Enfants et ados : comment les empêcher de grossir ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 14 Octobre 2016 : 11h53
Mis à jour le Vendredi 14 Octobre 2016 : 11h54
-A +A

18 % des jeunes Français sont trop gros et 4% sont carrément obèses. Nos enfants ont de plus en plus tendances à prendre trop de poids.

Pourquoi ? Et comment empêcher votre enfant ou votre ado de trop grossir ? Une remise en question s’impose probablement afin de mieux gérer intendance familiale, télé, smartphone et activité physique. On fait le point.

Enfant et ado : surveillance de la croissance et du poids

Le précieux carnet de santé qui accompagne un enfant dès sa naissance vous permet, grâce aux courbes de croissance indiquant sa taille et son poids, d’être alertée quand la situation dérape.

Jusqu’à ce qu’il ait six ans, vous consultez obligatoirement un médecin : c’est lui qui passe votre enfant sous la toise et sur la balance. Mais ensuite, c’est à vous de faire ces mesures même si votre huitième merveille du mode renâcle devant ces contrôles.

Vous vous êtes peut-être habituée à sa silhouette qui s’est un peu trop arrondie, vous avez du acheter de nouveaux vêtements, vous le (la) voyez dévorer mais vous mettez cela sur le compte de la croissance. Et vous vous dites que ça n’est pas grave, que ça va s’arranger.

Le décalage entre la courbe de taille et celle du poids va vous faire prendre conscience de l’inquiétante situation.

Car si votre enfant ou votre ado s’avance vers l’obésité, il y a de grandes chances pour qu’il le reste toute sa vie.

Pourquoi grossissent-ils ?

Le triste constat est le même que pour les adultes : les enfants et les ados grossissent parce qu’ils emmagasinent plus de calories qu’ils n’en dépensent.

Autrement dit, ils mangent trop et mal (trop de sucre, trop de gras, pas assez de céréales, de légumes et de fruits), et ils ne se bougent pas assez pour dépenser ces calories.

Et ce d’autant plus facilement et plus vite que leurs gènes sont plombés par une hérédité familiale .

Ce fichu cadeau vient de vous (qui luttez contre les kilos ?) ou de Papa (qui a un bon petit ventre ?) ou d’un grand-parent. A cela, vous ne pouvez rien.

Mais, en revanche, ce que vous pouvez et devez absolument faire, c’est un bilan objectif de la situation et prendre les mesures nécessaires pour y remédier.

Ca n’est pas facile ! Vous allez inévitablement vous remettre en question puisque vous êtes la chef alimentaire de la famille et devoir faire preuve à la fois d’autorité et de diplomatie.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 14 Octobre 2016 : 11h53
Mis à jour le Vendredi 14 Octobre 2016 : 11h54
Source : Evidence for energy conservation during pubertal growth A 10-year longitudinal study (EarlyBird 71)
M Mostazir1,, A Jeffery, J Hosking, B Metcalf, L Voss and T Wilkin
Internationa Journal of Obesityonline 8 September 2016 
http://www.who.int/dietphysicalactivity/childhood_why/fr/
Effects of TV in the bedroom of young Hispanic children
Du Feng, Debra B. Reed,  M. Christina Esperat, Mitsue Uchida
Am J Health Promo 25(5s), 2011 
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/206451/1/9789242510065_fre.pdf
A lire aussi
Obésité Publié le 06/09/2001 - 00h00

L'obésité est un problème de santé qui, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), atteint des proportions endémiques dans le monde et représente une menace sérieuse en matière de santé publique.

Hygiène alimentaire des adolescents Publié le 25/02/2002 - 00h00

C'est un cliché de dire que l'adolescence est une période difficile de la vie. Elle l'est pour les ados, bien évidemment mais aussi pour les parents qui ne doivent jamais être démissionnaires et toujours diplomates.

Rentrée : on s'organise ! Publié le 16/08/2011 - 08h36

C'est la Rentrée ! Terminés la douceur des vacances, les grasses matinées, les couchers tardifs, les repas pris à n'importe quelle heure. Comment s'organiser pour instaurer de bonnes habitudes alimentaires ?

Plus d'articles