Fanny
Portrait de cgelitti
Bonjour

j'ai un petit garçon qui a 5 ans et demi ,il parle très mal,et il est peut être dyslexique .L'orthophoniste dit qu'il est trop top et qu'il faut attendre au moins le CE1 pour affirmer qu'il est dyslexie.je ne sais pas quoi faire pour l'aide c'est un enfant heureux mais que personne ne comprend. Si des parents sont dans mon cas merci de vos témoignages et quelques solutions ne seraient pas de refus.

Larra12
Portrait de cgelitti
Faux, une dyslexie peut se diagnostiquer bien avant le CE1, et heureusement. Il vaut mieux d'ailleurs pour aborder le CP avec toutes les chances du côté de l'enfant.
Allez demander un autre bilan, parce que s'il y a vraiment dyslexie, plus tôt elle sera diagnostiquée, plus tôt on pourra agir et mieux ce sera.
Est-ce que l'instit vous a parlé de ce problème de langage? Est-elle inquiète? A-t-elle proposé quelque chose?
En avez-vous parlé au pédiatre? Qu'en pense-t-il?
Votre enfant entre en grande section, c'est cela?
barbara
Portrait de cgelitti
mon fils me fait de la peine il a 4ans , il ne veut pas écrire bref il a le regard
ailleurs je le trouve perdu il n'arrive même pas à faire les ronds par contre il
récite bien son alphabet il compte jusqu'à 20,   à l'école il ne tient pas sur
place il est incapable de me dire ce qu'il a mangé le midi je le prend à 4h les
enseignants me demande de le laisser évoluer à son rythme j'ai peur qu'il ne
soit larguer j'attend vos réactions s;v;p je suis une maman inquiète l
nany
Portrait de cgelitti
bonjour; Vvy

