L'école à l'hôpital fête ses 80 ans

Publié le Lundi 06 Avril 2009 : 02h00
-A +A
Pour les enfants contraints d'effectuer un long séjour à l'hôpital, il est essentiel de ne pas perdre le contact avec l'école. Depuis 80 ans, l'association "L'Ecole à l'hôpital" s'y emploie. Marie-Louise Imbert ne se doutait sans doute pas de la pérennité de son oeuvre lorsqu'elle créa, en 1929, l'association l'Ecole à l'hôpital.

Professeur de philosophie, elle avait été choquée par l'abandon éducatif des enfants malades. Hospitalisés souvent pour de longues périodes - beaucoup plus longues qu'aujourd'hui -, laissés sans distraction et privés de toute activité intellectuelle, ceux-ci étaient, de ce fait, coupés de tout ce qui fait la vie normale d'un enfant. De plus, à leur sortie de l'hôpital, ils avaient parfois accumulé un retard risquant de compromettre la suite de leur scolarité.

En créant son association l'Ecole à l'hôpital - aujourd'hui reconnue d'utilité publique -, Marie-Louise Imbert souhaitait "apporter à l'esprit les soins que d'autres donnent au corps". L'objectif était avant tout de permettre à l'enfant de conserver le goût d'apprendre et la pratique du travail scolaire. Quatre-vingts ans après, le droit à l'éducation est devenu une réalité au sein des hôpitaux et des établissements sanitaires pour enfants. Aujourd'hui, l'association organise un enseignement auprès des jeunes de 5 à 25 ans, en partenariat avec l'Education nationale. Grâce à 700 enseignants bénévoles qualifiés, cet enseignement est gratuit et adapté à la demande, au niveau et aux besoins de chaque malade. Durant l'année scolaire 2007-2008, près de 6.000 jeunes ont ainsi bénéficié de plus de 21.000 cours dispensés par l'association dans les hôpitaux de Paris et du grand bassin parisien.

Pour célébrer le 80e anniversaire de l'association, un vieux bus à plateforme de la RATP - datant de 1929 - sillonnera Paris le 9 avril. Transportant responsables et enseignants bénévoles, il s'arrêtera devant plusieurs hôpitaux dans lesquels intervient l'association, mais aussi devant le siège de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

Pionnière en la matière, l'association l'Ecole à l'hôpital a été aujourd'hui rejointe par d'autres intervenants, présents désormais sur tout le territoire national. Plus de 55 associations et antennes sont en effet regroupées au sein de la Fédération pour l'enseignement des malades à domicile et à l'hôpital (FEMDH).

L'Education nationale s'est également organisée pour assurer la scolarisation des enfants hospitalisés. Outre le Centre national d'éducation à distance (CNED), près de 800 enseignants spécialisés sont affectés dans des hôpitaux ou dans les maisons d'enfants à caractère sanitaire. Pour tenir compte du développement de l'hospitalisation à domicile, le ministère a également mis en place, dans chaque département, un réseau d'assistance pédagogique à domicile. Grâce à un large recours aux technologies de l'information et de la communication, environ 11.000 enfants sont ainsi scolarisés chaque année dans un cadre hospitalier.

Publié le Lundi 06 Avril 2009 : 02h00
Source : hopital.fr
A lire aussi
Vivre avec le soleil : ça s'apprend dès l'école primaire ! Publié le 10/05/2005 - 00h00

Les dommages liés aux surexpositions solaires, en particulier les cancers de la peau et les interventions de la cataracte, atteignent des niveaux records. Près de 1.500 morts chaque année sont attribuables au mélanome, tandis que le nombre de nouveaux cas double tous les douze ans environ. Des...

Appel aux dons d'organes Publié le 27/12/2000 - 00h00

Cette année, l'hôpital Bicêtre a réalisé la 2.000ème greffe de rein. Toutefois, face à la pénurie d'organes, plus de 5.000 malades sont encore en attente d'un greffon. Un appel en faveur des dons d'organes est lancé.

Plus d'articles