diadounette
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous.

En décembre 2006 mon père a eu un accident vasculaire à la suite duquel on lui a découvert 2 anévrismes dont l'un de 9 cm placé à la terminaison carotidienne. Le 9 mai il doit subir une embolisation de cet anévrisme et j'aurais aimé savoir quels sont les risques de ce genre d'intervention? Il paraît que plus l'anévrisme est important plus il est difficile de le traiter. J'ai aussi entendu dire que cela dépendait de la localisation de l'anévrisme, la terminaison carotidienne est-elle plus risquée que les autres?

Ceratines personnes prétendent que cette intervention n'est pas plus inquiétante qu'une autre et d'autres disent le contraire alors je ne sais pas trop quoi penser à moins d'un mois de l'opération.

Merci d'avance pour vos réponses ou témoignages

diadounette
Portrait de cgelitti

ah ben voila ,je reviens apres 2 ans sans nouvelles et oui ! comme vous toutes et tous j'ai été embolisé d'un anevrisme trilobé sur la communicante anterieure ,non rompu ,decouvert suite a un avc ischemique transitoire . Je suis restée 10 jours avec une paralysie faciale avant de trouvé quelqu'un qui c'est préoccupé de mon cas !!! avec 2 enfants a charge donc ma puce qui est diabétique ,dur dur de tout gérer.petit historique septembre 2009 prise d'anti coagulant suite a un ivg ,5 octobre 2009 je m'evanouie dans les bras de mon compagnon avec tout le coté droit paralysé , pompier et tout le tralala ,j'arrive a l'hopital ,on me fait un scanner ,et rien pas d'hemmoragie,l'interne de service me renvoie chez moi en me disant que c'est le stress ????!! je ne suis pas medecin . Donc prise de rdv cardio ,endocrino etc.... malgrés tout mon medecin me prescrit un irm ...rdv obtenu pour le 15 oct pas avant. Donc j'attends sans pouvoir parler comme il faut j'etais devenue aphasique ... le 15 au matin le centre d'irm me tel et la gros soucis je n'arrive plus a attrapé le telephone ni a parlé ,j'ai la présence d'esprit de reveillé mon compagnon ,et on téléphone a mon medecin qui me demande si j'ai bu ,??? mon homme se choppe avec le toubib et ce dernier decide de m'envoyé dans l'autre hopital de la ville qui est un hopital militaire ,j'arrive la -bas et tout va trés vite ,soins intensif ,PL,2 irm coup sur coup et la le radio me demande si cela fait longtemps que je suis comme ça et quand je lui repond 10 jours il est fortement etonné , ensuite je suis restée 3 j en UNIT SI avec juste 5 mn de visite de mon homme c'était trés eprouvant . je suis sortie de l'hopital 5 jours apres avec une arterio a faire , oh punaise ça c'est un examen trés invasif .et ensuite embolisation en fevrier 2010 ( trés difficile d'avoir une épée de damocles sur la tête )depuis tout c'est remis et tout est rentré dans l'ordre (derniere irm de controle hier le 16 /05 ) par contre une forte dépréssion c'est installée et le prof qui m'en embolisé m'as dis que c'etait normal donc je continue a vivre mon quotidien mais je suis beaucoup plus a l'ecoute de mon corps et surtout de ma tête ... je pense que vivre une pathologie pareille sans pouvoir la materialisée reelement ,et cette intervention vecu comme une violation du corps est trés difficile a accepté ,je consulte un psy ,qui m'aide beaucoup .. en attendant un grand merci a mon homme, mes enfants ,ma mere pour leur patience et leurs devouement et un immense merci au professeur ARTEAGA de l'hopital Ste anne de toulon.

marchand
Portrait de cgelitti
j ai moi aussi eu plusieurs anévrisme . Pour ta question tout dépend de l' age du patient ,ou l' anevrisme se situe et la grosseur de l' anévrisme
Morin Dominique-Juli
Portrait de cgelitti
j'ai perdu mon père il y a 5 ans d'un double anévrisme, un du à l'hypertension (polikystose rénale), l'autre congénital.Mon père est resté 5 jours dans le coma mais la pression intracranienne ne lui a laissé aucune chance.Aujourd'hui j'ai 20 ans je souffre aussi d'une polikystose rénale et on m'a fortement conseillé de passer un IRM.j'ai très peur du diagnostic et cela fait maintenant un an que je repousse le RDV.Mais récemment j'ai lu un article qui m'a redonné espoir, il s'agit d'une nouvelle technique qui consiste a ouvrir la cuisse pour y passer un cathéter qui remonte jusqu'à l'anévrisme pour le platrer cela évite d'ouvrir la boite cranienne donc moins de risque et il me semble que c'est à l'hopital de caen que cette technique est utilisé.Au sujet de la localisation de l'anévrisme j'ai aussi entendu qu'à certains endroits il est impossible d'opérer     
selma
Portrait de cgelitti
mon mari a aussi ete victime d'une rupture d'anévrisme après 15 jours de coma il s'en est sori par miracle grace a Dieu en mai il doit égalemetn subir une embolisation le chirurgien m'a expliqué que ce n'étati pas une énorme opération elle dure tout de même 3 heures je n'ai pas plus d'infos et vous souhaite bon courage car je serait dans la même situation en mai
KARINE
Portrait de cgelitti
J'ai ete prise en urgence il y une vingtaine de jours maintenant pour une rupture d'anevrisme, et je suis la aujourd'hui pour pouvoir vous parler grace a dieu, restez pres de lui donnez lui tout votre amour, ma famille etait pres de moi ca m'as fait beaucoup de bien et aujourd'hui je me remet tout doucement avec des petites sequelles vraiment benines suite à une rupture à prendre en urgence.
Alors ayez confiance en plus je peux vous affirmer qu'au jour d'aujourd'hui les neurochirurgiens sont vraiment trés efficaces, aujourd'hui je n'ai meme pas une seule cicatrice
BON COURAGE
Adé
Portrait de cgelitti
Dsl je me suis trompée, l'anévrisme est de 9mm et non 9cm!!
orelie
Portrait de cgelitti
bonjour,mamère a un anévrisme dans le cerveau jaimerai savoir si elle a des chances de survivre,l'anévrisme fait 8 mm se trouve dans le cervau partie gauche entre 2artères et peut provoquer la cassure des arteres et jaimerai savoir si des gens on eut ce mème cas mème plus dangeureux(10mm)
orelie
Portrait de cgelitti
suite:

et on survie et maintenant son heureux et vont bien .
Sujet vérouillé