une rentre en 6 eme pour des enfants en dificulter il y a quelle que solution et celle qui me pares la mieux a mon avis perso
se sont les classe de 6eme adapter normalement la direction de lecole primere doit savoir les college ayants ces srtructure
pour repondre au dificulter de l engage des enfants un ortophoniste peut les aider a partire de la grande section ces a partire de cette periode que mes 2 enfant on etais pris en charge mais faite atention d avoire un bon ortop et pour que les instite joue le jeux vous devais aller les voir prendre du tamps pour discuter des dificulter quelles rencontr et que vous rencontrer avec vos enfants bonne chanse a tous et faite confiance a vos enfants il trouveron le moyens de sensortire
découragée
Portrait de cgelitti
Ursula, tu as bien de la chance d'avoir été aidée. En ce qui me concerne les instits ont été complètement à côté de la plaque. C'est moi qui ai finalement emmené mon fils chez une orthophoniste en CP quand j'ai vu que ça n'allait pas du tout. L'instit me disait d'attendre ce fameux... déclic ! Je n'ai pas eu droit au RASED, pas de place pour mon fils ! Merveilleux, non ? Et l'orthophoniste que je suis allée voir ne valait R I E N. C'est seulement en CM2 que l'on m'a indiquée une super orthophoniste qui a fait à mon fils un vrai bilan et une prise en charge. Mais c'est toujours un peu la galère. Ayant lu vos messages, j'emmène finalement mon fils de 13 ans chez une ophtalmo qui est formée à la posturologie. J'ai RV début novembre. Alors j'attends. Et en attendant, l'école c'est la galère !
geraldine
Portrait de cgelitti
[QUOTE=laure] Bonjour
J'en suis a mon troisième bilan orthophoniste ,j'ai consulte un neuropediatre,et plusieurs pédiatres et il veulent tous attendre .Quand a la maitresse,elle trouve la situation grave car il arrive en G sectin et elle a beaucoup de mal a le comprendre car il ne sais pas faire de phrase et il articule très mal.
   Le dernier pediatre a dit que le seul traitement est l'orthophoniste Est se que c'est vraie?[/QUOTE]
Fanny
Portrait de cgelitti
n'attendez pas consultez. Il doit être trés intelligeant mais il présente pet-être un problème de dyspraxie.
Faites vous aider par une association si vous rencontrez des difficultés.
catherine
Portrait de cgelitti
bonjour,
J'ai 51ans,on a découvert que j'étais dyslexique quand j'étais en 6éme,j'ai été suivi par une orthophoniste, j'ai fait beaucoup de progrés, oh!je ne suis pas une championne de l'orthographe mais j'ai appris par cet dame qui m'a suivie qu'il fallait que je lise beaucoup, l'oeil photographie les mots comme des images...........surtout dites bien à votre petit garçon qu'il est comme tout le monde, non il est unique et malgré cet handicap il pourra faire de belles choses,si vous pouvez, inscrivez le dans une bibliothèque, guidez le dans ces choix, et donner lui le goût de la lecture, s'il peut qu'il fasse du théatre pour enfants, il apprendra à dépasser ses difficultés en bougeant avec les autres, s'il aime dessiner encouragez le, il exprimera beaucoup de choses qu'il a du mal à dire avec les mots...........je vous souhaite beaucoup de courage et de belles choses à votre petit garçon...........Catherine
hestia
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Ma fillle cadetteme semblait avoir des problèmes de prononciation et de vocabulaire. Dès l'entrée en grande section, je m'en suis inquiétée. Les instits pensaient qu'il n'y avait pas de problème particuliers, mais j'ai quand même demandé un bilan orthophoniste...A juste titre. Ce n'était pas de la dislexie, mais un problème de latéralité (elle est gauchère) rajouté à un problème de prononciation 'chuintement). Les instits comme les médecins généralistes ne sont pas formés pour "diagnostiquer" ce genre de problème. Il faut, malheureusement", souvent,insister....Comme il a été dit précédemment, plus le problème est pris tôt, plus vite il sera résolu, et plus votre enfant se sentira à l'aise dans sascolarité.
En ce qui concerne la prise en charge d'enfants dislexiques rentrant en 6eme, ce n'est pas évident du tout!!! Le collège étant le "cycle" le plus difficile d'une scolarité...Il faudrait que l'enfant soit suivi TRES régulièrement par un orthophoniste,par les parents et par l'ensemble de ses professeurs (bon courage!!!). Il me paraît un peu aberrant de demander pour un enfant si jeune et pour une dislexie (soit elle profonde) de le "classer" comme handicapé...Quant au collège privé...Certains peuvent accompagner votre enfant peut être un peu mieux que les collèges publics, mais je n'en suis pas persuadée...Faudrait trouver le bon....
maminette
Portrait de cgelitti
par expérience je rejoins les conseils des professionnels - attendre ........malheureusement beaucoup de jeunes parents brulent les étapes.....
Ursula
Portrait de cgelitti
Bonsoir à vous tous,

En lisant vos échanges, j'ai eu envie d'en rajouter le mien en m?adressant à tous les parents qui s'inquiètent, qui se posent des questions vis-à-vis leur enfant en difficulté.

Ma cadette a été "classée" dyslexique à l'entrée en CP, sans que je m'en rende compte avant, tout en sentant pourtant ses difficultés de prononciation.

Les RV hebdomadaires chez une orthophoniste (merveilleuse !), la prise en charge par RESED (aide scolaire), des rencontres avec un psychologue, l'aide magnifique de la maîtresse, et... ma propre contribution... ont fait qu'aujourd'hui Lucie est en CM2 et n'a aucun souci depuis son passage en CE1.

L?apprentissage dont j?ai parlé est une période dure, rythmée par des déplacements, des RV, des soirées consacrées... mais cela vaut le coup.

Croyez-moi. A part les cas vraiment difficiles qui demandent encore plus de démarches et suivis médicaux, soyez confiants, parce que dans beaucoup de cas il ne s?agit que d?une période d?aide. Renseignez-vous auprès des médecins, de la maîtresse, de votre généraliste? Discutez-en avec vos amis, pour évaluer le degré de difficulté. Et vous constaterez, le plus souvent, que ce n?est qu?une question de prise en charge, d?assurance et de suivi? Et tout rentre dans l?ordre. A la fin, on ne voit pas de différence entre deux enfants courant dans une allée : celui qui a commencé à marcher à 11 mois et celui à 16 ou 18 mois. Faîtes confiance à votre enfant et donnez lui un coup de main. Voilà mon appel à vous toutes, les mamans qui s?inquiètent comme moi il y 3 ans.

Pages

Sujet vérouillé