Dan79
Portrait de cgelitti

Bonsoir

Je ne sais pas si la catégorie de mon message est bien ciblée :

Constat, depuis environ 2 ans et avec une fréquence irrégulière de 2 à 3 fois par mois , de douleurs que je qualifie d'irradiantes car je les ressens sur une zone étendue du corps :

- dans la poitrine , côté droit et irradiant vers le bras droit

- dans la poitrine , côté gauche et se propageant dans l'avant-bras gauche

- dans le bras droit , irradiant vers le bas du bras en dessous du coude

- dans le ventre au niveau intestinal et irradiant vers le dos au niveau vertébral

- très rarement dans une jambe

Ces douleurs ne durent que quelques minutes (entre 4 et 10 minutes) ,se manifestent sans raison apparente et disparaissent sans action particulière . Elles peuvent se produire lors du sommeil et me réveillent .

Le niveau de douleur est gênant mais supportable et si il m'a inquité au début quand cela a commencé à se manifester , je m'y suis habitué et essaie de bien respirer pendant cette durée .

J'ai consulté mon généraliste qui m'a fait faire un bilan cardiaque (normal) pour écarter cette cause et actuellement je ne sais pas quelle pourrait être la cause de ce problème récurrent .

Mon généraliste penche pour une origine liée à des problèmes d'arthrose au niveau dorsal .

Je souhaiterais savoir si quelqu'un a déjà rencontré ce type de problème (j'ai recherché en vain sur internet des articles ou forums qui aborderaient ce type de problématique)

Merci de vos commentaires éventuels sur ce sujet

Dan79
Portrait de cgelitti

J'ai connu ce type d'irradiations. Pour ma part, il s'agit d'une hernie discale qui appuye sur un nerf qui part de la moèle épinière. Cela provoque des nevralgies. A voir avec votre médecin.

La névralgie est agacente. Pour ma part l'irradiation avait lieu dans le bras gauche (hernie discale en C5/C6). Il semble que, si pour vous il s'agissait de la même chose, cela soit lié à des disques bien précis et que plusieurs soient abimés. Cela n'est absolument pas grave, mais nécessite le repos, éviter certains gestes répétitifs et le port de charges lourdes.

La kyné est parfois indiquées, mais il vaut mieux réaliser un IRM avant en demandant que tout le rachis soit passé à l'IRM. Car les techniciens ou médecins d'IRM s'arrêtent à la première manifestation d'un disque abimé, et ne cherchent pas si un autre disque est abimé aussi.

Mais peut-être que ce que vous avez n'a rien à voir avec ce que je vous dis: tout cela est à vérifier. D'une je ne suis pas médecin, ensuite, les médecin n'expliquent pas ce genre de choses. Alors que les cours de neurologie expliquent bien où passent les nerfs émanants de la moelle épinière. Si votre cas s'évérait être ce dont je fais l'hypothèse, il est important de faire attention aux efforts physiques que vous faites. Certains mouvements pouvant agraver votre sitaution.

Arthsoe est un terme générique et pudique. Cela permet d'éviter d'entrer dans des explications sur le fonctionnement du coprs humain.

Bonnes recherches et bon courage.

Sujet vérouillé