Updown
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je ne vais pas très bien moralement depuis un bon moment et j'ai envie de vous en parler! J'ai 24 ans, je vis toujours chez mes parents, j'en suis à mon deuxième emploie et j'estime avoir une bonne situation professionelle.

Cela fait plusieurs années que je ne suis pas bien dans ma peau, je souffre d'anxiété, de manque de confiance en moi, et de trouble de la personnalité! Enfin, ceci est un auto-diagnostique, il vaut ce qu'il vaut! Quoi qu'il en soit, je ressens ma vie comme un grand vide et mes relations sociales sont en piteux états (de plus en plus)... J'avais beaucoup d'amis, j'étais très actifs, j'étais heureux. Aujourd'hui, mes amis sont partis, et ma vie se résume à un métro-boulot-dodo la semaine et, à vivre la nuit pour dormir le jour le w-e!

Voilà pour la petite présentation

Si j'écris dans cette partie du furum c'est car je crois avoir un petit problème de dépendance vis à vis de certains produits, il s'agit de l'alcool et de l'ecxtasy... Par exemple, il m'est très difficile de me retrouver dans un endroits avec des amis, ou des anciens amis (que je cotoie toujours par la force des choses) et de discuter toute une soirée sans me retrouver compétement bourré à la fin! Vous comprendrez que ce genre de comportement ne pousse pas les gens à avoir envie de créer (ou entretenir) une vrai relation avec moi, au contraire, je crois que cela pousse des gens, même de très bon amis que je connais depuis très lomgtemps, à se dire que je ne leur apporte rien et qu'ls en ont marre de me voir!!! Cette situation me pousse évidemment à m'éloigner, moi aussi, de mon entourage et à sortir dans des soirées différentes ou je ne croiserai pas de proches! Ces soirées tourne généralement autour du milieu techno, j'ai commencé à m'interreser à la musique électronique et particulièrement à la musique électronique sous xtc... J'ai énormément de mal à "rentrer" dans la musique en étant clean, j'essaie de danser et de vivre la musique que le dj me propose mais très vite je sors une pillule et la gobe! Ou si je n'en ai pas, je cherche jusqu'à avoir trouvé, je ne sais pas si vous me conprenez, c'est une sorte d'obsession, un point de non-retour... Ces soirées (plus impersonnelle) me procurent un plaisir intense (lié à l'association drogue/musique), mais se transforment également souvent en cauchemar. En effet, étant relativement fragile, je peux vite me mettre à trop réfléchir sur mon comportement et celui des autres par rapport à moi, je deviens paranno et ne supporte plus le regard des autres,...

Voilà, je commence à me poser des questions, je me sens seul, et triste! Je ne m'amuse plus avec les gens (les "autres") et pour m'amuser seul je suis obligé de prendre des "p" comme on dit chez moi, et j'adore ca en plus, l'effet de l'xtc me fait ressentir la musique à 200%!!! Mais le coté sombre de la chose me fait qd même réflèchir.

Pour être tout à fait honnête avec vous, j'aimerais me sentir mieux dans ma tête et pouvoir prendre de l'xtc de temps en temps sans que les descentes ne soient trop fortes, car, dites moi si je me trompe, les descentes sont le reflet de l'état psychique du consommateur, qqn de bien dans sa tête aura des descente moins fortes??? non???

Voilà, si ce que je vous ai écrit vous fait réagir, tant mieux! Si vous êtes passez par là et que vous voulez faire part de votre expérience, allez y! Mais surtout, si croyez qu'il est possible de concilier une consommation occasionelle de xtc avec un bon état psychique, aidez moi! je suis convaincu que c'est difficile et que pour y arriver il faut faire un grand travail sur soit mais bon... la question est posée....

Merci de m'avoir lu!

Ludo
Portrait de cgelitti
Salut,


Je viens de lire tous les textes écrient à ton sujet et suis énormément touché par ceci. J'ai connu à quelques choses prêtes une situation identique et je pense pouvoir t'apporter quelques posibilités envisagables pour ton problème. Pour faire le lien avec ta situation je vais t'expliquer ce que j'ai vécu ce qui te permettera de comparer nos situations.

