sabrina
Portrait de cgelitti
bonjour

voila depuis quelques temps je suis sujette a des douleurs dans la poitrine dans le dos et dans le bras je n'ai jamais eu ca avant et je panique de plus en plus cependant quand je ne suis pas toute seule rien mais quand il fait nuit cela s'accentue j'ai peur de dormir et de ne plus me reveiller le lendemain c'est effrayant le medecin m'a donné des medicaments a base de plantes et j'aimerais tellement qu'ils agissent rapidement.le pire dans tout ca que je ne vis auccune situation angoissante ou de stress j'ai vraiment besoin qu'on m'aide

merci bien

sabrina
Portrait de cgelitti
la galère j'éspère que nous allons nous en sortir car il y a plus grave.

cordialement
sabrina
Portrait de cgelitti
bonjour,

J'ai lu tout ces messages et je vous assure que cela fait du bien à entendre et oui!!!! j'ai peur de mourir je me donne des problemes de santés alors qu'il n'y a pas lieu de s'inquiété, je n'arrive pas à dormir seul mais sur l'épaule de mon époux tout les soirs parfois il attend très longtemps jusqu'a ce que je m'endorme cela est très pénible, mon medecin ma confirmée la spasmophilie, la
Emilie
Portrait de cgelitti
Bonjour, ceci est le message d'une dépressive depuis 25 ans de rechutes en rechutes (rassurez-vous, on gère).
Tout d'abord, il serait bien que vous éliminiez toute cause avérée comme faiblesse cardiaque ou autre. Pour cela vous pouvez demander un bilan complet à la sécu.
S'il n'y a rien, rassurez-vous c'est que vous en êtes à un moment où votre corps vous dit qu'il n'en peut plus. Il le dit à sa manière : étau autour de la poitrine, emballement du coeur, étouffements.... Tout cela donnant lieu à une méga panique : c'est le bonheur total ! Je me suis vue au volant de ma voiture dans un bouchon sur l'autoroute avec une envie de m'enfuir n'importe où pour que ce malaise s'arrête. De plus il a tendance à revenir aux mêmes moments : nous avons une horloge interne eh oui ! Donc si vous avez peur qu'il revienne la nuit : il reviendra. Pour vous en débarrasser il faut casser les rythmes et au lieu d'aller au lit à telle ou telle heure il faudrait inverser les habitudes.
D'autre part, en ce qui me concerne il n'y a que le lexomyl ou témesta ou autre benzodiazépines qui calment (en 20 mn) la quantité est fonction du malaise..... et à user avec prudence parce qu'il est absolument faux qu'il n'y a pas de dépendance pharmaceutique à ce genre de médicaments. Rassurez-vous : on apprend à gérer cette maladie et à être heureuse quand même.
Et puis en 25 ans ils ont fait des progrès et ils arrivent à mieux soigner au début : c'est là toute l'importance. Vous devriez même, si vous êtes bien prise en charge vous en débarrasser une fois pour toutes. Il faut simplement que votre médecin dépiste s'il s'agit bien d'une véritable dépression et ne la néglige pas, ni vous non plus.
Voilà pour moi, j'ai des rechutes car ma maladie est comme elle est. Dites vous bien que c'est différent pour tous le monde et des copains et copines qui ont guéri complètement de dépression : j'en connais plusieurs !

Excusez-moi de vous avoir écrit aussi longuement mais je me souviens au début, quand je ne savais pas ce qui m'arrivait combien j'aurais été contente que l'on m'explique ce qui se passait pour moi.......

Amicalement et bon courage

Emilie

faouzai
Portrait de cgelitti
mercie emilie

je ressents actuellemnt les meme symptome. suite un projet personnelle je pense avoir trops force en tous cas je suis au stade des analuse mon electrogramme st tres bon mes analyse son bonne je vien de passer une ecocadigraphie le cardiologue dis que c'est bon mais je ne sais .
Mercie
Kant
Portrait de cgelitti
Vous devriez consulter avant tout un cardiologue, on ne reste pas ainsi. Prenez vite rendez vous afin de faire la batterie d'examens chez un cardiologue.il faut faire un électrocardiogramme, l'echographie et une cornographie pour voir si vos artères irriguent correctement votre coeur. Ils vous hopitaliseront 48 H.pour la cornographie Faut demander ça à votre médecin et faut pas attendre , il peut pas vous le refuser devant des douleurs. Il faut pâs rester comme çà!
cécé
Portrait de cgelitti
bonjour,
j'ai pu lire et je vous rassure il n'y a rien de bien grave cela s'appelle de la spasmophilie et c'est horrible je le vis depuis 14 ans !!!!!!!!!!j'ai 28 ans et je n'en peux plus de vivre avec ça je passe des nuits entières assise dans mon lit les yeux grands ouverts car j'ai mal et j'ai très peur de ne pas me réveiller si je m'endors!!!!!!!je vais regarder mes enfants dormir et parfois je me mets à pleurer tellement j'ai peur de mourir!assez bizarrement quand mon mari se réveille et me prend dans ses bras cela me passe et j'arrive à m'endormir ou alors je mets la télé mais franchement parfois je n'arrive pas à m'endormir avant 4 - 5 heures du matin!!!!
ayant perdu 2 personnes jeunes de ma famille de cardiomyopathie j'ai consulté un cardiologue pour passer tous les examens nécessaires et il a confirmé que mon coeur allait bien et que c'était de la spasmophilie!!alors courage je sais combien c'est dur.
a bientôt
Sujet vérouillé