sandy89
Portrait de cgelitti

J'ai 41 ans, je suis en couple depuis presque 4 ans avec mon nouveau compagnon, j'ai deux enfants de 10 et 12 ans, lui a aussi deux enfants de 8 et 12 ans.

Nous sommes famille recomposée avec tout les petits tracas et les joies que ça représente.

je suis enceinte de 9 semaine d'A.

je suis en proie à de furieux doutes et de peurs face à cette grossesse. C'est un "accident".

je n'arrive pas à me rassurer sur le fait que je pourrai aller au bout de cette grossesse sans encombres. rester Zen, j'aimerai pouvoir y arrriver, mais les problèmes en ce moment s'accumulent et j'ai du mal à faire la part des choses.

j'aimerai pouvoir dicuter avec une femme qui est dans une situation similaire car c'est important je crois dans ces moments là.

Merci et à bientôt

Mafalda05
Portrait de cgelitti

Bonjour Pommeetmimi,

Moi non plus je n'ai pas annoncé cette grossesse pour les mêmes raisons que toi. J'espère pouvoir le faire pour la fête des pères. J'en suis à 8 SG...

Pourras-tu nous parler de ton amiosynthèse ?Quand vas-tu la réaliser?

A bientôt,

Nicoladan
Portrait de cgelitti

bonjour Pommeetmimi, Mafalda05 et taty70,

Le maître mot dans nos situations respectives, plus ou moins compliquées, c'est la détermination.

Pour ma part, je ne laisserai personne venir me transmettre ses doutes et ses ondes négatives car cet enfant a été conçu dans l'amour et nous ferons tout pour que la grossesse se passe bien (après la nature décidera aussi pour nous...).

Je suis intimement convaincue que nous transférons à notre entourage l'énergie et la conviction et que si nous affichons notre joie et notre optimisme pour cette nouvelle vie, l'entourage nous suivra.

Les angoisses, les craintes, les inquiétudes, il ne faut les partager qu'avec notre compagnon... Personnellement je sais qu'à cette annonce ma mère, ma soeur, mon frère, ainsi que les "bonnes copines" vont commencer à  me dire "est-ce bien raisonnable" etc... je me blinde contre tout cela et ma seule réponse sera "c'est la plus belle chose qui puisse m'arriver et je compte bien en profiter".

Je vais devoir  vivre une partie de ma grossesse sans mon compagnon, avec mes deux autres enfants, car nos vies professionnelles se passent encore dans deux villes éloignées de 120 km, mais je ne m'inquiète pas, nous ferons face.

Je suis contente que l'amniocenthèse de Pommeetmimi se soit bien passée... je te souhaite de pouvoir bien te reposer maintenant.

Je vous dis à très vite.

 

 

ophecast
Portrait de cgelitti

Bonjour, 

 

Je viens de lire votre commentaire concernant votre grossesse tardive. Je me permets de  vous contacter, car pour les besoins d'un reportage télévisé, je suis à la recherche de futures mamans sur le tard. 

 

Si vous voulez nous faire partager la formidable aventure qu'est la venue au monde d'un enfant, n'hésitez pas à me contacter au plus au 01 44 29 95 89 ou pas mail à obourrigault@troisiemeoeil.net. 

 

Bien à vous, 

 

Ophélie 

taty70
Portrait de cgelitti

Bonour, 

Nouvelle sur ce forum en lisant cela m'a donner envie de partager avec vous mon histoire qui est plutot compliqué :


Comme vous j'ai 41 ans et je suis divorcee de puis 2009 et maman de 4 garcons ages de 13 a 6 ans que j'adore;  Depuis notre divorce j'ai la garde des mes enfants et dvh un wk/deux et moitie des vacances chez leurs peres. 
Mais il m'a ete trop dur d'assumer la charge de mes garcons seule au quotidien et j'ai rappidement perdu le controle autoritaire et ils sont pris le dessus sur moi. La situation cest aggravee de jour en jour : cri, querelle, bagarre : des coups entre eux qui me font peur et moi je me suis retrouvee impuissante au milieu d'eux ne passant mes journees qu'a crier.
Il y a quelque mois j'ai fais un malaise et maintenant je suis sous anti depresseur.
Ne voyant plus d'autre alternative j'ai decide de confier la garde des mes enfants qui apres leur avoir explique la situation sont d'accord d'aller vivre avec  leur pere qui est pret a assumer je conserve un dvh libre..(JAF dans quinze jours)

Il y a deux j'ai rencontrer un homme avec qui j'ai une relation  mais nous ne pouvont vivre ensemble : cohabitation difficile avec mes enfants tres turbulant et je n'ai aucune garantie que nous virons tout le reste de notre vie ensemble.