Voilà j'ai commencé à prendre des extas et autres au début par curiosité et ensuite comme tu le sais aussi l'état qu'elle procure est tellement "merveilleux" que je n'ai plus pu m'en passer (petite précision ca fait bientot une année que je n'ai plus retouchée à une drogue dure). En fait, pour ma part, cette pillule me servait à me redonner confiance en moi et je l'utilisais surtout pour m'exterioriser et draguer les femmes. Mais jour apèrs jour, mois après mois, les effets néfastes de cette substance commencaient à prendre le dessus. Je commencais à me poser beaucoup de questions, à penser qu?au week end ou j'attendais ce moment avec impatience, à vivre que pour l'extasy et son bonheur quelle me procurait. J'ai senti après un long moment des brûlures d'estomac et quelques problèmes de santé, mais je pense aujourd'hui que c'est rarement ces motivations qui te font arrêter. J'avais aussi un décalage avec mon entourage, ma famille, mes études car malgré moi s'etait un gros poids que je gardais et partagaient seulement avec mes amies de soirée. J'ai aussi connu le milieu techno bon j'etais plus hard corps, avec lequel l'extasy va idéalement pour être en trance. Et j'ai eu la chance d'avoir CE JOUR ou j'ai eu cette prise de conscience, de réfléchir vraiment sur ce que m'apporte cette drogue poser les bienfaits et les méfaits. Et ce jour j'ai pris la décision de tout stopper(j'ai rechuté à plusieurs reprises mais les atouts que j'ai mis en place pour arreter mon permis de ne pas retomber dans la dépandance. La première chose que j'ai faite s?etait de laisser tomber tout ces "amis" de soirée qui te rassure quand tu prends de la drogue car tu te dis que tu n'es pas le seul. En suite comme dans ton cas il faut que tu arrives à te procurer un bien être autres que ces soirées, là encore je ne connais pas tes goûts pour ma part se fut le sport qui m'a permis de resentir un bien être comparable à cet état. Il faut que le week end tu stopes complètement ce milieu pendant un certain temps(pendant ce travail sur toi, il faut que tu analyse ta vie que tu te demande ce que t'apporte l'exta et pourquoi tu es obligé d'en prendre pour avoir confiance en toi. A l époque j'etais pareil il fallait que j'etais defoncé pour me lacher et être biend dans ma peau, mais j'ai vite compris que s?etait pas moi et je déprimais beaucoup les fois ou j'étais cleen car je ne m'aimais pas. IL faudrait que tu fasses des activités qui te donnent confiance en toi( pour ma part se fut le théâtre qui m'a permis de me libérer de me redonner cette confiance que m'apportais l'exta et je te promets aujourd'hui je me sens aussi bien pendant mes cours de théatre qu?en soirée sous l'effet de l'exta. Remémorere toi qu'est ce que tu fais avant de toucher à ca, essaye de voir qu'est ce qui t'apporte du bien être. Faut ce qui est la plus dure je pense s'investir dans qqch qui te permette de partager des prises de drogues pour que tu acceptes en toi que tu ailles été un jour dépendant à la drogue ne prends pas ca comme un échèque mais au contraire comme une étape dans ta vie qui pourrait te permettre d'aider des millions de gens comme toi qui sont dépendants; certaines personnes sont nées plus fragiles et tombent plus facilement là- dedans, ne te dévalorise pas quand tu écoute des gens qui n'ont jamais touché à ce genre de produit. Faut que tu sois fière d'avoir pu te débarasser de cette dépendance et fait en profiter à d'autres. Pour finir car je m'emballe dans un peu la, trouve ce déclique, remets-toi en question sur la drogue et trouve TES solutions qui te permetterait de te débarasser de cette saleté qui je te jure te pourri la vie; tu verras comme tout sera plus clair de ton esprit quand tu auras arrêté, c'est clair tu auras des moments très difficiles mais je te promets que ca en vaut la peine, encore une dernière chose n'abandone pas si tu retombes dedans mais prends le plutot comme une expérience sur laquelle tu dois apprendre dessus, et pour ma part je ne crois à la prise de tant à autre de ce produit, arrête définitivement et sort de se mon uthopique. Bon courage, si j'ai pu y arriver, tu y arriveras aussi, donne en toi les moyens. J?espère de tout coeur que tu t'en sortiras et profit des choses simples que la vie t'apportera sans l'extasy.
lilou
Portrait de cgelitti
Je suis dans le même cas que toi... et bien tu vois, moi je pense qu'on peut parler de dépendance !
Et oui, parce que sinon lorsque tu es en soirée ton cacheton, ba tu le sortirais pas...

Etant dans le même cas que toi, je ne peux rien te dire d'autre, parce que je cherche moi aussi des réponses.

Pour l'histoire des redescentes plus ou moins forte, ça dépend de ton psychique certe, si tu es préoccupé et bien tu va plus cogiter et des fois c'est dur à gérer, mais plus tu doses un produit, plus la redescente sera difficile aussi.

Je remarque que tu as posté un lundi, tu devais donc être en redescente, pour moi lorsque je sors le samedi soir, et bien les lundis sont toujours difficils, je me pose beaucoup de question, comme toi, et je me dis que je vais plus prendre cette petite pilule qui me fait voyager, puis les jours passent et j'attends le week-end pour recommencer...

