Les différentes complications du diabète

Les différentes complications du diabète
Un taux de glucose sanguin anormal, caractéristique du diabète, entraîne des lésions des gros vaisseaux sanguins à l’origine de complications cardiovasculaires, mais également des petits vaisseaux, entraînant des complications au niveau des reins, des yeux et des pieds. Les diabétiques doivent donc compter sur la prévention pour limiter les risques de survenue de ces dangereuses complications du diabète. 
Les différentes complications du diabète

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Diabétiques : prenez votre pied en mains !

Diabétiques : prenez votre pied en mains !

Les pieds sont toujours un gros souci chez les diabétiques à cause du risque d'ulcération. Or, il semblerait que toutes aussi sophistiquées qu'elles soient, les chaussures ne remplacent pas un soin attentif de ces extrémités fragilisées.

Lire l'article
Dossier Santé : Diabète : les complications dues à l'âge sont sous-estimées

Diabète : les complications dues à l'âge sont sous-estimées

L'épidémie de diabète à laquelle on assiste actuellement est particulièrement alarmante. Certes, les patients atteints de cette maladie sont de plus en plus jeunes, mais il semblerait aussi que les complications soient alarmantes chez les personnes âgées, avec notamment un risque important de troubles cognitifs et de handicap physique.

Lire l'article
Dossier Santé : Complications du diabète : quels examens pour les dépister ?

Complications du diabète : quels examens pour les dépister ?

Les complications du diabète sont actuellement mal dépistées. Fond d'oeil et examen des pieds sont rarement réalisés chez les patients atteints de diabète. Les diabétologues, les associations de diabétiques et la Direction générale de la santé se mobilisent pour faire évoluer cette situation très risquée.

Lire l'article
Dossier Santé : La neuropathie, première complication du diabète

La neuropathie, première complication du diabète

La neuropathie correspond à une atteinte des nerfs. Chez le diabétique, il s'agit d'une complication très fréquente : plus le diabète avance, plus la neuropathie est fréquente avec un diabétique sur deux touché après 25 ans de diabète.

Lire l'article
Dossier Santé : Diabète : zoom sur deux complications méconnues

Diabète : zoom sur deux complications méconnues

Les complications liées au diabète existent. Mieux vaut les connaître pour mieux s'en prémunir. Les complications les plus connues touchent les yeux, les reins, le coeur et les artères, les organes sexuels. D'autres sont fortement sous-estimées, voire ignorées des diabétiques. Citons notamment les apnées du sommeil et les problèmes dentaires.

Lire l'article
Dossier Santé : Rétinopathie : une complication du diabète

Rétinopathie : une complication du diabète

Le diabète entraîne des lésions vasculaires dont des lésions des petits vaisseaux qui irriguent les yeux. C’est ainsi qu’en l’absence de dépistage, la rétinopathie, voire la cécité, sont de potentielles complications graves du diabète...

Lire l'article

Articles

L’examen ophtalmologique chez le jeune enfant est d’autant plus important qu’un trouble visuel non dépisté peut avoir des conséquences sur son développement psychomoteur, et entrainer un retard dans son éveil puis dans son apprentissage scolaire. Des pathologies associées à une myopie forte, comme le glaucome, peuvent conduire à la cécité. 

lunettes loupe

Passé la quarantaine, c’est inéluctable, la vue commence à baisser : la presbytie s’installe peu à peu. Mais acheter en pharmacie des lunettes loupe, solution pratique au look plus « mode » que les « demi-lunes » d’antan pour lire ou travailler sur ordinateur… est-ce une fausse bonne idée ?

maux de tête

Lorsque les maux de tête -migraines et céphalées- s’installent, entêtants, et que la prise d’antidouleurs n’y fait plus rien, il est temps d’agir. Comment retrouver une qualité de vie ? Les conseils du Pr Lanteri-Minet, chef de service du Département d’Evaluation et Traitement de la Douleur au CHU de Nice.

pieds

Reliés directement au cœur, à la moelle épinière et au cerveau, les pieds peuvent révéler des problèmes de santé, parfois méconnus de leur propriétaire. Examinez-les donc de temps en temps. Et consultez votre médecin si vous observez l’apparition d’un signe bizarre.

diabète et parodontite

Plus encore que le reste de la population, les personnes diabétiques doivent faire preuve d’une hygiène buccale irréprochable. Chez elles, le risque de maladie de la gencive ou parodontite est accru, surtout lorsque le diabète est mal équilibré. A l’inverse, une parodontite chez un diabétique affecte sa glycémie et participe au déséquilibre du diabète. Diabétiques, consultez votre chirurgien-dentiste !

