Dire adieu aux rides grâce aux injections

Publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le Lundi 09 Octobre 2006 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 09 Juin 2011 : 15h47
-A +A
Pour occire la ride sans beaucoup d'effets secondaires et sans trop entamer le portefeuille, les injections constituent un bon filon. Botox™, collagène et acide hyaluronique se taillent la part du lion pour faire disparaître, temporairement mais sûrement, les indésirables sillons.

Contre les rides, des injections de comblement : le principe

Le principe des injections de comblement est simple : il s'agit d'effacer la ride en la remplissant avec un produit. Les substances prisées sont essentiellement le collagène et l'acide hyaluronique (parfois, le médecin utilise de la graisse qu'il prélève sur le patient avant de la lui réinjecter).

Premier produit à avoir été mis sur le marché, le collagène est utilisé depuis 1975 et est à base de matières d'origine bovine. Il nécessite alors deux tests d'allergie préalables à l'injection. Mais aujourd'hui, nous disposons de nouveaux types de collagène non allergisants (l'un d'origine porcine et l'autre issu de la culture de fibroblastes).

Naturellement résorbable, le collagène voit son efficacité décroître au fil du temps et, après six à neuf mois, il faut généralement réitérer les injections pour réobtenir l'effet de départ.

L'autre substance de comblement, l'acide hyaluronique, est extraite des crêtes de coq ou obtenue de façon chimique par la fermentation d'une bactérie. Comme il n'est pas allergisant, il ne nécessite pas de test préalable, ce qui en fait souvent le chouchou des dermatologues.

Sa durabilité est similaire à celle du collagène et de nouvelles injections sont donc nécessaires au bout de quelques mois si l'on désire faire perdurer l'effacement de la ride.

Toutes les injections de comblement peuvent être réalisées sur la majorité des rides du visage, qu'il s'agisse du sillon naso-génien ou des ridules des lèvres et des joues par exemple. Elles s'effectuent avec ou sans anesthésie locale et peuvent s'accompagner, dans les heures qui suivent, de rougeurs et gonflements provisoires ainsi que d'une éventuelle ecchymose légère à l'endroit de l'injection.

A noter qu'il existe sur le marché d'autres produits de comblements dont l'action est plus durable car ils ne sont pas lentement résorbables. Cependant, le corps médical recommande la plus grande prudence dans leur utilisation en raison d'effets secondaires, eux aussi plus durables.

Le fonctionnement du Botox

En vogue depuis des années, le Botox est un produit fabriqué à partir d'une bactérie et qui bloque la contraction des muscles. Utilisé en première intention en médecine curative (en neurologie notamment), le Botox est devenu l'un des fleurons de la médecine esthétique pour traiter les rides dites d'expression : les rides du lion par exemple (entre les sourcils) ou encore la patte-d'oie ou les rides frontales.

En injectant une toute petite quantité de cette substance, le médecin obtient en effet une immobilisation du muscle responsable de la ride et une disparition temporaire (quatre à six mois) de cette dernière.

Ce résultat n'est visible que quelques jours après l'injection et, la première année, une séance d'entretien tous les quatre mois s'avère nécessaire pour obtenir une action durable (ensuite, les injections peuvent se poursuivre au rythme de deux par an).

Au niveau des effets secondaires, peu sont à signaler : une légère rougeur ou une ecchymose à l'endroit des injections.

Guide: 

Publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le Lundi 09 Octobre 2006 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 09 Juin 2011 : 15h47
A lire aussi
Injections antirides : nouvelles recommandations Publié le 25/05/2010 - 00h00

Vous êtes tenté de camoufler vos rides ou avez déjà eu recours à des injections de produits de comblement des rides ? Dans tous les cas, informez-vous bien au préalable et sachez que les autorités compétentes ont formulé des recommandations concernant ces produits injectables de comblement...

Contre les rides : peeling, lasers ou injections ? Publié le 18/12/2006 - 00h00

Le vieillissement de la peau commence progressivement dès la fin de l'adolescence. Mais ensuite, nous ne sommes pas tous égaux. Les rides s'installent plus ou moins tôt et seront plus ou moins marquées. Quelles sont les techniques disponibles pour lutter contre le vieillissement ?

Injections anti-rides : que faut-il savoir sur l’acide hyaluronique ? Publié le 21/10/2013 - 07h18

Naturellement fabriqué par l’organisme, l’acide hyaluronique est utilisé en médecine esthétique depuis plus de 15 ans.Il fait partie des traitements anti-âge les plus efficaces actuellement.L’acide hyaluronique permet de combler les rides ou de rehausser les traits et de modeler le...

Plus d'articles