L'éducation thérapeutique, est-ce efficace ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Avril 2008 : 02h00
-A +A
Il est très difficile de modifier son mode de vie. Pourtant, lorsque l'on est atteint d'une maladie chronique, changer ses habitudes s'impose. Pour aider les malades, des programmes dits d'éducation thérapeutique sont expérimentés. Les résultats sont encourageants.

Education thérapeutique des malades chroniques

La plupart des affections de longue durée (ALD), que sont les maladies chroniques telles que le diabète ou l'hypertension, nécessitent un traitement et une surveillance sur le long terme. Concernant le traitement, celui-ci repose souvent sur la prise de médicaments mais tout autant sur le suivi de règles d'hygiène de vie, englobant l'alimentation et l'activité physique. Or bien bouger et bien manger s'apprend et ce n'est pas toujours facile de modifier ses habitudes. C'est ainsi que « l'éducation thérapeutique » s'impose chez un grand nombre de malades, lesquels doivent apprendre à respecter leur traitement médicamenteux, à suivre un régime alimentaire adapté et à pratiquer une activité physique régulière.

Les expérimentations en éducation thérapeutique

Divers programmes d'éducation thérapeutique ont déjà été mis en place, dont celui de la Mutualité sociale agricole (MSA) qui s'étend à la suite de premiers résultats encourageants. Initiée en 2004 auprès de personnes atteintes d'une maladie cardiaque, l'action se développe depuis 2006 en direction des personnes souffrant d'une maladie coronarienne, d'insuffisance cardiaque et d'hypertension artérielle. Au final, ce programme inclut près de 250.000 patients.

Les premiers résultats montrent une modification sensible des comportements sur l'alimentation, l'activité physique, l'autosurveillance et les connaissances sur les traitements.En pratique, le programme comprend 3 séances de groupe de 3 heures, espacées de 15 jours. Elles sont animées par des professionnels de santé formés (médecins ou infirmières) et permettent d'aborder à l'aide d'outils spécifiques : la maladie, les facteurs de risque, la nutrition, la reconnaissance des signes d'alerte, l'autosurveillance, les traitements, etc. L'objectif, à travers cette éducation thérapeutique, est « d'aider le malade et sa famille à comprendre la pathologie, à coopérer avec les soignants, à vivre plus sainement et à maintenir ou améliorer sa qualité de vie ».

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 21 Avril 2008 : 02h00
Source : Programme expérimental d'éducation thérapeutique de la Mutualité sociale agricole (MSA).
A lire aussi
Activité physique : indicateur de santé Publié le 27/03/2006 - 00h00

La sédentarité est l'un des facteurs de risque des nombreuses pathologies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, l'obésité, l'hypertension ou encore certains cancers. Cette raison est-elle suffisante pour motiver les Français à bouger et à respecter les recommandations selon...

Les patients experts se prennent en main Publié le 15/09/2015 - 14h22

Le patient devient un expert de sa santé. Les programmes d’Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) sont un nouveau pas de plus vers une meilleure connaissance de sa maladie, des traitements, des thérapies alternatives et à la clé, une amélioration de la qualité de vie. Et cela...

Vieillir en bonne santé : ce qu’on nous prépare ! Publié le 02/12/2015 - 13h34

Dans son rapport  « Prévention de la dépendance liée au vieillissement » adopté le 24 novembre dernier, l’Académie Nationale de Médecine livre ses recommandations aux pouvoirs publics sur les actions souhaitées de prévention et d’éducation à la santé destinées à réduire les...

Plus d'articles