Dossier grands voyageurs

Dossier grands voyageurs
Tout séjour lointain nécessite quelques préparations. Selon le pays visité, la durée, les conditions de séjour et votre état de santé, certaines précautions sont à prendre pour en profiter pleinement sur place et revenir sans mauvais souvenirs. Suivez les conseils d’e-sante issus des recommandations formulées par les hautes autorités sanitaires. 
Dossier grands voyageurs

Articles

Médécine chinoise

Forte de 4000 ans d’expérience et de savoir-faire, la médecine chinoise (MTC, pour Médecine Traditionnelle Chinoise) est aujourd’hui intégrée jusque dans certains services hospitaliers. Tour d’horizon de ses différentes pratiques et de ses bienfaits. 

De plus en plus de couples rencontrent des difficultés pour avoir un bébé. Certains aliments peuvent favoriser la fertilité. De nouvelles solutions arrivent également dans l’univers de la micronutrition.

Encore aujourd’hui, on ne porte pas assez attention au vécu douloureux de l’enfant. En matière d'anti-douleur, on s’arrête trop souvent au paracétamol. Or les moyens pharmacologiques existent et ne doivent plus faire peur. Les prochaines recommandations françaises vont d’ailleurs promouvoir la morphine dans des affections courantes mais très douloureuses. D’où le mot d’ordre de la 22ème édition des journées sur la douleur de l’enfant (9-11 décembre 2015, Unesco, Paris) : encore un effort ! 

Endurance : choisir la bonne activité physique

L’activité physique, c’est bon pour la santé. À condition de choisir celle qui vous convient. Natation, vélo, marche, aviron… Nous en avons listé quelques-unes pour vous aider à faire votre choix, en particulier dans le domaine de l’endurance. Suivez les conseils de Pierre Freile, masseur kinésithérapeute à Paris, formé à la méthode Mézières

Brossage de dents

L’hygiène de la bouche : rien de plus simple, en principe… Sauf au rayon brosses à dents lorsqu’il s’agit de choisir la meilleure, et là, on est perdu ! Parce qu’au fond, qui connaît exactement le bon rythme et la durée idéale pour un brossage de dents réussi ? Ou encore à partir de quel âge il faut utiliser du dentifrice ? Prendre soin de ses dents, de sa gencive, de son haleine, prévenir les caries… Voici les  bons gestes du quotidien à adopter en famille dès le plus jeune âge.

Cosmétique bio : Ma peau en plus bio !

Oui, la cosmétique bio a fait des pas de géant ces dix dernières années ! Des formules magiques aussi belles et sensorielles pour la peau que les plus grandes réussites de cosmétique traditionnelle, on en rêvait et désormais ça existe !

Le sommeil est une fonction biologique essentielle. Un sommeil à la fois suffisant et de qualité est crucial, et encore plus à l’adolescence, période de vulnérabilité propice aux désynchronisations de l’horloge interne et donc à risque de manque de sommeil chronique. Préserver son rythme veille/sommeil, respecter le rythme circadien, pourquoi est-ce si important ?

Vous avez des difficultés à voir de près ? A lire un livre sans le tenir à bout de bras ? N’ayez aucune honte, ce trouble de la vision, en particulier du cristallin, appelé presbytie, touche 20 millions de Français et d’après le Docteur Olivier Laplace, chirurgien ophtalmologiste à Paris : « on y passe tous un jour ou l’autre ! ». Vous allez comprendre pourquoi on devient presbyte avec l’âge et vous saurez quelle attitude adopter face aux premiers symptômes. 

Chiropraxie : un allié contre les troubles musculo-squelettiques (TMS)

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent 80% des maladies professionnelles. Ils sont responsables d’un taux très élevé d’absentéisme au travail et d’une baisse considérable de productivité. La chiropraxie via des manipulations vertébrales peut apporter une aide aux travailleurs, à la fois curative et préventive.

Courges, butternut, potimarron

Impossible d’y échapper, nous sommes en pleine saison des courges . Très peu calorique et facile à cuisiner, vous avez intérêt à les mettre souvent au menu car ces légumes sont excellents pour votre santé.

