Martine
Portrait de cgelitti
Je reviens de chez le gynéco avec un traitement d'estreva + utrogestan. J'ai 48 ans et cela fait 8 ans que je supporte ma ménopause sans traitement mais je n'en peux plus : insomnies, bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, baisse de libido, cellulite,... Cela me rassure de lire tous les témoignages positifs et j'espère rapidement des résultats bien que le gynéco m'a prévenu que cela pourrait être un peu plus long car absence d'hormones depuis longtemps déjà.

Une expérience similaire ?

Merci.

Sarahyo
Portrait de cgelitti
J'ai 45 ans, ménopausée depuis 1 an, prise de poids importante, cellulite partout : cuisses, mollets, bras (de l'épaule jusqu'au poignet) horrible. J'ai fait un A.V.C. et je ne souhaite pas prendre d'hormones, quelqu'un a-t-il un traitement homéopathique, car j'en ai vraiment assez des sueurs noctures donc insomnies. Merci de bien vouloir me répondre si vous avez une solution efficace.
Marie Gofin
Portrait de cgelitti
Je suis en pleine ménopause - j'ai 55 ans - règles tous les 6 mois - douleurs articulaires, troubles du sommeil, nausées, maux de tête etc - Je vis très mal n'étant jamais bien - mon mari est fatigué par mon manque d'enthousiasme, mes idées sombres - Mon gynéco ne me donne rien car j'ai eu un cancer de l'utérus et que les traitements existants pourraient faire ressurgir ce cancer ! qu'en pensez-vous ? aidez-moi svp.
Lisa
Portrait de cgelitti
Il n'y a rien de mieux que le THS et les risques sont rien au soulagement que çà apporte. Avant la ménopause, j'ai fait cinq ans de dépression avec antidépresseur, thérapie mais depuis 2 ans que je suis sous THS, je revis. Même si c'est une contrainte journalière et jusqu'à la fin de vie, çà vaut le coup. Moins de douleurs articulaires, plus de d'humeur sombre et une nouvelle envie de faire de choses et de profiter de la vie. 50 ans c'est un bel âge, plus d'enfants à pouponner, du temps à soi. C'est une nouvelle vie. A nous d'en profiter.
chantal
Portrait de cgelitti
J'ai 42 ans et menauposée depuis deja 6 mois, les bouffées de chaleur les sueurs nocturnes, les insomnies les problemes de tension etc
Je prends utrogestan et 100MG et estréva depuis 2 mois et je commence à aller mieux.
bon courage à toutes
morette
Portrait de cgelitti
Ménopausée depuis trois ans je n'en pouvais plus de ne pas dormir mais mon gyneco n'etait pas pour les traitements alors j'ai vu mon medecin traitant et il m'a donne Climaston , une pillule journaliere qui m'a fait effet de suite et qui d'apres lui ne serait a prendre que pour quelques mois ,je verrais bien mais en attendant je pètes la forme .A vous de voir . Bon courage a toutes .
michele
Portrait de cgelitti
Je suis sous utrogestan et estreva depuis 2 ans maintenant ,mais ménopausée depuis plus de 15 ans . Avant j' étais sous prémarin mais il y avait trop de risques .Ce qui est embetant c' est que si vous voulez arreter (j' ai essayé plusieurs fois)croyant que vous pouvez vous en passer , les symptomes reviennent illico . Mon médecin m' a dit que ca serait a vie , je ne sais qu' en penser , je voudrais arreter mais les inconvénients sont trop lourds .Je vous souhaite bonne chance . PS:ces 2 médicaments sont mieux tolérés que les autres , pour les bouffées de chaleur c' est un réel soulagement .
Martine
Portrait de cgelitti
En pleine pré-ménopause (toujours réglée à 55 ans bien sonnés, mais avec pas mal de symptômes, bouffées de chaleur, insomnies, nervosité, fatigue, etc..) je voudrais conseiller à toutes quelques méthodes naturelles, simples et peu coûteuses qui personnellement me font le plus grand bien physiquement et moralement: pratique régulière du yoga (respiration en particulier), promenades dans la nature avec mon chien, jardinage. Je crois que le THS présente, quoi qu'en dise le corps médical, pas mal de dangers car on manque encore de recul, et qu'avant d'y avoir recours, si on n'en peut plus, il faut essayer de réformer son hygiène de vie.
nicole
Portrait de cgelitti
moi ça fait 15 ans j ai la menaupose forcee c un cancer du sein et la menaupose est toujour la
Françoise
Portrait de cgelitti
Pour répondre plus particulièrement à Nicole. Dans le cas de cancer du sein un traitement existe sous le nom de LIVIAL. Je le prends dépuis 3 ans après avoir connu tous ces symptomes pendant 7 ans. Depuis 1 an j'arrive à espacer de plus en plus les prises (au début par oubli). Dès la venue d'une bouffée de chaleur ou de sueur nocturne, je reprends le traitement pendant 5 à 8 jours et j'arrête à nouveau. J'espère ainsi pouvoir prolonger le nombre d'années de prise de traitement.
Sujet vérouillé