pseudonsyns
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous et à toutes,

Je vois que ce post est relativement vieux mais j'espère que quelqu'un me lira et pourra peut etre apporter une piste. Je suis curieux de savoir où en sont vos problèmes de santé à ce jour, sont ils diagnostiqués, ou encore mieux résolus, ce que je vous souhaite car vivre avec ces douleurs n'est pas une vie

Je vous expose mon cas en essayant de faire court...

Je suis dans une situation similaire depuis 2 ans et demi maintenant. Tout à commencé par une gène aux yeux que je decrirais comme une sensation de brûlure et de corps étranger, me derangeant surtout à la fermeture des yeux, mes paupières ont légerement gonflées (et le sont en permanence maintenant) Je ne me suis pas plus inquiété que ça au debut, je menais un train de vie proffessionel et personnel fatiguant, je me suis donc persuadé que c'était sans gravité et que ca passerait...

Bien au contraire, cela a empiré, à ces douleurs se sont ajoutées une sensation de pression autour de l'oeil, souvent insuportable et vraiment douloureux... La gène et la douleur sont devenues régulières et permanentes, rendant mon sommeil très mauvais et surtout mon endormissement très difficile, car la douleur se fait plus forte quand je ferme les paupières, pour y palier je place mon avant bras sur mes yeux et j'attend de sombrer dans le sommeil d'épuisement... Je souffre également de maux de tête, d'acouphènes, de léger vertiges et de douleurs musculaires dans les jambes et le dos...

Le temps a passé, les consultations chez differents médecins se sont succedées, sans grand résultat. Les allergies ont été mis en cause mais ce n'était pas ca, j'ai essayé différents collyres, On m'a décelé un petit problème de convergence qui n'explique pas la douleur, mais qui serait surement une conséquence... J'ai fait de la réeducation mais ca n'a rien donné de significatif...

Je vous passe tout les examens et médications qu'on m'a prescrit, tous étant restés sans effet... (IRM, scanner, prise de sang, champ visuel...)

Le médecins qui m'ont suivi n'ont jamais trouvé de cause à ces douleurs, et il y'a un an j'ai capitulé et suis tombé dans la depression et l'inactivité...

J'ai repris mes recherches et mon combat il y'a peu, je ne peux plus supporter cette situation qui me gache la vie. J'ai récemment consulté un ostéopathe qui m'a parlé du syndrome de SADAM, il est vrai que mes symptomes s'en rapprochent mais cela ne colle pas vaiment avec la nature de mes mes douleurs oculaires et mon dentiste ne voit rien qui laisserait envisager ce problème, j'ai tout de même rendez vous avec un spécialiste en occlusologie/orthodonthie, mais les délais sont longs...

En attendant je me "nourris" d'antalgiques, et de rivotril le soir (je sais même plus vraiment pourquoi je prend ca mais ca m'aide à m'endormir) mais rien n'y change et je suis chaque jour plus fatigué de supporter ca, j'ai pris un sacré coup de vieux...

La seule hypothèse que j'avais émise, et à laquelle je pense toujours, est que quand ca a commencé, je consommais de la cocaine les week end, et certaines fois elle était de mauvaise qualité, j'avais donc pensé que des résidus de coupe (mineraux, verre) aurait pu passer des sinus vers les voies oculaires... Neurologue, orl et medecin generaliste ne croient pas en cette "hypothèse", qui je l'avoue est un peu etrange mais bon en me renseignant j'ai appris que tout communique dans la sphère ORL... C'est tout ce que je peux donner comme indication sur un éventuel élément déclencheur à l'époque à laquelle ca a commencé... Je précise que je ne suis pas un toxicomane, j'avais une vie de "jeune" à l'époque et faisait la fête régulierement...

Voilà je reprend la valse des médecins avec beaucoup d'espoir s'il en est...

Merci de m'avoir lu, j'éspère avoir de vos commentaires et pour ceux qui ont écrit dans ce post, si vous passez par là, donnez moi de vos nouvelles !

Bon courage à tous.

elisa
Portrait de cgelitti
salut wandan commemt vas tu depuis??
pseudonsyns
Portrait de cgelitti

contacte moi par email traceur.dims@gmail.com

Je souffre du même syndrôme ecris moi vite 

Philippe
Portrait de cgelitti
Je me demande si vous n'avez pas tout simplement un ?il sec plus ou moins associé à un blépharospasme.
Un ?il peut rester très douloureux même s'il est par la suite traité par des lubrifiants oculaires, car des cellules inflammatoires peuvent subsister au niveau de la surface oculaire. Dans ce cas la seule chose à faire (si c'est le cas) c'est l'instillation pour une courte période de temps de stéroïdes oculaire.
Si un blépharospasme est associé (qui a pu être déclenché par la sécheresse oculaire), il faudra procéder à l'injection de toxine botulinum.

Maintenant ne pouvant vous occulter je ne vois pas autre chose, mais il faut rester l'esprit ouvert.
Arrêtez cette saloperie de cocaïne qui n'apporte que des problèmes psychiatrique, physique et qui n'enrichit que les dealers.
Sujet vérouillé