Nous nous aimons enormement et suite accident je viens de tomber enceinte de lui (4 semaine) bien que nous ne voulions plus d'enfants (lui 1 garcon de 16 ans), je lui ai explique qu'il m'etait impossible d'avoir recours a l'ivg (contre)  ; ma decision et formelle et je suis prete a l'assumer et lui comprent mon point de vue et le respect et est pret a l'assumer aussi.

Pour l'instant je vais bien mais ai quelque appriories : comment preparer mes enfants a ce nouveau bebe ? Que se passerait il si nous devions nous separer ? Je confie mes enfants a leur pere car je ne supporte plus les cris, les coups.. comment cela va t il se passer quant ils seront les 5 chez moi ???

Voila mon histoire, dans la vie il nous faut faire parfois des choix difficiles  je n'ai encor jamais trouve une personne dans le meme cas de figure que moi mais j'attends un peu de comprehension et de dialogue avec qui voudra bien reagir a celui- ci....

Au plaisir de vous lire.........

 

 

aniramme
Portrait de cgelitti

rebonjour

personnne?

pommeetmimi
Portrait de cgelitti

Bonjour Mafalda

 

je dois la réaliser donc à 4 mois de grossesse mais je trouve que c'est trop tard. Alors la gyneco, ce matin, m' a proposé une nouvelle technique qui se pratique entre la 12 ème et la 14 ème semaine de grossesse, qui s'appelle ....je ne sais plus trop. Il s'agit de prélever un morceau de plancenta par le ventre. Et moi j'ai dit que je souhaitai le faire. Il faut seulement attendre deux choses :

écographie de la 12ème semaine de grossesse et tous les tests sanguins après cette éco. A partir de là, on peut faire ce fameux prélèvement avec risques de fausses couches mais je m'en fiche, je voudrai réaliser ce test.

Si toi ausi tu as un témoignage à apporter il sera le bienvenu!!

nous avons, je crois, besoin de se sentir comprise nous les futures mamans de la 40aine.

 

Mafalda05
Portrait de cgelitti

Bonsoir,

Après quelques semaines de grands questionnements (je me pensais en péri-ménopause), voilà que je constate que je suis enceinte. Avec mon nouveau compagnon, nous désirions un enfant (je suis déjà maman d'une petite fille de 8 ans). J'ai fait une fausse couche en août et depuis je pensais que ce ne serait plus possible... Mes cycles étaient très longs et un jour ils ont complètement disparu... Ce n'est que deux mois après mes dernières règles que j'ai fait un test car j'avais des symptômes étranges qui me rappelaient ceux que j'avais quand j'attendais ma fille. Et voilà, je suis enceinte et j'en suis à 9 SA... Mais j'ignore totalement à combien de SG je suis vu la durée de mes derniers cycles.

J'avoue avoir peur aussi, tout comme toi... Peur que l'enfant ait un problème de santé in-utéro. Peur qu'il naisse mal-formé ou porteur d'une maladie chromosomique. Et ces peurs-là, même un praticien ne peut me les enlever. Mais il faut que j'avance, que je contacte ma gynéco (pour le moment je n'ai vu que ma généraliste).

Où en es-tu toi depuis le 12 avril? ta grossesse a bien progressé. Que ressens-tu?

A bientôt,

 

pommeetmimi
Portrait de cgelitti

Bonjour les futures mamans

J'ai passé mon amniocintèse ce matin, c'est fait, ça s'est bien passé. Ca fait pas mal mais c'est impressionant car il faut que tout soit stérile autour de nous. Normal!

