Le don de moelle osseuse, mais qu'est-ce que c'est exactement ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Octobre 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 10 Mars 2016 : 15h42
L'Agence de la biomédecine lance une nouvelle campagne de recrutement de donneurs de moelle osseuse. Mais qu'est-ce que la moelle osseuse, pourquoi en a-t-on besoin, quelles sont les démarches pour devenir donneur, et enfin, comment se déroule le don de moelle osseuse ? Explications pratiques.

Promouvoir le don de moelle osseuse n'est pas aisé, car ce type de don est encore peu connu du grand public, et un peu plus compliqué qu'un don de sang. Mais qu'importe, donner est ce qu'il y a de plus beau et de plus important dans la vie. Par ailleurs, il suffit d'une bonne explication pour rendre tout acte facile et accessible à tous. Alors voici quelques explications : le don de moelle osseuse en pratique.

Qu'est-ce que la moelle osseuse ?

La moelle osseuse est un tissu mou contenu dans les os, particulièrement dans les os plats et au niveau du bassin, qui produit les cellules sanguines (globules blancs, globules rouges et plaquettes) en perpétuel renouvellement. Tout dysfonctionnement peut se révéler très grave et être à l'origine de diverses maladies comme une aplasie (déficit de production des cellules de moelle osseuse) et certains cancers du sang (leucémie, lymphome). Dans certains cas, le seul espoir de guérison est la greffe de moelle osseuse.

Seulement voilà, une greffe n'est possible qu'à condition d'une bonne compatibilité entre le donneur et le receveur. Ce phénomène étant très rare (environ une chance sur un million), il est indispensable de disposer d'un très grand nombre de donneurs potentiels.

Initialement, le donneur est recherché au sein de la famille du malade. S'il n'existe pas de parent compatible, un donneur potentiel est recherché à partir du registre France Greffe de Moelle géré par l’Agence de la biomédecine (248.000 donneurs volontaires inscrits) et des registres internationaux (24 millions de donneurs dans près de 60 pays).

Comment devenir donneur de moelle osseuse ?

Pour devenir donneur, il faut être âgé de 18 à 50 ans au moment de l’inscription (on peut donner jusqu’à 60 ans) et être en parfaite santé. L'inscription sur le registre est une décision personnelle mûrement réfléchie qui nécessite un engagement sur le long terme.

La demande de préinscription peut se faire en ligne : http://dondemoelleosseuse.fr/demande-inscription. Ensuite, le candidat devra accepter un entretien médical, un examen de santé et une prise sang pour connaitre le typage HLA (compatibilité avec les receveurs). En l’absence de contre-indication, l’inscription est validée. Le volontaire peut ensuite être appelé dans le mois qui vient, comme des années plus tard ou jamais (tout dépendra de la compatibilité). Mais il est possible de renoncer à son engagement à tout moment sans aucune justification.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Octobre 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 10 Mars 2016 : 15h42
Source : Dossier de presse de l'Agence de la biomédecine, octobre 2007.
A lire aussi
Objectif : 18.000 nouveaux donneurs de moelle osseusePublié le 23/03/2012 - 10h43

À l’occasion de la 7e semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse jusqu’au 25 mars 2012, l’Agence de la biomédecine lance une campagne de sensibilisation sur Internet pour recruter 18.000 nouveaux donneurs et diversifier les profils inscrits sur le registre France Greffe...

J’ai fait un don de moelle osseuse, pourquoi pas vous ?Publié le 13/03/2017 - 09h23

Je me suis inscrit sur le registre dans un contexte un peu particulier et j’ai été appelé pour faire un don de moelle osseuse, ce qui en termes de probabilité est assez rare. Je témoigne aujourd’hui pour dénoncer les idées fausses qui pourraient freiner l’engagement le plus altruiste du...

Comment devenir donneur de moelle osseuse ?Publié le 26/03/2013 - 13h35

Du 25 au 30 mars se déroule la 8ème Semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse.Via cette campagne, l’Agence de la biomédecine ambitionne de recruter 18.000 nouveaux donneurs pour augmenter les chances de traitement des 2.000 patients atteints d’une maladie grave du sang...

Plus d'articles