ann
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous

Bon voilà je vous expose mon problème qui me pourrit la vie depuis environ 1 an.

Tous les matins au réveil alors que je ne suis même pas encore levée je commence à ressentir de violents spasmes partout et principalement au niveau des intestins (colon gauche). C'est comme si des bulles d'air étaient coincées à l'intérieur. Je tiens à préciser que j'ai par ailleurs une tendance à être constipée, cependant,depuis que j'ai réequilibré mon alimentation ça va quand même mieux.

Ensuite, dès que je commence à dejeûner, les choses ne font qu'empirer car j'ai plein de gargouillis et j'ai l'impression que mon ventre s'agite dans tous les sens. Le matin je prends du chocolat à l'eau et des cracottes au sarrasin que je tartine de miel ainsi qu'un jus d'orange.Le plus étrange c'est que mes spasmes se situent vraiment très bas dans le ventre limite au niveau des ovaires.

Cela fait près de 2 mois que je fais le régime Seignalet et j'ai peu à peu ressenti un mieux être jusqu'à ce que les symptômes reviennent assez violemment. Cependant,cela ne fait qu'une semaine que j'ai arrêté le maïs que je prenais en corn flakes le matin; j'ai également arrêté de manger des gâteaux sans gluten car ils contiennent du maïs et me provoquent des ballonnements dès que j'en mange.

J'ai par ailleurs supprimé tout les produits laitiers car ils me donnaient des flatulences et depuis, de ce côté là , je n'ai plus de problèmes (chose appréciable! lol).

Je suis également allée voir plusieurs médecin comme beaucoup d'entre vous : d'abord mon généraliste (qui s'en tape royalement et ne m'a prescrit que des médocs tous plus inéfficaces les uns que les autres), un gastro-entérologue (qui lui m'a fait faire une échographie qui n'a rien montré et qui m'a dit que c'était le stress et rien d'autre), une endocrinologue qui m'a dit qu'elle ne pouvait rien faire (je suis allée la voir car je prends Androcur et Diane 35 pour mes problèmes d'acnée et je me demandais s'il n'y avait pas un lien), et enfin j'ai fait plusieurs séances d'acupuncture (qui n'ont rien donné et qui m'ont coûté très cher).

Le plus dur c'est de supporter sans arrêt cette sensation de bulles d'air dans le colon gauche; si j'appuie dessus ça fait beaucoup de bruit comme un si j'appuyais sur un ballon plein d'eau et ça a plutôt tendance à se déclencher en fin d'après midi.

Pour finir, je n'ose plus sortir de peur que l'on entende mon ventre (ciné, sorties entre amis et réunions de famille...); de plus je n'ai pas de petit copain à cause de ça car je ne veux pas imposer cela à quelqu'un; et pour ce qui est des cours à la fac , je vis toujours dans l'angoisse de ma prochaine crise et j'ai des bouffées de chaleur dès que mon ventre recommence à faire du bruit, je me sens toute honteuse quand les gens me demandent si j'ai faim, alors que ça n'a rien à voir. Bref je m'isole de plus en plus et chaque sortie en dehors de chez moi est une épreuve . Je sais qu'il y a des choses bien plus graves dans la vie, mais j'en suis arrivé à me dire que si je ne guéri pas bientôt peut-être que j'en arriverai à me suicider car ça fait des mois que je ne vis plus et que j'ai l'impression de n'être que l'ombre de moi-même.

Aussi, si quelqu'un a réussi à se sortir de cette maudite colopathie, colon irritable, peu importe le nom ,j'aimerai que vous me fassiez part de votre expérience. Peut-être que le régime du docteur Seignalet est plus long à faire son effet chez certaines personnes que d'autres et qu'il me faut encore patienter.

J'attends vos témoignages avec impatience.

salomé
Portrait de cgelitti
Il faut commencer par faire un bilan sérieux, ensuite si le spécialiste ne trouve rien il faut bien admettre que c'est "nerveux", psychosomatique.
ann
Portrait de cgelitti
j'ai oublié de te signaler que le jus d'orange n'est certainement pas l'idéal car c'est très acide. Moi le matin je mange deux tartines d'épeautre, du thé et un jus de fruit léger 100% pur jus (en boîte) tel que jus de raisin ou jus de lychee. J'ai aussi diminué le chocolat (que j'adore)et supprimé le soya car mon ostéopathe m'a dit qu'ils étaient mauvais pour le foie... quelle vie hein... mais ce qui compte pour nous, c'est diminuer nos souffrances.
pauline
Portrait de cgelitti
si j'en parle c'est que je connais et que souvent l'angoisse provoque ce genre de maux. Alors on consulte x fois et on finit par s'apercevoir qu'on va mieux le jour où on se se sent sereine, alors que les médecins ont pataugé !
marie
Portrait de cgelitti
salut bifida
j'ai 17 ans et j'ai les mêmes problèmes depuis bientot 4 mois.
je te comprend entièrement,c'est très gênant quand les troubles se font ressentir quand tu n'es pas chez toi.
J'ai rencontré 4 médecins et les 4 disent que se n'ai rien.Mais pourtant ils ne comprennent pas l'enfer que nous vivons.
Aujourdhui je vais consulter un autres médecins qui lui va me conseiller à des spécialiste de la digestion.
Et pour tous dire à Pauline ce n'est vraiment pas la fragilité qui nous cause cela et je ne le souhaite à personne.
Quand on ne sait pas de quoi on parle on n'en parle pas justement.
Bifida,Essai de voir avec ton médecin si il ne peut pas te renseigner avec des spécialistes qui pourront élucider pourquoi ta digestion ce fait ainsi.

Ne désespère surtout pas
marie-pier
pauline
Portrait de cgelitti
Es-tu bien sûre que ce sont tes problèmes digestifs qui t'empêchent de vivre et non pas plutôt une fragilité et une incertitude devant la vie, une angoisse existentielle qui te donnent tous ces troubles ?
Tu n'attends peut être pas ce genre de réponse mais il faut tout de même que tu te poses la question, car tes ennuis semblent un peu psychosomatiques, non ?
ann
Portrait de cgelitti
je viens de tomber sur ton message tout à fait par hasard. j'ai 46 ans et je souffre de colopathie fonctionnelle depuis de nombreuses années. La première chose qui m'a aidée ce sont les tests d'allergie (grattes sur le bras) avec lesquels j'ai constaté que j'étais allergique à de nombreux fruits et légumes mais surtout (réaction plus forte) au melon, aux pois, aux pommes, aux concombres et aux bananes. La seule chose à faire c'est supprimer un maximum de ces allergènes (je mange quand même de la compote de pommes en bocal et parfois des bananes cuites à la poele). En supprimant ces aliments, j'ai eu nettement moins de gonflements d'intestins et de douleurs. Ensuite une nutritionniste m'a conseillée de prendre des pro-biotiques pour reconstituer les villosités de mon intestin qui pourrait être poreux. Ce que je fais et ça va encore mieux. J'ai aussi diminué fortement le gluten et les laitages, mais pas tout à fait; Voilà j'espère t'avoir mis sur une bonne voie à explorer. bon courage
Sujet vérouillé