La polyarthrite rhumatoïde est le rhumatisme inflammatoire le plus fréquent, touchant 50 millions de personnes dans le monde, dont 200.000 Français. Cette maladie grave qui entraine un handicap sévère et réduit l’espérance de vie en l’absence de traitement a bénéficié ces dernières années de progrès thérapeutiques considérables. La rémission est-elle aujourd’hui possible et comment y parvenir ? Le point avec le Pr Marie-Christophe Boissier, Chef du service de rhumatologie de l’hôpital Avicenne, Directeur de l’EA422 de l’Université Paris 13 et chercheur à l'Inserm.

Notre bouche est le théâtre quotidien de phénomènes chimiques et biologiques multiples conditionnés par la salive, un suc sécrété par les glandes salivaires.  Son rôle physiologique essentiel au corps humain comporte dans le même temps un risque pour la santé puisqu’elle peut véhiculer des agents pathogènes responsables de diverses maladies.

Notre espérance de vie ne cesse de s'allonger. Mais comment favoriser le “bien vieillir”, rester en bonne santé, le plus longtemps possible ? S'il n'existe pas de pilule miracle anti âge, on peut néanmoins prévenir le vieillissement en respectant quelques conseils de bon sens. Car, comme le souligne le Dr Viguier, spécialiste en biologie de la nutrition, « Vieillir n'est pas déchoir ».

Patients chroniques : améliorer le parcours de soins

Comment améliorer le parcours de soins des patients chroniques, tel était l'objet de la séance inaugurale des 68èmes Entretiens de Bichat, le 8 octobre 2015.

Orthorexie : sa fréquence devient inquiétante

L’orthorexie est un trouble du comportement alimentaire qui devient de plus en plus fréquent et inquiète sérieusement le monde médical. En quoi consiste-t-il et quels sont ses dangers ?

Le sport est une activité anti-stress par excellence recommandée à tous pour diminuer les tensions. Certaines activités physiques, comme le yoga ou le Tai-chi par exemple n’ont pas leur pareil pour atteindre la sérénité et chasser le stress. Mais c’est à chacun de déterminer le sport qui lui apportera le maximum de bénéfices.

Douleur articulaire : les nouvelles approches

Des activités physiques plus appropriées, des anticorps comme nouveaux médicaments, une personnalisation du traitement de l’arthrose avec la santé connectée… les recherches progressent tous azimuts dans les douleurs articulaires avec des avancées attendues à court terme. Tour d’horizon de ces nouvelles approches, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la douleur, lundi 19 octobre 2015.

Comme son nom l’indique, le virus de l’hépatite C infecte le foie, entraînant des complications hépatiques telles que cirrhoses puis cancers du foie. Mais pas seulement : les porteurs de ce virus sont aussi plus à risque de développer des complications extra-hépatiques de type infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux, insuffisance rénale,  diabète ou même dépression. La bonne nouvelle est qu’en France, les 65% de porteurs du virus qui se savent infectés peuvent potentiellement bénéficier des tout nouveaux traitements, lesquels sont non seulement très efficaces avec 90% de guérison, mais aussi prescrits pour des durées relativement courtes (12 semaines) et bien tolérés. Dans ces conditions, il convient d’insister sur le dépistage : le Pr Patrice Cacoub* recommande à tous de se faire dépister au moins une fois.

Surmenage, stress et avc

Notre vie quotidienne consiste, pour beaucoup d’entre nous, en de longues journées de travail qui peuvent constituer à long terme un vrai risque pour la santé lorsqu'elles confinent au surmenage. La limite entre une charge de travail raisonnable et une charge de travail excessive est franchie lorsque le corps nous envoie des signaux de détresse comme l'accident vasculaire cérébral et autres maladies cardiovasculaires, souvent difficiles à anticiper.

Cette maladie extrêmement fréquente est considérée à tort comme une allergie par 80% des personnes atteintes, ce qui les désoriente et mène à une errance diagnostique. Les patients souffrant d’une urticaire chronique consultent jusqu’à quatre professionnels de santé avant de bénéficier d’un traitement adapté. Or les plaques rouges, les boutons et les démangeaisons intenses ont un impact désastreux sur la qualité de vie, avec d’importantes répercussions dans la vie personnelle et sociale.