Ce qu'il faut (et c'est trop simple à dire) c'est arréter tout de suite...
lull
Portrait de cgelitti
coucou,
je comprends tt a fait ton probleme, amis c franchement compliqué de concilier une vie normale avec la drogue,.. surtout que je suis un cas tt ce qu'il y a de plus commun.. g commencé avec les bonbons, puis le speed, tt ça pour finir accroc a la coke.. et ça pour t'en defaire, meme si soidisant il n'y a aps de dependance physique (soi disant de dis bien) il y en a une psy, çq c'est clair, et c elle qui m'assomme a ce point la.. elle m'a pourri la vie, tu ne sais meme pas imaginé.. de plus, les bonbons détruisent ton estomac (ulcere etc..), tu vas maigrir, ils affectent ton systeme nerveux et cérébral, tu perds bcp d'eau, risque de malaise, d'hyperthermie..bref.. arrete ça tt de suite..
avant qu'il ne soit troptard..
bisous..
vie
Portrait de cgelitti
change de lieux, de fréquentations, fais toi soigner par un médecin mais pas par la bouteille ni les cachets !!! tu as 24 ans, tu sais ce que tu fais. d'autant plus que tu avoues que ton psychisme est un peu fragile, je te crois !!!.
ne cherche pas d'arguments pour justifier tes besoins addictifs !! egarde toi dans 10 ans.. allez reprends toi en mains, la vie est si courte.
Updown
Portrait de cgelitti
[QUOTE=vie] change de lieux, de fréquentations, fais toi soigner par un médecin mais pas par la bouteille ni les cachets !!! tu as 24 ans, tu sais ce que tu fais. d'autant plus que tu avoues que ton psychisme est un peu fragile, je te crois !!!.
ne cherche pas d'arguments pour justifier tes besoins addictifs !! egarde toi dans 10 ans.. allez reprends toi en mains, la vie est si courte.[/QUOTE]

Je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait que changer d'entourages me ferait du bien, cela fait un ptit temps que je me rend compte que beaucoup de gens de mon entourage n'ont pas les même centres d'intérêts que moi, mais (pour la précision) ces gens ne savent même pas que je prend un cacheton de temps en temps, ils seraient très étonné et déçu de l'apprendre! Mais rencontrer d'autres personnes est pour moi une chose difficile, les seules rencontres que je fais se font en soirées et sont toujours éffemères!!!
Je ne pense pas être alcoolique car je ne bois jamais seul, ni en semaine, mais lorsque je me retrouve à un mariage par exemple, j'ai du mal à rester sobre! Pour l'xtc, je pense que le mot "dépendance" n'est pas du tout aproprié dans mon cas (je n'aurais pas du l'utilisé sorry) mais le mot attirance serait beaucoup plus juste.
En conclusion, je pense m'être trompé d'endroits pour psoter, j'aurais peut-être du poster dans une autre partie de ce forum!
Désolé
Updown
Portrait de cgelitti
Merci Ludo pour tes encouragements et ton témoignage!!! Je les ai lu fort tardivement mais ils me font plaisir!

Comme demandé, je te tiens au courant sur ma "relation" avec la drogue!!! Après quelques temps de réflexion,je me suis aperçu de plusieurs choses.

La première concerne mon rapport avec l'alcool, je pense qu'il m'est impossible de boire "un" verre lorsque je suis dans un environnement festif, j'ai beau m'être juré en allant à une fête de ne boire que quelques verre de manière à resté sobre tout au long de la soirée, pas moyen, je fini toujours complètement bourré à faire des conneries, que je regrette le lendemain évidemment! Je vais donc tenter par une façon ou l'autre de me sortir de cet "alcolisme" avant que ca ne gache trop mes relations sociales!!!!

Au sujet de l'exctasy, la réflexion est beaucoup plus difficile, car j'associe pleinement ce produit avec un type de fête (soirée techno, goa, drum&bass,...) Il m'est très difficile d'y aller sans être tenté d'en prendre et qd il y a tentation, je passe très vite à l'acte! Dons je pense que la bonne solution serait de tirer un trait sur ces soirées, mais la est toute la difficulté.

Admettons que je tire un trait sur ces soirées et que mon problème d'exctasy soit définitivement réglé, il me restera ensuite à affronter mon petit problème d'alcoolisme lorsque je me retrouve dans des fêtes plus conviales entouré de connaissances...

Voilà pour les nouvelles!!!


P.S. En me relisant plusieurs mois après, je me rend compte de la gravité de la situation, peut-être aussi est-ce du à mes remises en question répétées de ces derniers mois?!

a+ et merci!
Ludo
Portrait de cgelitti
Oups me revoila, j'ai oublié de te demander si tu arriverais à me tenir au courant de ta "relation" avec la drogue pour qu'on puisse en reparler. J'aimerais tout faire pour te sortir de la mais sache que,il y a que toi qui pourra trouver ce déclique...
Sujet vérouillé