martine
Portrait de cgelitti
Enfin une reconnaissance de l'existence de cette maladie, quant à moi, il y a environ 10 ans j'ai souffert de cette maladie, les gynécos (4) n'ont pas trouvé les origines de mes violentes douleurs, c'est un chirurgien qui m'a soigné en m'opérant à deux reprises.

J'espére que les jeunes femmes seront mieux soignées que moi et aussi prises au sérieux quand elles se plaindront de maux de ventres violents. Je suis au début de ma ménaupose, j'ai des désagréments mais évidement plus d'endométriose. Cette maladie m'a handicapée dans ma vie quotidienne pendant plus de 5 ans.