cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour à tous,

J'espère très sincèrement que ce témoignage apportera un espoir à tous ceux qui vivent, qui on pu ou vivrons les mêmes douleurs que moi. Tout ce que je vais vous raconter est très sincère et je ne vous demande pas de me croire car c'est ce que j'ai vécu.

Novembre 2012, dent N°36 molaire bas gauche: carrie très profonde à fleur du nerf. Dévitalisation. Par manque de temps et de moyens sur l'instant, j'ai attendu jusqu'en septembre 2013 (perte d'emploi,vente de maison, déménagement..)bref la vie... pour faire soigner par la pose d'une couronne. Sauf qu'une douleur est apparue début juillet 2013.

A la pose de la couronne, je'ai ressentie une douleur pas moins d'une semaine après. Je suis retourné chez le dentiste qui m'a pris pour un hypocondiaque. Après trois rendez-vous en 3 semaines pour lui demander de m'oter la couronne voire la dent, ce dernier m'a fait une inspection, 2 radios et un panoramique dentaire et m'a certifié que c'était purement imaginaire. Je ne vois rien m'a-t-il dit d'un ton hautin. Vous n'avez rien et il m'a rit à la figure. A partir de cet instant, il ne m'a plus revu. Je vais le griller dans toute la ville. Tant pis pour lui. Les médecin vous prennent parfois de haut. Je vais le faire redescendre sur terre.

On m'a conseillé d'aller voire un autre dentiste. Ce dernier a constater un bourrage alimentaire dans l'interstice entre N°35 et N°36. Dans un premier temps, comme font tous les dentistes, ils vous disent que cela provient du point de contact et qu'il faut limer. Ce qu'il a fait. Cela n'a évidement rien changé.

La douleur passe comme dans le ganglion, se propage dans mon épaule et dans le dos. J'ai même eu une douleur intercostale très inquiétante dans la région du péricarde. Cela m'a ajouter un stress supplémentaire dont je n'avais pas besoin avec le changement de boulot et une maison à retaper.

Nous sommes aujourd'hui en septembre 2014. Le dentiste m'a, presque après l'avoir supplié, démonté la couronne. Lui non plus n'a rien vu à la radio. Mais, une fois la couronne déposé, je lui ai demandé une inspéction canalaire. Après avois démonté la clavette et envoyé la lime dans le canal, une douleur vive est apparue?!!

Eétonnement de la part du dentiste. Soulagement de pa part. Mes douleurs dans l'épaule, dans le dos, dans la machoire, ma nuque qui craquait tous les jours en penchant ma tête à droite, ma douleur intercostale en péricarde ont quasiment dispares comme par enchantement.

Non, je ne suis pas hypocondriaque, non je ne suis pas fou, oui je vais mieux. Le nerf n'est pas complètement enlevé et il me reste encore deux scéances pour terminer la nouvelle dévitalisation. Mais cela valait le coup d'insister. J'en ai pleuré de joie.

En conclusion, seule vous même vous connaissez. Ne vous laissez pas convaincre par votre jeune dentiste plein de belles phrases mais qui n'est pas à votre place. Les gens compétents, c'est difficile d'en trouver. Les dés sont pipés par l'appat du gain. Alors, voilà mon témoignage.

Bon courage à tous ceux qui passent par ces moments là.

Fredido