Stéphanie.L
Portrait de cgelitti

------------------------------------------------------------ --------------------

Mon fils,l'ainé de 7 ans, a été propre très tôt de sa seule volonté. Une petite soeur est arrivé il y a un an. Pour lui cette arrivée a été une grande joie. Elle représente sa Princesse & ne cesse de l'embrasser, de l'amuser, de la faire rire... pourtant depuis un mois nous rencontrons un problème: ce n'est pas systématique mais souvent au moment des selles on les trouve dans son slip...là c'est la cata.

Récemmemt il a passé une après-midi chez sa Grand-mère & c'est aussi arrivé!

Nous en parlons car nous sommes toujours à l'écoute, il doit toujours faire attention la prochaine fois, mais... ça recommence!

Que devons-nous faire?

Stéphanie.L
Portrait de cgelitti
Peut-être n'y a t-il aucuns rapports avec la venue de sa petite soeur.
Surtout qu'elle a 1 an et que le problème de votre fils dure depuis 1 mois.
J'ai un neveu qui a eu ce genre de désagrément.(pipi de temps en temps le jour mais pas la nuit et caca le jour,souvent)
Il a commencé à se faire dessus vers l'âge de 12 ans!
ça lui arrivait n'importe où et n'importe quand.(au collège,chez sa grand-mère,chez moi,au magasin etc...)
Mais beaucoup au collège.Tout le monde se moquait de lui.
Il n'arrivait pas à se contrôler.
Je trouve que ma soeur aurait dû consulter,au lieu d'attendre que ça se passe car elle ne se rendait pas compte qu'il était en grande souffrance.
Il n'arrivait pas à nous dire pourquoi il se faisait régulièrement dessus.
On s'est aperçues longtemps après,qu'il se faisait taper et insulter (à cause de son surpoids),il était le pushing-ball d'un gaillard de sa classe,qui le giflait,l'enfermait dans les toilettes du collège etc...et celà,presque tous les jours!
Il ne s'est jamais plaint à sa mère car il avait honte,jusqu'au jour,n'y tenant plus,il s'est confié à moi.
Avec ma soeur,nous sommes allées voir l'agresseur.On a discuté avec lui.Il avait perdu sa maman et rejetait sa colère sur mon neveu...
Il s'est excusé et ne l'a plus jamais frappé,ni insulté.
Du jour au lendemain,la guérison a été complète.
Votre médecin pourra peut-être lui faire faire des examens pour voir si ce n'est pas un problème physiologique.
Sinon,pensez à aller voir un pédopsychiatre (psy pour enfants)qui saura certainement déceler son mal-être.
Et surtout,ne le grondez pas car ces enfants souffrent.
Mes amitiés.


Sujet vérouillé