Il existe un double effet négatif de la surconsommation d’antibiotiques : non seulement les infections par des bactéries devenues multirésistantes à cause de l’abus d’antibiotiques sont devenues difficiles voire impossibles à traiter pour certaines, mais cette multirésistance rend aussi les infections plus fréquentes !

Talons hauts, escarpins pointus, ballerines ou tongs, tout est permis, mais avec parcimonie. Sinon gare aux problèmes de dos, de tendons ou d’orteils en forme de griffe. Eclairage de spécialistes sur ces habitudes prises par coquetterie ou confort mais loin d’être anodines.

Près d’un quart de la population est tatouée et 30 % veulent enlever leur tatouage 5 à 10 ans plus tard. Pourquoi et comment procéder ? Quelles sont les techniques disponibles, les contraintes et les risques ? Le point avec le Dr Catherine de Goursac* sur la nouvelle technique d’extrusion des pigments.

Dès la vie intra-utérine, nous avons des cheveux. Une chevelure qui nous accompagne tout au long de notre vie de façon plus ou moins dense. Le Dr Amar, dermatologue spécialiste du cuir chevelu, nous éclaire sur les grands changements que connaissent nos cheveux de la naissance à la mort.

pollution intérieur

Avec l’évolution des techniques industrielles et de notre mode de vie, l’air intérieur que nous respirons dans nos logements est devenu plus pollué que l’extérieur, ce qui n’est pas sans répercussions sur notre santé (troubles ORL, respiratoires, neurologiques, de la fertilité, cancers, maladies cardiovasculaires…). Les principaux polluants qui altèrent la qualité de l’air intérieur sont bien connus : tabagisme, matériaux de construction, produits d’entretien, insecticides, cosmétiques, monoxyde de carbone, COV pour composés organiques volatils, radon, etc. En revanche, d’autres sont moins bien appréhendés par le grand public. Quels sont ces polluants inattendus ?

Les patients experts se prennent en main

Le patient devient un expert de sa santé. Les programmes d’Éducation Thérapeutique du Patient (ETP) sont un nouveau pas de plus vers une meilleure connaissance de sa maladie, des traitements, des thérapies alternatives et à la clé, une amélioration de la qualité de vie. Et cela concerne toutes les personnes atteintes d’une affection de longue durée, soit 30 pathologies. Explications. 

Peut-on comparer notre cerveau à un muscle et « muscler » notre mémoire pour être plus efficace ou pour prévenir les troubles de la mémoire de la maladie d’Alzheimer ? À défaut, comment y parvenir ? Le Dr Catherine Thomas-Anterion, Neurologue, intervenante pour l'Observatoire B2V des Mémoires, chercheur et membre du Comité scientifique de France Alzheimer, nous indique la bonne voie pour se construire une bonne mémoire et la conserver le plus longtemps possible.

Jeans ultra-serrés, baume à lèvres à la moindre occasion, bracelets tissés au poignet pendant des mois… après avoir lu cet article, vous pourrez quand même céder à ces tendances "mode", mais en toute connaissance de cause et surtout en restant vigilant !

Petit déjeuner familial et casse-tête des régimes

Papa a du cholestérol, Maman une intolérance au lactose et une sensibilité au gluten, Papy est hypertendu et Mamie diabétique. Chacun a donc un régime « sans ». Comment gérer le petit déjeuner familial sans mettre les enfants à des régimes dont ils n’ont pas besoin ?

Consommons-nous trop d’antibiotiques ?

« Les antibiotiques, c’est pas automatique ! » Ce slogan de santé publique a marqué les esprits. Pourtant, en 2015, les Français restent de très gros consommateurs d’antibiotiques, dont au moins la moitié est totalement inutile. L’analyse d’un pédiatre infectiologue, le Pr Robert Cohen, du Centre Hospitalier intercommunal de Créteil (Val-de-Marne).

Pages