nathalie
Portrait de cgelitti
Ayant souffert de règles extrêmement douloureuses, j'ai connu en effet les absences de cours. Ne pouvant bouger du lit tant la douleur me pliait en deux, j'avais aussi les extrémités gelées, on me donnait des antalgiques mais tous les mois je redoutais ces règles . A 19 ans j'ai pris la pilule et à mon grand soulagement, mes règles étaient plus régulières et la douleur inexistante.Durant 18 ans , j'ai pris la pilule jusqu'au jour où , avec mon époux, nous avons désiré un enfant. Je suis tombée enceinte naturellement un mois et demi aprés l'arrêt de la pilule, j'avais 38 ans.
nathalie
Portrait de cgelitti
je suis atteinte d'endomètriose depuis 14 ans ,
j'ai2 enfants, je vais subire l'ablationt de mon deuxieme ovaire. la maladi a envahi toutl'apparielle genital ainsi que mais intestin .j'ai 37 ans je ne veux pas te faire peur, mais il faut apprendre a vivre avec malheureussement,car pour la medecine elle na pas beaucoup de solution ,et la maladi evolut suite au nombreuse intervention chirugical,maintent je doit faire le deuil de ma fertilite.
Bélinda
Portrait de cgelitti
Je suis atteinte d'endométriose depuis 10 ans, depuis 4 ans je souffre horriblement pendant 20 jours par mois (l'endo est située sur la vessie).
J'ai 30 ans, pas d'enfant (aucun espoir car sous traitement hormonal réguliérement) et j'en suis déjà à ma 5ém coeliscopie. Je déséspére de la médecine qui n'a fait aucun progrés en 10 ans dans ce domaine. Pourquoi ?
C'est terriblement injuste lorsque je constate tout le rabas médiatique autour d'autres maladies (qui le mérite) alors que pour nous qui souffrons le martyre rien..
Je suis vraiment blasée par tout cette argent qui est depensée dans la lutte contre le tabac (chacun est libre de fumer)alors que pour l'endométriose il n'y a rien...AU SECOURS
Sujet vérouillé