Sylvie
Portrait de cgelitti
Actuellement les connaissances dans ce domaine de la medecine sont très faibles voire inexistantes. Les traitements utilisés sont peu efficaces. La medecine s'attache exlusivement aux symptomes divers et variés au détriment des causes qui leur ont donnés naissance. Et les neurologues face à leur impuissance se dirigent vers des solutions neurochirurgicales lourdes et invasives, qui s'adresse exclusivement au cas les plus graves.

Pourtant voila une maladie, connue depuis 130 ans, mais sur laquelle les crédits pour la recherche sont insuffisants voire inexistants.

Quelles instances de santé Publique pourrait intervenir, et tirer un cri d'alarme ?

PUB
PUB