gery
Portrait de cgelitti
je viens de lire votre article sur les traitements que vous donnez , mais faites vous suivre ces patients du point de vue psychologique ???car la douleur n'est elle pas le reflet de ce que la personne souffre au fond d'elle même ???
verveine
Portrait de cgelitti
moi je souhaite aborder l'aspect "invalidant" de certaines douleurs chroniques: je travaille à mi-temps mais les douleurs sont tellement fortes certains jours qu'il m'est impossible d'accomplir mon travil normalement et ma chef de service me harcèle un peu (menaces de préavis): elle préfèrerait que je sois en arrêt maladie longue durée mais comment un médecin conseil de la mutuelle accepterait-il un congé maladie de plusieurs mois pour douleurs (lombaires abîmées, douleurs fantomes de cicatrices)...?
que puis-je faire face au travail????
Gérard
Portrait de cgelitti
Je suis un malade douloureux chronique présentant de multiples affections et handicaps ; le centre anti douleurs m'a suivi un an et devant l'impossibilité de me soulager, même avec la morphine ou les derniers antalgiques les plus forts, ils m'ont dit : "On ne vous reverra plus" ; j'appelle ça un abandon thérapeutique, et c'est d'autant plus lamentable que c'est un centre anti douleurs qui fait ça, et brutalement en plus ; la suite, c'est un neurochirurgien qui m'a fait espérer, après de multiples examens et qui lui aussi, malgré les preuves IRM, etc... m'a abandonné brutalement ; aujourd'hui, je vis la douleur, les douleurs, jour et nuit, c'est l'enfer, et aucun soutien psychologique. Conclusion : bravo la médecine, vous êtes vraiment des charlots!
gery
Portrait de cgelitti
bonjour aubert moi je souffre aussi de douleurs musculaires sa fait 4 ans et je prend aussi du rivodril et neurontin
tina
Portrait de cgelitti
ca fait 10 ans que j'ai une douleur chronique au niveau de la tete, tous les medicaments antalgiques, contre les migraines et les stress ou autres ne me soulagent pas, personne ne peux pas me dire l'origine de ma douleur, que puis je faire?
aubert
Portrait de cgelitti
Depuis plusieurs mois je souffrais en plus de mes douleurs d'arthrose d'une autre douleur aux chevilles qui allait en augmentant et en irradiant dans le mollet et qui , on vient seulement de le reconnaître ,serait du à une irritation des nerfs jambiers donc douleur neuronale résistante aux antalgiques !!! On vient de me prescrire du rivotril en goutte à petite dose et c'est très efficace mais uniquement sur ces douleurs neuronales ,hélas pas pour l'arthrose mais néanmoins ,je revis ....
françoise g.
Portrait de cgelitti
vous dites que l'on peut soulager la douleur avec des médicaments comme la morphine,c'est vrai je peux en parler en connaissance de cause, je viens de subir une intervention chirurgicale et comme je souffrais pour calmer ma douleur on n'a fait une piqure à base de morphine j'ai eu une mauvaise réaction même ci la dose très est très minime la médecine peut utiliser d'autres médicaments.J'ai pensé après à ce jeun enfant de 12 ans est mort des suites d'injection de morphine , qu'on arrête d'itiliser ces médicaments.   
Sujet vérouillé