 

cernes, poches et rides

Le contour de l’œil peut rapidement trahir notre âge et notre forme. Voici 5 gestes qui permettent de redonner de l’éclat au regard, de dégonfler les poches et d’atténuer les cernes.

Toux chronique

Qu’y a-t-il de commun entre le parfum d’une passante, la position allongée ou un fou-rire ? Pour la plupart d’entre nous, aucun. Mais pour certaines personnes, ces trois éléments peuvent déclencher des quintes de toux irrépressibles. Quel est ce nouveau syndrome appelé « toux chronique par hypersensibilité » ?

Cortisone : prise de poids et autres effets secondaires

Très efficaces, les corticoïdes permettent de soulager les symptômes ou de guérir de nombreuses maladies. Avant de les prescrire, le médecin doit, néanmoins, informer des multiples effets indésirables – plus ou moins graves – qu’ils peuvent induire.

Douleur et traitement

La douleur est le premier motif de consultation !  Ainsi, un Français sur trois souffre de façon chronique. Quand elle s’éternise au-delà de trois mois, la douleur devient une maladie à part entière. Et entraîne dans son sillage anxiété, dépression, troubles du sommeil... En bref, elle empoisonne la vie. Un mal de dos tenace, une fibromyalgie, de l’arthrose, des migraines à répétition... Quelle que soit son origine, la douleur chronique se soigne d’abord avec des médicaments. Avec plus ou moins de succès.

Presbytie et verres progressifs

La presbytie est un événement marquant dans la vie d’une personne à l’approche de la cinquantaine. Certaines personnes n’avaient jamais eu besoin de porter des lunettes auparavant, et elles découvrent qu’il faut intégrer désormais dans leur vie des consultations régulières chez le médecin ophtalmologiste et chez l’opticien. Comment accepter ce nouveau trouble de la vision, qui dérange et qui peut inquiéter ? Le Dr Olivier Laplace, médecin ophtalmologiste et chirurgien aux Quinze-Vingt, répond à vos questions sur ce nouveau parcours de soins.

Cannabis thérapeautique

La surmédiatisation du cannabis comme "anti douleur naturel", son autorisation aux Etats-Unis, au Canada et dans plusieurs pays d’Europe dans les douleurs de la sclérose en plaques ou du cancer… peu à peu l’idée que le cannabis aurait des vertus antalgiques a fait son chemin dans les esprits. En réalité, en 2017, les preuves scientifiques sont encore très minces.

Pollution intérieur et qualité de l'air

Savez-vous que l’air de nos logements serait 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur ? Ce chiffre fait réfléchir à la qualité de l’air de nos intérieurs et donne envie de se débarrasser de cette pollution intérieure qui peut provoquer à la longue des symptômes tels qu’allergies et maux de tête, voire contribuer au développement ou à l’apparition de maladies respiratoires telles que la crise d’asthme.

Plus d’un français sur deux a peur du dentiste et est anxieux face aux soins bucco-dentaires. Certains sont même prêts à annuler leur rendez-vous au dernier moment ou pire, à ne jamais consulter un dentiste. Notre experte, Marie-Claire Hugly, chirurgien-dentiste et psychologue comportementaliste, nous explique ce phénomène, devenu un véritable enjeu de santé publique.

Chaque dimanche, c’est pareil, la déprime vous envahit : vous avez le bourdon à l’idée que le week-end se termine et qu’il faut retourner à l’école ou au travail le lendemain. Mollesse, mélancolie, anxiété, irritabilité... On estime que 50% de la population serait concernée par le blues du dimanche soir. Un phénomène qui peut gâcher la fin du week-end mais qui n’est pas inéluctable.

Les bactéries font partie des microbes

Quelles sont les interrelations entre nos bactéries et le reste de l’organisme ? Certaines maladies peuvent survenir en cas de déséquilibre : maladies digestives, surpoids, obésité, diabète… Nous naissons stériles. Mais dès les premiers instants de notre vie, nous sommes envahis par des bactéries qui résideront en nous définitivement. Notre tube digestif est ainsi peuplé de 100 000 milliards de bactéries regroupant 500 espèces différentes. Rien que ça ! Les bactéries font partie des microbes. Or, contrairement aux idées reçues, ces mal-aimées comptent parmi les amis de notre organisme avec lesquels nous vivons en parfaite symbiose. La plupart d’entre elles nous veulent même du bien.

