Endométriose, symptômes et traitements

Endométriose, symptômes et traitements
L’endométriose touche une femme sur 10 entre 20 et 40 ans, ce n'est pas rien... Elle est trop souvent sous diagnostiquée et donc sous-traitée.Cette maladie est due au développement de muqueuse utérine en dehors de l’utérus qui, sous l’influence des hormones, saigne tous les mois avec pour conséquences des douleurs et la formation de nodules inflammatoires extrêmement douloureux.Pour les femmes qui vivent l’endométriose, les symptômes sont nombreux et dépendent des organes touchés. La douleur est presque toujours présente pendant les règles et souvent pendant l’activité sexuelle, mais il y a aussi souvent des problèmes digestifs. Et la fertilité est très souvent diminuée, à cause de lésions sur les trompes ou les ovaires.
Endométriose, symptômes et traitements

Articles

Douloureuses, répétitives et parfois handicapantes, les dysménorrhées (règles douloureuses) sont particulièrement fréquentes chez les jeunes femmes. Quelles sont les origines des règles douloureuses ? Quelles sont les investigations et quels traitements peut-on proposer ? Le point avec le Dr David Elia*.

L'endométriose : maladie de femmes, maladie délaissée

On parle très peu de l'endométriose. Pourtant, cette maladie touche 6% des femmes ! Il est temps d'améliorer la prise en charge et le diagnostic de cette affection gynécologique, qui à un stade sévère peut se révéler handicapante dans la vie quotidienne, lorsqu'elle ne provoque pas des problèmes d'infertilité. Nous avons interrogé Delphine Ludzay, présidente de l'Association française de lutte contre l'endométriose.

La coelioscopie : deux en un

A l'aide de la coelioscopie, il est possible d'observer directement l'intérieur de la cavité abdominale. Et si nécessaire, de procéder à des actes chirurgicaux ventre fermé.

Règles douloureuses : un problème à ne plus négliger !

Les règles douloureuses constituent un problème chez 72% des jeunes filles de moins de 20 ans. De plus, elles sont responsables d'une perte d'activité estimée à 53%, avec notamment un absentéisme scolaire. Malgré tout, elles sont la plupart du temps négligées.

Pages