Douleurs au sein, faut-il s'inquiéter ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mardi 14 Février 2017 : 11h48
Mis à jour le Mardi 14 Février 2017 : 11h56
-A +A

Avoir mal aux seins n'est pas rare, mais cela peut inquiéter.

Nous vous présentons ici les douleurs les plus fréquentes, et ce qu'elles démontrent. Quand une douleur dans les seins (mastodynie) est bilatérale, on peut supposer qu'il s'agit d'un souci général; le plus souvent, il est d'ordre hormonal.

Douleur mammaire : c'est dû au syndrome prémenstruel

Un excès d'estrogènes fait gonfler les seins, car cela augmente la circulation locale et rend les vaisseaux plus perméables, entraînant une rétention d'eau.

Les seins sont donc tendus, sensibles, voire douloureux. C'est ce que beaucoup de femmes connaissent chaque mois les jours qui précèdent les règles. Cette tension dans les seins fait partie des signes du fameux syndrome prémenstruel, symptômes qui précèdent les règles et qui peuvent consister en rétention d'eau (dans les seins ou ailleurs), en irritabilité et troubles digestifs.

Mal aux seins, c'est dû à un traitement hormonal

Mais ce gonflement des seins n'est pas toujours dû à cette période avant les règles. Chez certaines femmes, il se produit exactement les mêmes signes lors de la prise de pilule contraceptive. Cela signifie que cette pilule a pour cette femme un effet estrogénique trop puissant et qu'une autre pilule serait plus adaptée.

Certaines femmes se disent ravies de voir leurs seins plus gonflés, puisqu'elles gagnent une taille de soutien-gorge. Mais il n'est pas bon de garder les seins gonflés... En effet, l'excès d'estrogène, le gonflement cyclique des seins ont tendance, à long terme, à augmenter le risque de lésion bénigne du sein.

Or, une femme "porteuse d'une mastopathie bénigne a en effet un risque 3 à 4 fois plus élevé qu'une autre de développer un cancer du sein" (1). Il n'est donc pas souhaitable de rester en permanence en déséquilibre hormonal.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mardi 14 Février 2017 : 11h48
Mis à jour le Mardi 14 Février 2017 : 11h56
A lire aussi
Le syndrome prémenstruel n'est plus une fatalité ! Publié le 09/07/2001 - 00h00

Nombreuses sont les femmes à connaître un syndrome prémenstruel. Il se caractérise par un ensemble de symptômes évocateurs et récurrents, qui surviennent au cours de la semaine qui précède les règles : les seins deviennent tendus, voire douloureux, le ventre est ballonné, les jambes sont...

Syndrome prémenstruel Publié le 07/09/2001 - 00h00

Environ 40 % des femmes en âge de procréer souffrent d'un ou de plusieurs malaises avant les menstruations, mais seulement de 3 % à 9 % d'entre elles éprouvent des malaises suffisamment incommodants pour qu'on puisse les qualifier de syndrome prémenstruel (SPM).

Règles douloureuses : les plantes qui soulagent Publié le 14/06/2013 - 15h10

Les règles douloureuses, appelées « dysménorrhées » par les médecins, sont très fréquentes avant et/ou pendant les règles et génèrent des douleurs localisées au niveau du bas-ventre. Quelles sont les plantes qui peuvent apporter un soulagement aux nombreuses femmes qui souffrent au...

Plus d'articles