mabel
Portrait de cgelitti
Je suis atteint d'un syndrome de fatigue chronique (SFC) 100% invalidant depuis 3ans.

Depuis que j'ai testé des neuroleptiques à faibles dose je revis.

Est-ce que qqun à tester ce type de médicaments ?

Testé : olanzapine à 2.5mg (Zyprexa(r)). Je ne l'ai pas toléré mais à l'arrêt j'avais retrouvé la patate !

On avait donc trouvé la bonne famille de médoc !

Depuis 1.5 mois je suis sous rispéridone (Risperdal (r)) à 0.5mg et l'effet positif est confirmé :

- sommeil à nouveau réparateur

- forte diminution des troubles de mémoire et de la concentration

- endurance physique quasi-normale

Par ailleurs, après chaque repas j'étais totalement HS.

J'ai demandé à mon médecin de me prescrire du dompéridone (Motilium(r)) => et hop, je n'ai plus besoin de sieste après le repas !

Mon expérience montrerait que mon SFC serait dû à une dysrégulation de la dopamine :

- activité dopaminergique trop forte au niveau gastrique, ce qui reduit la motilité (c'est-à-dire réduction de la vidange gastrique), ce qui induit la sensation de loudeur abdominale, d'où sieste obligatoire. Le dompéridone diminue l'activité dopaminergique périphérique et donc augmente la motilité, d'où disparition de la fatigue digestive.

- activité dopaminergique trop faible au niveau cérébral. L'usage de neuroleptiques à faible dose à un effet dopaminergique au niveau du cerveau, d'où disparition des problèmes de mémoire, et performance intellectuelle de retour à la normale. L'effet immédiat est le retour à un sommeil réparateur.

EST-CE QUE QUELQU'UN à tester ces médicaments ? et à trouver les mêmes effets positifs ?

Nous devons nous mobiliser pour partager nos tests médicamenteux afin de voir ce qui marche et ce qui ne marche pas !

mabel
Portrait de cgelitti
En fait j'ai survoler tes msg car g mal aux yeux et j'ai utilise le risperdal pendant 6 mois du a une mps multi personalites syndrome cela a ete benefique pour moi mais je suis en therapie ce qui ma cliquer l'oeil c que je suis atteinte de fibromyalgie et de depression je prend donc aussi du seropam et diazepam pour les angoisses bref je n'ose pas trop te contacter du a ma timidite mais laisse un mot si tu peux me donner des infos a pp d'un medic que g arreter progressivement de moi meme le dormicum voila
nonol
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Mon sujet n'a pas fait l'objet de commentaire...
Cela fait 8mois que je suis mon traitement et l'effet est toujours efficace et stable.

De plus, il faut noter que ce type de traitement soulage aussi l'asthénie souvent associée à la fibromyalgie.

Pour toute information complémentaire, n'hésitez pas à me contacter : nono346@free.fr

Cordialement
nonol
Portrait de cgelitti
Petite information complémentaire :

la solution que je teste et qui marche consiste en une tri-thérapie :
- un neuroleptique à faible dose pour retrouver : un sommeil réparateur, une cognition normale, une fatigabilité ?normale? à l?effort physique. A tester en 1ère intention : olanzapine, rispéridone, clozapine.
- un médicament pour remonter la tension. Je prend Praxinor (2cp 3fois/jour). Car le neuroleptique fait légèrement et temporairement baisser la tension.
- un médicament pro-kinétique pour les personnes qui sont sur-fatiguées après un repas (dompéridone 2cp 20min avant chaque repas).

Après quelques semaines, le Praxinor pourra être arrêté, puis la dompéridone.
Le neuroleptique devra continuer à être pris pendant au moins 12 mois.

Je précise que la tolérance au neuroleptique est très personne-dépendante. En conséquence, il faut tester pour voir.
Sujet vérouillé