L’eau de mer : un trésor de santé pour toutes les vacances

Publié par Isabelle Delaleu, journaliste santé et nutrition le Jeudi 07 Juillet 2016 : 18h54
Mis à jour le Vendredi 08 Juillet 2016 : 11h11
-A +A

Vous partez à la mer ? Profitez pleinement des vertus de l’océan, capable de vous remettre en forme des pieds à la tête. L’eau de mer est un élixir de santé, plongez !

L’eau de mer, un concentré de bienfaits

La similitude entre notre milieu intérieur et l’eau de mer, et l’intérêt de cette dernière pour traiter de nombreux maux (respiratoires, digestifs, nerveux…), ouvrant la porte aux bains « thérapeutiques » longtemps célèbres, fut démontré par le français René Quinton, biologiste, au tout début du 20ème siècle.

Extrêmement riche en minéraux et oligoéléments (iode, bien sûr, mais aussi sodium, potassium, magnésium, fer, zinc, sélénium, chrome, fluor…), l’eau de mer reminéralise fortement l’organisme. Chaude (à plus de 32°C, comme lors des soins de thalassothérapie axés sur la détente et les troubles chroniques), il faut entre 10 et 15 minutes maximum pour que ses minéraux traversent l’épiderme avant de rejoindre les capillaires, puis la grande circulation sanguine et les différents organes.

« Fraîche, comme lors d’un bain dans l’Océan Atlantique, le processus de pénétration des minéraux est plus long : mieux vaut donc prolonger ses bains en eau de mer aussi longtemps que possible, plutôt que de ne faire que des « trempettes » rapides (qui ne feront que rafraîchir)… Je recommande ne pas s’essuyer ou se rincer pour que l’eau sèche doucement sur la peau, ce qui prolonge la minéralisation » explique Marie-Paule Le Déoré, hydrothérapeute en charge de la formation au centre de Thalassothérapie de Carnac.

Le bon réflexe ? En se baignant, se gargariser avec l’eau de mer, qui stimule la production salivaire, normalise le Ph buccal, tonifie les gencives et freine le développement des germes ! On pourrait même, selon certains naturopathes, en avaler quelques gorgées, pour améliorer la digestion.

Bouger dans l’eau de mer : excellent pour tout !

Outre sa composition exceptionnelle, l’eau de mer, plutôt fraîche, exerce un effet tonifiant et active la circulation sanguine, améliore la motilité et l’élasticité des vaisseaux sanguins.

Autant de raisons pour s’y plonger le plus souvent possible et en profiter pour se vider l’esprit en faisant la planche aussi longtemps qu’on en a envie ! D’autant que, gros avantage, une fois immergé dans l’eau, le corps est infiniment plus léger, ce qui facilite non seulement la flottaison, mais également bon nombre d’activités sportives, avec des résultats visibles sur les muscles, la tonicité de la peau, la circulation sanguine, le gainage corporel. Et le tout, sans blessures puisque les articulations sont ménagées (et soulagées), ce qui explique que la rééducation des blessures des sportifs se fasse souvent en mer ou piscine.

Certains en profiteront pour s’initier au surf (et sports apparentés), à la voile ou tout simplement à la nage.

Mais même sans être un grand sportif, de nombreuses activités physiques peuvent être pratiquées dans l’eau, même en dilettante. On peut, notamment transformer la marche « pieds dans l’eau », la nage avec ou sans palmes et les « sauts dans les vagues » en vrais sports estivaux ! A découvrir pour ne pas « bronzer idiot » !

• Le longe-côte : cette discipline désormais répandue, originaire de Dunkerque, est une « randonnée pédestre aquatique », autrement dit une marche en bord de mer immergé jusqu’à la taille au moins, et idéalement jusqu’au diaphragme. On y est aidé d’une pagaie, qui aide la propulsion mais aussi d’appui dans les vagues et fait travailler plus intensément le haut du corps. Grâce à la forte résistance de l’eau, c’est un vrai sport d’endurance qui entraine le cœur, gaine le corps, muscle le haut et affine le bas, tout en préservant les articulations. Le sport se pratique en compétition, mais on peut aussi s’initier, doucement, au rythme plus tranquille d’une véritable ballade tonique…

• Le Stand-up paddle (SUP) : de plus en plus en vogue, ce sport est idéal pour ceux qui aiment la mer, sans oser essayer ou apprécier le surf. Debout sur une planche (un longboard), on se déplace sur l’eau (grâce à une pagaie). Pagayer n’est pas difficile en soit, mais rester debout sur la planche oblige au gainage du corps, en plus de maintenir l’équilibre grâce aux membres inférieurs (c’est un excellent travail de proprioception pour les genoux et chevilles). Mais en une séance environ, on y parvient plutôt bien et ensuite, on peut se promener des heures durant, et profiter du paysage : une véritable activité corps-esprit qui muscle, mais aussi apaise incroyablement le stress et les tensions nerveuses.

• Le Snorkeling : sous ce nom mystérieux se cache une activité simple et ludique : s’équiper d’un masque et de palmes et nager juste en dessous de la surface de l’eau pour en regarder le fond. Il suffit que l’eau soit claire et limpide pour pouvoir ainsi se promener, sans difficultés particulières, en faisant travailler son système respiratoire et cardiovasculaire (c’est un sport d’endurance) mais aussi ses jambes, avec les palmes qui exigent de vrais efforts musculaires. Avantage, un aspect « découverte de l’océan » accessible dès le jeune âge, ainsi que des effets vraiment tonifiants sur la silhouette.

• Le Bodysurf : nul besoin d’être sportif pour s’amuser comme un enfant puisqu’il s’agit ici de « prendre la vague » en s’allongeant (éventuellement) équipé d’une planchette adaptée sous une main et d’une paire de palmes courtes pour mieux se propulser. Un bras devant, un derrière, on attend qu le rouleau déferle pour se laisser glisser sur lui, le corps bien tendu, et le visage vers le sable (pour ne pas casser la colonne et blesser les cervicales). Avant de se relever pour recommencer. Une activité plaisante mais plus fatigante qu’elle n’en n’a l’air, facile à partager en famille et qui promet de belles sensations…

Publié par Isabelle Delaleu, journaliste santé et nutrition le Jeudi 07 Juillet 2016 : 18h54
Mis à jour le Vendredi 08 Juillet 2016 : 11h11
Source : Avec la contribution de Marie-Paule Le Déoré, hydrothérapeute en charge de la formation au centre de Thalassothérapie de Carnac. 
A lire aussi
Cet été : à faire et à ne pas faire Publié le 31/07/2006 - 00h00

Bain de minuit, baignade des enfants, protection solaire… Quelques conseils pour bien faire. Mais aussi en surf et en planche à voile, en jet-ski et en moto des mers, que faut-il savoir pour pratiquer ces activités en toute sécurité ?

La plage, c'est aussi du sport ! Publié le 24/07/2013 - 11h57

L’été n’est pas seulement l’occasion de lézarder sur le sable et de bronzer idiot en faisant la crêpe. C’est le moment d’adopter la beach attitude en vous mettant à ces sports que l’on pratique sur la plage ou dans l’eau.

Thalasso contre le mal de dos Publié le 15/10/2007 - 00h00

La thalassothérapie est particulièrement bien adaptée pour prodiguer des soins contre le mal de dos. L'eau de mer chauffée exerce de multiples bienfaits sur les muscles et les articulations, renforcés par le savoir-faire des kinés et les vertus des algues.

Plus d'articles