Douleurs lors des relations sexuelles chez la femme

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 20 Février 2012 : 18h22
-A +A

Les douleurs qui surviennent lors des relations sexuelles se divisent en deux catégories : celles qui apparaissent dès le début de la relation (douleurs à la pénétration) et celles qui sont ressenties lorsque le pénis entre en contact avec le fond du vagin (douleurs profondes).

Douleurs lors des relations sexuelles chez la femme : Comprendre

Dans ce dernier cas, les femmes doivent même, à l'occasion, interrompre les relations sexuelles et les douleurs dans le bas-ventre persistent parfois jusqu'au lendemain. Les douleurs lors des relations sexuelles peuvent s'accompagner, selon les causes, d'une sensation de brûlure ou d'irritation, d'odeurs fortes, d'une perte de sang, de sécrétions vaginales anormales.

Douleurs lors des relations sexuelles chez la femme : Causes

Différentes causes des douleurs lors de la pénétration :

  • Lubrification insuffisante du vagin.

  • Infections vaginales, telles que la vaginite à champignons ou la vaginose bactérienne. Ces infections ne sont pas considérées comme des infections sexuellement transmises (IST) et ne sont pas contagieuses.

  • Fissure à l'entrée du vagin. La cause de cette fissure n'est pas vraiment connue, mais il se peut qu'une blessure se soit produite à cet endroit et que, ensuite, la peau se déchire au lieu de s'étirer.
  • Utilisation de savons irritants ou de solutions d'hygiène interne (douches vaginales).

  • Maladies de peau chroniques et qui affectent la région génitale (eczéma, lichen scléreux, lichen plan, lichen simple, etc).

  • Atrophie vaginale (chez la femme ménopausée). Chez une femme en âge de procréer, les ovaires sécrètent des oestrogènes, hormones qui permettent la lubrification, le "rembourrage" et l'élasticité au vagin. À la ménopause, les ovaires ne libèrent plus ces hormones. La muqueuse du vagin s'amincit et se lubrifie moins, l'orifice du vagin se resserre, rendant parfois la pénétration douloureuse.

  • Vulvodynie. L'origine de cette irritation de la vulve, avec sensation de brûlure, de peau râpée et parfois de douleur en urinant, demeure inconnue, mais les chercheurs pensent qu'une racine nerveuse abîmée en serait la cause. Les relations sexuelles sont souvent pénibles, voire impossibles. Une sensation de douleur peut y être associée quand on urine.

  • Vestibulite. Cette inflammation du vestibule (entrée du vagin) est une affection complexe qui peut-être causée par une trop grande quantité d'oxalate (acide oxalique) dans les sécrétions vaginales. Elle se caractérise par une sensation de brûlure lorsque l'entrée du vagin est stimulée.

Différentes causes des souleurs profondes :

  • ##3374/Salpingite/##. L'infection d'une ou des deux trompes utérines (trompes de Fallope) est la principale cause d'infertilité. La salpingite est souvent accompagnée de saignements menstruels anormaux et d'une augmentation, à certains moments, des douleurs pendant et entre les menstruations.

  • Endométriose. Le tissu qui tapisse normalement l'intérieur de l'utérus (qui s'appelle l'endomètre) se développe en dehors de celui-ci, dans l'abdomen et parfois même dans la vessie. La cause exacte de ce phénomène n'est pas encore vraiment connue, mais on sait que ces morceaux de tissu d'utérus suivent le cycle hormonal. Ce qui signifie que, lorsque la femme a ses règles, il y a aussi des saignements dans l'abdomen ou la vessie. La douleur évolue selon les phases du cycles menstruel. L'endométriose représente le deuxième facteur de risque d'infertilité d'origine tubaire (trompes de Fallope) après la salpingite.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 20 Février 2012 : 18h22
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Problèmes du vagin Publié le 31/05/2001 - 00h00

Tous les symptômes touchant les organes génitaux de la femme, tels qu'écoulements, pertes anormales, rougeurs, irritations, démangeaisons, odeurs nauséabondes, qui sont souvent accompagnés de douleur lors des relations sexuelles, sont classés à tort sous l'appellation de "vaginite". C'est un...

Saignement vaginal anormal Publié le 31/05/2001 - 00h00

Les femmes ne devraient pas avoir de saignements vaginaux en dehors de la période des menstruations, bien que certaines constatent la présence de quelques gouttes de sang au moment de l'ovulation.

Plus d'articles