Ejaculation précoce

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 19 Septembre 2014 : 11h32
-A +A

L'éjaculation précoce affecte de 30 % à 35 % des hommes et représente, de fait, le problème sexuel masculin le plus répandu.

Ejaculation précoce : Comprendre

Un homme qui souffre d'éjaculation précoce éjacule sans le souhaiter avant la pénétration, ou dans les quelques minutes suivant le début de la pénétration et cela pratiquement chaque fois qu'il a une relation sexuelle.

Il atteint un point de non retour à partir duquel il n'est plus en mesure d'empêcher l'éjaculation.

L'éjaculation précoce est donc largement associée au manque de prise de conscience de la montée de l'excitation sexuelle et à l'incapacité de gérer cette excitation. En d'autres mots, l'homme qui souffre d'éjaculation précoce est incapable de contrôler son excitation et il ne sent pas suffisamment venir l'éjaculation qui, par conséquent, le surprend.

On distingue deux types d'éjaculation précoce :

Éjaculation précoce primaire

  • présente depuis le premier rapport sexuel
  • liée à des causes psychologiques dans la presque totalité des cas

Éjaculation précoce secondaire

  • très rare
  • qui apparaît après une période de vie sexuelle normale
  • peut être attribuable à des causes physiques ou psychologiques

Ejaculation précoce : Causes

Éjaculation précoce primaire

  • Anxiété de performance

    L'homme est à ce point attentif aux réactions de sa partenaire qu'il n'a plus conscience de ce qui se passe dans son propre corps.

  • Une éducation selon des principes religieux stricts

    Les rapports sexuels avant le mariage ou le fait de faire l'amour dans un autre but que la procréation représentent un péché de luxure.

    L'homme éprouve alors des sentiments de culpabilité et de honte qui agissent comme déclencheurs.

  • Traumatismes psychologiques

    Une première relation sexuelle associée à la peur d'être surpris, des conflits non réglés avec les femmes, un problème d'identité (l'homme peut être mal à l'aise dans sa masculinité), l'ambivalence (l'homme est tiraillé entre le désir de dominer une femme et la crainte d'être dominé par elle), etc., sont autant de traumatismes possibles.

Éjaculation précoce secondaire

  • Infections de l'urètre (urétrite) ou de la prostate (prostatite)

    Le malaise ressenti est désagréable et l'homme peut se forcer à éjaculer.

  • Consommation de drogues

    Certaines drogues favorisent la stimulation du système nerveux, telles que la cocaïne et les amphétamines.

  • Troubles érectiles

    Un homme qui éprouve des difficultés à maintenir une érection peut vouloir pratiquer la pénétration plus rapidement afin d'atteindre l'orgasme avant de la perdre.

  • ##13259/Anxiété/##

    Une partenaire qui émet des commentaires et des critiques sur la performance sexuelle de son amant, ou qui souhaite reculer le plus possible le moment de l'orgasme, un homme âgé qui entreprend une liaison avec une femme beaucoup plus jeune que lui, sont quelques exemples de facteurs pouvant mener à l'éjaculation précoce secondaire.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 06 Septembre 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 19 Septembre 2014 : 11h32
Source : Guide familial des maladies publié sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2001.
A lire aussi
Dysfonctionnement érectile (ou impuissance sexuelle) Publié le 06/09/2001 - 00h00

Le terme " impuissance " n'est plus guère utilisé par les médecins. Ceux-ci parlent plutôt de troubles d'érection ou de dysfonctionnement érectile, expressions qui font référence à l'incapacité d'obtenir et de maintenir une érection suffisamment rigide pour avoir une activité sexuelle...

Les troubles de la sexualité masculine Publié le 08/01/2002 - 00h00

Les troubles de la sexualité masculine sont fréquents et plus ou moins graves selon leur fréquence et les répercussions psychologiques qu'ils provoquent. Quand ils posent de vrais difficultés, il devient alors important de déterminer leur origine afin de pouvoir y remédier.

Sexualité : qui sont les hommes éjaculateurs précoces ? Publié le 10/03/2016 - 10h37

L’éjaculation précoce, c’est l’impossibilité de retenir l’éjaculation environ plus d’une minute après la pénétration vaginale. Une première depuis une quinzaine d’années en France, l’enquête d’envergure "Emoi" brosse le portrait de ces hommes souvent en détresse...

Plus d'articles