isabelle
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je lance un appel à l'aide!

Ma fille a 10 ans.Elle a un problème d'encoprésie : elle fait caca sur elle sans s'en rendre compte.Elle en souffre terriblement : elle refuse d'aller à l'école car on se moque d'elle :"tu sens mauvais"...Cela me fait mal car je ne sais plus quoi faire.On a tout essayé : médecin scolaire, médecin familial,médecin spécialiste,psychologue, psychiatre...

Je tente de trouver des témoignages sur ce superbe forum.

Merci par avance

aurele
Portrait de cgelitti
bonjour
Nous accueillons une jeune fille de 13ans qui souffre depuis ses 5ans d'encoprésie.Elle a vu des psys qui n'ont pas fait bcp d'effets, elle continue de cacher ses culottes et vêtements sales ds sa chambre. Quand nous découvrons les culottes, c'est une horreur. Nous ne savons plus commt réagir, il y a déjà eu bcp de conflits, d'autant plus qu'elle se braque et ne dialogue pas qd ns voulons aborder le sujet.Alors nous sommes passés par ttes les étapes, elle nettoie régulièremt ses vêtements mais c'est tjrs le même résultat. C'est 1 fille très intelligente qui a eu 1 enfance tres difficile. Qd elle est arrivée chez ns à 5 ans, elle piquait d'énormes crises à l'école ou à la maison à se rouler par terre. Mais elle a bcp évolué.
J'aimerais que quelqu'un m'aide pour essayer de résoudre ce pblme,de m'expliquer son comportemt,ou de me donner des adresses de sites . Merci bcp
aurele29@hotmail.fr
claudine
Portrait de cgelitti
Bonjour,
j'ai egalement mon fils maxime qui souffre d'encopresie, et toute notre famille souffre avec lui, c'est très dur à vivre, son encoprésie lui donne des fécalomes les manometries ne sont pas bonnes, nous avons opérés maxime d'une protectomie avec abaissement anal (ablation du rectum et d'un gros morceau de colon)mais sans grand résultat il suit un traitement chez le kine un régime alimentaire des lavements et une psychothérapie et tout ça parcequ'il souffre de ne pouvoir aller au toilette il continue de souiller ses culottes un dizaine de fois par jour
je ne peux vous donner de conseil MAIS n'oublier pas si vous êtes gené que dois penser votre enfant LUKA ? CE SONT DES ENFANTS QUI SOUFFRENT ENORMEMENT TANT SUR LE PLAN MORAL QUE PHYSIQUE c'est une vrai maladie
encore un conseil : si son encopresie existe depuis le debut demander à votre médecin d'effectuer le test de la maladie de Hirschprung (cette maladie empêche les enfants de pousser donc d'évacuer)
mon fils à un pseudo hirschprung à savoir les glandes existent mais ne peuvent communiquer
bon courage à toi
tu peux rentrer en contact avec moi
claudine
SITE : jean-mac.pfertzel@wanadoo.fr
julie
Portrait de cgelitti
Bonjour, Je vis la même chose que vous tous. J'ai un garcon de 8 ans venu au monde sans anus. Il a eu une colostomie dès la naissance. A l'age de 9 mois on lui a enlevé sa colostomie. Il a un anus maintenant. Il est incontinent et souffre terriblement. Les enfants se moque de lui à l'école. L'école ne comprend pas son problème ainsi que tous les spécialiste de cette école. Nous souffrons aussi car il ne sent pas quand il a envie. C'est nous qui lui disons. Ca m'a fait du bien de voir qu'il y a d'autres parents qui vivent la même chose. Bon courage à tous.
Christine
Portrait de cgelitti
Bonjour,
J'ai mon fils Luka qui à 10 ans et lui aussi souffre d'encoprésie j'ai tout essayer:psy, gastro entérlogue, il a tout eu tout type de lavement, de laxatifs,... je n'en peux plus il s'en mauvais toute la journée et tous les jours je suis génée car on me fais la reflexion tout ca m'a conduite à une depression nerveuse je suis au bout du rouleaux.
nathalie
Portrait de cgelitti
bonjour notre fille a 13 ans nous avons découvert tardivement qu'elle etait ateinte d'encopresie jusqu'a l'age de 10 ans seulement .Nous n'avons pas eté informé de cette maladie a chaque fois que nous en parlions a notre médecin il disait qu"elle ne s'essuyer pas bien en sortant des toilette alors de l'age de 6 ans a 10 ans nous avons subi mais elle la pauvre elle se faisait disputé constament mon mari ne supportait pas moi je faisait le tampon .Nous avons commi une grave erreur on a merdé c'est le cas de le dire ,et puis on a consulte quelqu'un qui a mis un nom sur le pb de notre fille enfin.Aujourd'hui elle va mieux une psychotherapeute la suis 1 fois par semaine elle prend 2 sachet de forlax par jour et beaucoup beaucoup d'amour pour la faire reprendre confiance en elle ce sera long le mal est fait mais ne désesperons pas .Aimons nos enfants de toute notre force je crois que c'est la seul remède.
admin
Portrait de cgelitti
Bonjour Rastam,

Bonjour,

Vous trouverez un autre sujet de forum sur le thème de l'encoprésie dans notre forum "enfants-adolescents", en cliquant sur l'adresse suivante :

http://www.e-sante.fr/forums/forum_posts.asp?TID=4122&KW=enc opr%E9sie

Cordialement.

