Enfant : réhabilitation des écrans mais seulement s’ils sont interactifs !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 23 Janvier 2013 : 14h26
Mis à jour le Mercredi 23 Janvier 2013 : 15h06

« Face à cette nouvelle culture des écrans dans laquelle la jeunesse baigne de la petite enfance à la fin de l’adolescence », l’Académie des sciences vient derendre un avis qui réhabilite les écrans, à seule condition que leur usage soit accompagné et de privilégier les écrans interactifs.

© Istock

Les écrans interactifs peuvent avoir des effets positifs considérables

Une utilisation trop précoce ou une sur-utilisation des écrans peut avoir des conséquences délétèressur la santé des enfants (troubles de la concentration, manque de sommeil, sédentarité, obésité, etc.).

Mais selon Jean-François Bach de l’Académie des sciences, « l’utilisation de l’Internet et d’outils numériques (…) a des effets positifs considérables en améliorant l’acquisition des connaissances et des savoir-faire, mais aussi en contribuant à la formation de la pensée et à l’insertion sociale des enfants et des adolescents. »

Autrement dit, avec la révolution du numérique, nous sommes entrés dans une aire où il est désormais indispensable d’apprendre à bien utiliser les écrans qui nous entourent (télé, ordinateur, tablette, téléphone, console de jeux…).

PUB

Recommandations pour bien utiliser les écrans

Si pour les enfants et les adolescents, les écrans peuvent avoir des effets positifs très importants, il faut les accompagner et les orienter vers les écrans interactifs (applications interactives…) au détriment des écrans passifs (visualisation d’un film…).

Les académiciens qui proposent aux parents, éducateurs, personnels de santé et aux pouvoirs publics une série de 26 recommandations, indiquent notamment que si l’on peut employer des outils numériques à partir de l’âge de 2 ans, en revanche, l'introduction des ordinateurs et des jeux vidéo n’est conseillée qu’au-delà de 4 ans, sous l’entière supervision des adultes !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 23 Janvier 2013 : 14h26
Mis à jour le Mercredi 23 Janvier 2013 : 15h06
Source : Communiqué de presse de l’Académie des sciences, 22 janvier 2013, Avis de l’Académie des sciences, « L’enfant et les écrans », Jean-François Bach, Olivier Houdé, Pierre Léna et Serge Tisseron, Editions le Pommier, janvier 2013. 
PUB
PUB
PUB
A lire aussi
Plus d'articles