Déborah
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous!

Je suis étudiante en dernière année de puériculture et je réalise un travail de fin d'étude qui est " l'enfant à l'hôpital " .

Je suis à la recherche de témoignages de parents ou de vous les ados...

Comment c'est passé le séjour de votre enfant à l'hôpital,...?

Dans quel hôpital avez vous été,...?

Merci à vous!!!

celine
Portrait de cgelitti
bonsoir sabrina

Je suis maman d'un petit garçon handicapé, donc les hôpitaux il connait. Je pourrais seulement vous parler de mes ressentis par rapport aux différentes hospitalisation de mon fils, j'espère que ça vous aidera...
Quand il est né il est resté 2 mois et demi en neonat à l'hôpital de Dieppe.
A sa naissance je n'ai pas eu le privilège de le mettre sur mon ventre ni de le voir (il est né sous césarienne). Je l'ai vu la 1ere fois, il avait 2 jours, je le regardais, dans sa couveuse ouverte branché de partout avec le sentiment que si ça avait été l'enfant d'un autre ça aurait été pareil...j'avais l'impression d'avoir un enfant que je ne connaissais pas , je le regardais si petit et fragile et pleurais pendant des heures en culpabilisant de l'état dans lequel il était né (à l'heure actuelle on ne connait tjrs pas l'étiologie de son handicap). Je suis maman de 3 enfants et Hugo est le 2 ieme de la fratrie.Ses deux autres frères sont en parfaites santé. Quand mon ainé est né, dès qu'il a été sur moi j'ai ressentit cette vague d'amour que l'on peut avoir pour son enfant. Hugo je n'ai pas eu cette chance, et je pensais qu'en le voyant je ressentirais la même chose...seulement je ne pouvais que me contenter de le toucher, mais pas le prendre dans mes bras...Puis une infirmière ( que je me souviendrais toute ma vie) m'a proposé le peau à peau, mon petit bout de choux de 990 grammes c'est niché contre ma poitrine et cette bouffé d'amour est enfin arrivé...je serais resté des heures entières avec lui sur ma poitrine. Aujourd'hui je suis consciente de l'importance de ce geste qui m'a permise d'aimer mon petit bout aussi fort que les 2 autres. Si ce contact n'avait pas eu lieu, je me demande comment mes sentiments et lien avec mon enfant aurait évolué...
J'aurais encore pleins de choses à vous raconter mais ça serait trop long. En tout cas les hôpitaux ont énormément évolués dans la place des parents auprès de leurs enfants pendant leurs hospitalisation, et je les en félicites!
cordialement
pas cool
Portrait de cgelitti
effectibvement ..
ça m'est toujours resté . ça serait maintenant, je ferais un signalement . mais comme on m'avait donné une prémédication, j 'ai pensé qu'on ne m'aurait pas crue .

sabrina
Portrait de cgelitti
Quelle horreur !!!
pas cool
Portrait de cgelitti
j'ai vu une petite fille africaine maltraitée une fois en 1985 dans le département 78. une clinique.
j'attendais mon tour dans un couloir pour être opérée, et elle aussi .
elle s'appelait Michelle, elle avait 3 ans.
quand son tour est venu d'aller en salle d'op, l'infirmier au lieu de rouler le chariot dans la salle l'a soulévée par une jambe comme un animal et l'a emportée comme ça
elle se débattrait et criait de peur .
Déborah
Portrait de cgelitti
Bonjour, je suis étudiante infirmière en 3 année et je réalise mon travail de fin d'étude sur la place de l'infirmière dans la prise en charge relationnelle d'enfant de 1 à 2 ans et le lien mère/enfant.

je cherche des professionnels travaillant dans des services de pédiatrie qui voudraient bien m'accorder du temps pour répondre a différentes questions.

Merci d'avance .....
sabrina
Portrait de cgelitti
Merci beaucoup pour ce petit témoignage très touchant.
Sujet vérouillé