Aller au contenu principal
PUB
Reprise du sujet inital

Dossier AAH cotorep et dossier pension

Publié par le 17/12/2006 - 18h57
PUB

Bonjour,Actuellement j'ai la demande AAH en cours chez CPROREP,mais je préfère toucher ma pension d'invalidité second catégorie.Au moment de constituer le dossier demande de pensiond'invalidité, je n'ai pas déclaré le numéeo d'accusé deréception de la COTOREP.J'ai déjà vu le médecin conseil ma maladie est grave.J'ai vu sur un Forum qui disait que si je déclare quej'ai un dossier chez COTOREP la sécurité socialerejette ma demande de pension.Je ne sais pas comment y remédier car j'ai pas déclarénuméro acusé reception au moment de remplir la demande depension.Je suis angoissé car c'est une mensongeCordialement

Signaler un abus






X
Les réponses
fleur (non vérifié) a répondu le
Il ne faut pas mélanger la pension d'invalidité sécurité sociale et la cotorep ce sont deux services différents. Je vous mets deux liens qui expliquent bien les choses !

http://www.e-sante.fr/fr/forums_sante/dossier_aah_cotorep_do ssier_pension-24669-34-1.htm

et le site de www.cramif.fr

Je reste à votre disposition pour plus de renseignements
Cordialement

fleur (non vérifié) a répondu le
désolée j'ai fait une fausse manip voici le lien le premier
http://www.handroit.com/invalidite.htm
avec mes excuses
cordialement
LEVAN (non vérifié) a répondu le
Bonjour,
Justement j'aurais dû déclarer à la sécu
que j'ai un dossier en cours chez COTOREP chose que je n'ai pas fait
Si je dis maintenant à la sécu on va dire que j'ai
menti
maintenant je suis angoissé et stressé car j'ai
la psychose de maniaco dépressif sévère
depuis 15 ans
Cordialement
LEVAN (non vérifié) a répondu le
Bonjour,
Lors de la constitution du dossier de mise en invalidité
il y a une rubrique où on me demande
Avez vous un dossier à la COTOREP ; j'ai répondu non
au lieu de oui.
Votre numéro d'accusé reception : non
Je n'ose pas les donné car j'ai vu sur un forum
si on dit qu'on a un dossier chez COTOREP
la demande sera rejetée
Je suis angoissée j'ai peur!!
Fleur (non vérifié) a répondu le
Lisez bien les textes dont je vous ai mis les liens ! La caisse d'invalidité et la cotorep sont deux services différents !
Cordialement
Franceline (non vérifié) a répondu le
alors, Levan, pas de panique. un dossier n'est qu'un dossier, on peut apporter une rectification ou un complément d'info à tout moment, heureusement !!

Vous allez appeler juste le service Invalidité et vous leur expliquez ce qui vous arrive. ils vous conseilleront avec plaisir.
Vous faites de même avec la COTOREP, personne ne vous fera de reproches, rassurez vous.

Vous direz que vous n'aviez pas compris, et que vous désirez juste savoir comment faire pour rectifier une erreur, c'est tout simple.
Ils vous demanderont de faire un choix entre les deux pentsions,Invalidité ou cotorep.

si vous pensez que l'Invalidité est plus interessante, laissez tomber la Cotorep. mais je ne veux rien vous conseiller qui vous porterait préjudice, vous pouvez être simplement reconnu travailleur handicapé par la cotorep, c'est important aussi, et demander à ne rien toucher de chez eux.

c'est pourquoi il faut appeler ces deux services sans vous prendre la tête, et mettre les choses au clair. les dossiers n'en sont encore qu'au stade de l'étude.
Mais faites le sans tarder, et surtout sans panique !!
soizic (non vérifié) a répondu le
il faux calcule que la cotorep,c'est la cpam qui la vire c'est 776,79 euro par mois l'invalidite ce base sur les 10 meilleur annees de salaires a je pense 50% si j'ai fais une erreur je pense que franceline rectifira aussi il faux voir ce qui ai le mieux pour toi aplus
LEVAN (non vérifié) a répondu le
Bonjour
Tout d'abord merci de vos réponses rassurant
J'ai estimé la moyenne de dix années et je pense
que je serais plus avantagé avec 50% de mes meilleurs
années
j'attends la notification de la sécurité sociale
je verrais la suite
Cordialement

Franceline (non vérifié) a répondu le
""I ? PROTECTION SOCIALE

Les troubles bipolaires étant des affections graves, ils vont engendrer des périodes de cessation d?activité et/ou d?hospitalisation.

A l?issue de certaines d?entre elles, le médecin psychiatre va proposer la reprise sous forme de mi-temps thérapeutique. Il s?agit d?une reprise à mi-temps où le salarié convalescent perçoit également des indemnités journalières. C?est la Sécurité Sociale qui donne son accord sur le mi-temps, le montant et la durée des indemnités journalières. L?employeur ne peut, en principe, s?y opposer. S?il refuse, le bipolaire convalescent est en droit de prolonger son arrêt de travail à temps complet.


L?affection de longue durée (ALD)

Le trouble bipolaire fait partie d?une liste de 30 pathologies considérées comme nécessitant un traitement prolongé et coûteux ouvrant droit à l?exonération du ticket modérateur. Sur demande du médecin traitant le droit à bénéficier de l?ALD est accordé à la Caisse Primaire d?Assurance Maladie. Pour en savoir plus

Le congé de longue durée (CLD)

Disposition spécifique aux fonctionnaires permettant de bénéficier du plein traitement (trois ans ou cinq ans si la maladie est contractée dans l?exercice des fonctions puis du demi-traitement (deux ans ou trois ans dans les mêmes conditions) Pour en savoir plus

Pension d?invalidité

Lorsque l?arrêt maladie se prolonge (en général 3 ans) la Sécurité Sociale met le malade en invalidité : elle supprime les indemnités journalières pour verser une pension calculée en fonction de l?ancien salaire.

Attention : la pension n?empêche pas de retravailler mais le cumul pension plus nouveau salaire ne doit pas être supérieur au salaire de référence. La pension d?invalidititéé se répartit en 3 catégories en fonction de la gravité de l?affection.


L?allocation Adulte Handicapé ou A.A.H.

Certaines personnes, notamment les jeunes n?ont pas de salaire de référence parce qu?ils n?ont pas ou pas assez travaillé. On leur versera une garantie de ressource l?A.A.H.

Attention : la pension d?invalidité et/ou l?A.A.H sont des garanties de revenu mais en aucun cas elles ne donnent droit à un reclassement professionnel.

Ce dernier s?effectue par le biais de la COTOREP.

La COTOREP, (Commission Technique de Reclassement), donne droit au statut de Travailleur Handicapé permettant, en principe, une priorité de réemploi. Le statut de Travailleur Handicapé ne garantit aucune ressource. C?est pour cela qu?il est souhaitable de cumuler une pension d?invalidité et d?être reconnu Travailleur Handicapé.


Enfin, si la COTOREP reconnaît que le handicap est égal ou supérieur à 80% elle attribuera une carte d?invalidité qui permet à son bénéficiaire de disposer d?un demi part fiscale supplémentaire. Pour en savoir plus



II
LEVAN (non vérifié) a répondu le
Bonjour,
Merci FRANCELINE pour tous ces renseignements fort utiles.
Je suis cadre en chômage actuellement
Sans vouloir rentrer dans la polémique .
Le COTOREP n'a pas pu m'apporter une aide
au point de vue reclassement quoi que ce soit
Merci encore
PUB