepsie, notamment dans la migraine. Employé en tant que traitement de fond, son efficacité se confirme.

Sevrage tabagique : prêt, partez ! Publié le 31/12/2003 - 00h00

Profitez des vacances pour vous lancer dans l'aventure du sevrage tabagique. Cette sensation de liberté que vous ressentirez n'a pas de prix. Les nouvelles recommandations de bonne pratique formulées par l'AFSSAPS*, vous expliquent les différentes aides disponibles et vous offrent les clés de la...

Plus d'articles