Douleur pelvienne chronique chez la femme

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Octobre 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 21 Février 2012 : 10h08
-A +A

Certaines femmes ressentent plus ou moins régulièrement des douleurs dans la région du bassin.

Douleur pelvienne chronique chez la femme : Comprendre

Ces douleurs, d'intensité variable, peuvent entraîner une diminution importante de la qualité de vie.

Douleur pelvienne chronique chez la femme : Causes

Causes possibles de ces douleurs pelviennes :

  • Adhérences.

    On peut les décrire comme une toile d'araignée formée de tissu inflammatoire qui relie l'ovaire, la trompe et la paroi pelvienne, empêchant la mobilité de ces organes. Elles découlent d'une infection ancienne mal traitée ou de séquelles de chirurgie.

  • ##15481/Varices/## autour de l'utérus.

    Elles peuvent entraîner des douleurs chroniques, qui vont être ressenties durant certaines phases du cycle menstruel. Ces varices apparaissent surtout chez les femmes qui ont eu de nombreux enfants. L'engorgement de ces veines, qui survient après l'ovulation, est dû aux oestrogènes et à la progestérone, qui les font gonfler. L'engorgement peut aussi être ressenti si la femme n'a pas d'orgasme lors d'une relation sexuelle, car l'excitation provoque un apport de sang qui ne disparaît pas aussi rapidement sans orgasme.

  • Endométriose.

    Cette affection est définie par la présence dans la cavité abdominale de cellules qui se trouvent normalement à l'intérieur de l'utérus. La cause exacte de ce phénomène (que l'on croit héréditaire) n'est pas connue et diverses théories ont été élaborées pour l'expliquer :

    • facteurs génétiques ;
    • reflux de sang menstruel par les trompes ;
    • dépôt de cellules de l'utérus dans l'abdomen à la suite d'une intervention chirurgicale ou d'une césarienne ;
    • modification de cellules de l'abdomen qui reprennent certaines caractéristiques des cellules de l'intérieur de l'utérus et répondent comme elles à la stimulation hormonale en se mettant à "menstruer" à l'intérieur de l'abdomen.

    Quelle que soit la cause, la douleur est provoquée par l'inflammation qui entoure la stimulation de ces cellules. L'endométriose provoque une douleur qui évolue selon les phases du cycle menstruel.

  • Stérilet.

    Chez certaines femmes, le port du stérilet provoque des douleurs pelviennes chroniques parce que ce dernier est perçu comme un corps étranger par l'organisme, ce qui entraîne des contractions de l'utérus. Le stérilet est contre-indiqué pour celles qui souffrent d'endométriose, car il empire la douleur déjà présente.

  • Menstruations. L'apparition de douleurs lors des règles s'appelle dysménorrhée. La mort cellulaire liée aux menstruations provoque une réaction inflammatoire et donc de la douleur.

  • Abus et violence sexuels.

    Les antécédents d'abus et de violence sexuels, surtout pendant la jeunesse et l'adolescence, laissent des marques psychologiques indélébiles et peuvent, entre autres, entraîner des douleurs pelviennes chroniques.

  • Infection.

    La cystite interstitielle est une infection chronique de la vessie qui se traduit par des douleurs chroniques au bas-ventre.

    Par ailleurs, une maladie transmise sexuellement peut être présente et ne se manifester que par des douleurs pelviennes chroniques, qui ne sont pas associées aux phases du cycle menstruel.

  • Syndrome du côlon irritable.

    Il s'agit d'une maladie du gros intestin qui se manifeste par des crampes, de la diarrhée et du mucus dans les selles. Elle cause des douleurs pelviennes chroniques, surtout associées à la prise d'aliments ou à un stress particulier.

  • Autres maladies.

    Une opération de l'appendicite (qui peut avoir laissé des cicatrices dans le bas-ventre), la diverticulite et le cancer du côlon s'accompagnent aussi de douleurs pelviennes chroniques.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Octobre 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 21 Février 2012 : 10h08
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Média Rogers, 2005
A lire aussi
Reconnaître l'endométriose Publié le 06/04/2010 - 00h00

Le diagnostic se fait souvent cinq ans après le début de la maladie. L'endométriose reste souvent ignorée ou sous-estimée. Pourtant une prise une charge médicale et chirurgicale peut venir à bout des douleurs et mettre l'endométriose en veilleuse...

Douleurs lors des relations sexuelles chez la femme Publié le 31/05/2001 - 00h00

Les douleurs qui surviennent lors des relations sexuelles se divisent en deux catégories : celles qui apparaissent dès le début de la relation (douleurs à la pénétration) et celles qui sont ressenties lorsque le pénis entre en contact avec le fond du vagin (douleurs profondes).

Infertilité Publié le 06/09/2001 - 00h00

En médecine, un couple est considéré comme infertile lorsque cela fait plus d'un an qu'il essaie sans succès de concevoir un enfant.

Plus d'articles