La rédaction e-sante.fr
isabelle
Portrait de cgelitti
Bonjour, aujourd'hui, mon fils va sur ses 14 ans, il a toujours souffère d'encoprésie depuis l'age de la propreté. Après des années de souffrance et de galère, de psychotérapie(séance arretées depuis 5 ans) après avoir lu des témoignages d'adultes qui ont souffert de cette maladie qui en ont guerri au début de la puberte.Nous avons décidé d'encaisser sans rien dire a notre fils ni lui faire de remarque desobligente car il nie inconsciemment ce qui lui arrive dans "la culotte". Depuis 1 an environ plus rien, rien rien. J'ai cru en ses témoignages d'adultes qui s'en sont sorti, et tout cela s'est bien passé. Patienter en ne disant mot et en lavant, lavant et oui cela se résume a ça,mais quelle joie mon dieu, quelle joie pour nous parents et pour les 5 garçons que nous avons eu et qui ont participer à la guerison de notre fils(pas évident pour eux).
Courage, patienter, sans psy sans reflexion et beaucoup d'amour.
isabelle


françoise
Portrait de cgelitti
bonjour:
J'ai lu les différents messages des uns et des autres et ce qui ressort est la souffrance des uns et des autres: parents, enfants, famille...
Ma fille a 9ans et demi et souffre d'encoprésie depuis toujours...Bébé , elle était constipée déjà.
Après avoir mis un nom sur la maladie(vers ses 7 ans),j'ai consulté psychologue , homéopathe , ostéopathe.Cette dernière m'affirme qu'il s'agit d'un problème mécanique et non psychologique.Cependant quand elle est reposée, détendue cela va mieux..Activité qui améliore la situation aussi: la natation.
Elle va mieux aujourd'hui après des hauts et des bas mais refuse toujours d'en parler.Les culottes sont salies tous les jours plus ou moins mais nous savons que généralement cela disparait à l'adolescence.
Alors on espère qu'avant cette période , nous aurons trouvé une solution...
caroline
Portrait de cgelitti
mon fils, grand prématuré, souffre d'encoprésie depuis plus d'un an, il a aujourd'hui 5 ans. Depuis 2 mois je lui donne une gelule de Ferzym plus, laboraoire specchiasol produit que j'ai trouvé dans un magasin de produits naturels et bio. Il la prend tous les matins ainsi qu'une compote pomme pruneaux. Je ne crie pas victoire mais la situation s'améliore sérieusement. Il lui arrivait de faire 5 à 6 fois dans son caleçon dans la journée, et ce n'était pas du goùt de son instit.Ces temps derniers, il a dù faire 1 fois dans la semaine sur lui, le reste du temps il a su aller aux toilettes. J'espère que ce remède sera efficace pour vos enfants aussi. Bon courage.
martin.caroline@aliceadsl.fr
anleen
Portrait de cgelitti
Bonsoir,

Ma fille a bientôt 10 ans et souffre depuis 5 ans d'encoprésie. Comme nombreux d'entre vous nous avons tout essayé :spy, spécialistes, kyné, régime alimentaire, médicaments....
J'ai lu 1 jour le témoignage d'une jeune fille disant que dans son cas un déclic est survenu du jour au lendemain. Quant aux causes, elles sont multiples (spychologique, fonctionnelle, ...) et parfois longues à déterminer, mais il faut tout tenter car tout se rejoint au final (l'alimentation, le mental..).
Je n'ai donc qu'un conseil : prenez votre mal en patience. Je sais ce n'est pas facile mais malgré tout, dites-vous que cela l'est encore moins pour votre enfant ! Il ne faut pas relacher les efforts. Le plus important : du dialogue autant avec votre enfant, qu'avec son entourage (prof, camarades d'école...). Dans notre cas, tous ont compris que cela était 1 maladie et accepte sans broncher "les odeurs nauséabondes", 1 sac plastique avec du linge de rechange, 1 gant et 1 serviette sont en permanence dans le cartable ou la voiture pour palier "aux fuites" et tout cela n'altère en rien les études et l'épanouissement de notre fille à notre grande joie.
Courage !
anleen@hotmail.fr

Pages

Sujet vérouillé