Je voudrai dire à Taty70 que mes enfants de 10 et 12 ans vivent chez leur papa depuis 2 ans, pour des raisons scolaires. Je vois mes amours tous les weenk end et la moitié des vacances.

Je tiens à dire que même si ça a été difficile d'accepter de ne plus les voir au quotidien, je suis heureuse de les retrouver tous les vendredis après l'école, je profite d'eux pendant 2 jour et demi au maximum. Ils sont heureux comme ça car ils ont un papa formidable qui s'occupe très bien d'eux et qui les éduquent dans le respect, l'amour et joie de vivre. Leur papa est seul, il n'a pas refait sa vie, il est 100% dévoué à ses enfants.

De mon côté avec famille recomposée, c'est un peu plus complexe mais on y arrive, mon compagnon parfois a du mal a supporter mon fils et je suis obligée d'intervenir pour lui demander d'arreter de le gronder plus que ses filles.il faut qu'on trouve notre équilibre et je crois que c'est vrai pour chacunes d'entre nous, dans nos situations de familles recomposées.

tes garçons ont besoin d'un cadre, car sans limite les enfants se sentent perdus, si leur père leur amène ce cadre, tout le monde et toi la première sera heureuse de cette situation. Et 4 garçons, il faut de l'autorité pour les éduquer! normal que tu sois dépassée.

Bon courage,

 

Mafalda05
Portrait de cgelitti

Bonjour Taty70,

Ta situation est en effet très difficile mais il y a une grande chose positive qui balaie toutes les autres négatives: tu attends un bébé et tu veux l'assumer et ton ami partage la même idée.

Tu as conscience des difficultés avec tes enfants et tu as déjà trouvé l'amorce de la résolution des problèmes en les confiant à leur père. Bien souvent les mamans n'admenttent pas cela et se croient plus fortes. cela finit par les anéantir et les débordements de la part des enfants s'amplifient. Au moins toi tu as eu ce courage de l'accepter et de vouloir résoudre le problème. tu verras que peu à peu tes enfants à leur tour réfléchiront et seront plus sereins avec toi. Je suis sûre que l'annonce du bébé les adoucira aussi.

Prends le temps de bien préparer cette annonce de façon à ce qu'ils comprennent que ça ne peut être que du bonheur pour toi et eux.

Donnes-nous de tes nouvelles.

 

sandy89
Portrait de cgelitti

bonjour à toutes,

j'ai 41 ans, mariée depuis 20 ans et deux enfants de 19 et 16 ans. en 2012, je suis tombée enceinte par "accident" et là c'était le ciel qui me tombait sur la tête! Pas dans mes projets et encore moins dans l'idée que mon mari et moi nous étions fait: nous avons choisi d'avoir des enfants tôt afin de pouvoir se retrouver à deux vers la quarantaine. Tout est allé très vite, trop surement toujours est-il que j'ai eut recours à une IVG que j'ai trés mal vécue...Contre toute attente, cela à declenché chez moi un désir d'enfant contre lequel j'ai lutté car je trouvais qu'apres ce que j'avais fait cela etait impossible, je vous passe les sentiments de regrets, de frustrations et ce mal être constant... Finalement, juillet 2013 je me decide à faire part à mon mari de tout ce mal être et lui exprime le besoin que j'ai de laisser faire la nature et que si je tombe enceinte tant mieux sinon c'est que je ne devais pas avoir de troisieme. Zhom me demande un peu de reflexion  et en aout me dit qu'il comprend ma souffrance et qu'il est pret à me suivre malgre tout. Je suis tombé enceinte en septembre.Aujourd'hui je suis donc enceinte d'un peu plus de 5 mois, tt va bienn, c'est une petite fille mais je suis emplie de doutes, parfois je me projette et suis tres heureuse d'autre fois je me dis mais qu'est ce que j'ai fait?tout mon entourage est ravi mais je n'arrive pas à être completement sereine.on prépare gentiment son petit nid, il faut pousser les murs;), enfin voila je vous souhaite à toutes une excellente grossesse à bientôt

 

 

Pages

Sujet vérouillé