Enfants atteints d'asthme ou d'allergie : tous à l'école sans discrimination !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Octobre 2007 : 02h00
-A +A
Le Projet d'accueil individualisé (PAI) propose la mise en place de dispositions spécifiques pour que les enfants atteints d'asthme ou d'allergie puissent aller à l'école comme tous les autres enfants. Même si la rentrée scolaire a eu lieu il y a déjà un mois, il n'est pas trop tard pour entreprendre cette démarche.

Projet d'accueil individualisé pour enfants atteints d'asthme et d'allergie

Le Projet d'accueil individualisé (PAI) est rédigé à la demande de la famille, par le directeur de l'établissement scolaire en concertation avec le médecin scolaire, en fonction des recommandations formulées par le médecin qui suit l'enfant.L'objectif est de rendre la vie scolaire possible et dans de bonnes conditions pour l'enfant, et pour cela de faciliter la communication entre la famille, les médecins et les enseignants. Le PAI prévoit quatre grandes dispositions :

  • L'enfant est autorisé à prendre des médicaments à l'école (voie orale, inhalés ou injectés).
  • En cas de nécessité, il peut bénéficier de soins d'urgence adaptés.
  • Des aménagements spécifiques sont prévus pour améliorer ses conditions de vie à l'école.
  • A la cantine, il peut bénéficier de repas adaptés ou d'un panier-repas préparé par la famille.

Médicaments et soins d'urgence en milieu scolaire

Concernant les soins en milieu scolaire, il est conseillé de demander au médecin qui suit l'enfant de faire un bilan de son état de santé et de ses besoins spécifiques, puis d'envoyer un compte rendu précis au médecin scolaire. Celui-ci est ainsi bien informé par un confrère et dispose d'une solide base écrite. La famille doit préparer et entretenir la trousse médicale qui restera à disposition des enseignants. Celle-ci doit contenir les médicaments vraiment indispensables avec l'ordonnance et être contrôlée régulièrement afin de vérifier qu'il ne manque rien et de renouveler les médicaments périmés. Elle doit être simple à utiliser, facile à transporter pour suivre l'enfant dans tous ses déplacements et placée dans un endroit respectant les modes de conservation des médicaments (température, lumière, humidité). Elle doit enfin comporter le PAI, le protocole d'urgence et un répertoire téléphonique (service d'urgences hospitalier, médecin traitant, parents).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Octobre 2007 : 02h00
Source : Communiqué de presse Asthme & Allergies, septembre 2007.
A lire aussi
Allergie alimentaire : comment gérer la scolarité ? Publié le 25/08/2004 - 00h00

Chaque année, la rentrée scolaire est source d'inquiétudes, qui s'amplifient grandement lorsque l'enfant est allergique. Or l'intégration dans le milieu scolaire est une étape extrêmement importante dans la vie d'un enfant. L'Association française des polyallergiques peut apporter aide et...

Plus d'articles