La presbytie est un défaut de la vision que nous sommes tous amenés à subir avec l’âge. Pour y faire face, il existe différentes solutions correctrices possibles, selon divers critères, à commencer par le confort personnel de chacun. Le Docteur Olivier Laplace, chirurgien ophtalmologiste à l’Hôpital des Quinze-Vingt, nous aide à y voir plus clair…

Médicament antidouleur appelé opioïdes

Les Etats-Unis serrent la vis sur les prescriptions de médicaments antidouleur très puissants appelés opioïdes forts, comme la morphine, dans la douleur chronique non cancéreuse. La France préfère une juste mesure entre diabolisation et banalisation de ces antalgiques. C’est pourquoi les recommandations françaises 2016 reprécisent leurs indications tout en limitant le risque d’addiction, propre à ces molécules.

À l’approche de l’hiver, renforcer son système immunitaire demeure la meilleure façon de lutter contre les virus, causes de rhumes, rhino-pharyngites, gastro-entérites, et autres maux inhérents à cette saison humide et froide.

Vision scintillante et déformée, fourmillements, difficultés à s’exprimer… le phénomène de la migraine avec aura concerne un quart à un tiers des migraineux. Ces troubles visuels, parfois sensitifs, annoncent l’arrivée imminente d’une céphalée. Que signifient-ils ?

Ca y est, le diagnostic est posé : vous êtes presbyte… Après avoir consulté l’ophtalmologiste pour déterminer la puissance de la correction et le type de verres qu’il vous faut, et d’avoir choisi votre monture chez l’opticien, vous allez devoir apprendre à vivre avec ce problème de vue au quotidien. N’oubliez pas que plus de 26 millions de Français sont presbytes, vous n’êtes pas seul ! Voici donc quelques conseils et astuces pour bien vivre avec la presbytie.

On le sait, mais on n’y est pas bien préparé : la vision de près commence à baisser au beau milieu de notre existence. Notre pays compte 26 millions de personnes presbytes, soit plus d’1 Français sur 3. On atteindra les 40% de presbytes en 2020. Aux extrêmes, certains commenceront à allonger les bras pour lire dès 38 ou 40 ans, tandis que d’autres auront le privilège de bénéficier d’un délai supplémentaire jusqu’à parfois 50 ans. Cette dégradation progressive de la fonction visuelle s’accompagne d’une adaptation plus ou moins bien acceptée mais pour laquelle plusieurs solutions existent : une chose est sûre, ce n’est pas une maladie, et la vie continue comme avant !

En affranchissant les personnes diabétiques de la piqûre au bout du doigt, un nouveau capteur est arrivé récemment sur le marché complété par un nouveau type de lecteur de glycémie. Il s’agit d’un appareil d’auto-surveillance du glucose collé à même la peau : une véritable libération pour les diabétiques de type 1 et 2 sous insuline. Unique sur le marché, il vient de montrer qu’il réduisait le temps passé en hypoglycémie. Et grâce à son application smartphone, il suffit désormais d’un bref contact entre le capteur et le téléphone pour obtenir son taux de glucose. En toute discrétion !

Le travail à domicile commence seulement à se démocratiser en France. On estime qu’entre 2% et 16% des salariés ont un contrat de télétravail, dans la majorité des cas à temps partiel. Quels sont les avantages du « Home office » et comment remédier aux inconvénients pour concilier télétravail, bien-être et santé ?

Toutes les douleurs ne se ressemblent pas. Certaines douleurs dites douleurs neuropathiques liées à des lésions nerveuses font souffrir au quotidien 5% de la population. Elles ne sont pas soulagées comme les autres par les antalgiques classiques, mais à coup d’antiépileptiques ou d’antidépresseurs. Des experts internationaux viennent de se pencher sur le traitement de ces douleurs chroniques et invalidantes. Le Pr Nadine Attal, la neurologue qui a participé aux recommandations de la journée mondiale contre la douleur 2016, nous explique quelle est cette douleur, méconnue et pourtant si fréquente. 

Accro au mobile, réseaux sociaux, tablettes…  et envie ou besoin de déconnexion, d’un vrai break, garanti zéro réseau et 100% détente ? Voici quelques idées de cures dédiées à la « détox digitale » pour retrouver le calme, la paix de l’esprit… et la vraie vie !

La chirurgie de l’obésité -ou chirurgie bariatrique- a fait ses preuves vis-à-vis de la perte de poids chez les personnes obèses. Mais un effet collatéral très bénéfique a rapidement été découvert : elle améliore aussi la glycémie, au point que chez certains patients, elle fait disparaître un diabète de type 2 préexistant. Doit-on alors la proposer aux personnes diabétiques dont le diabète est très déséquilibré, même si elles ne sont pas obèses ? Au congrès européen de diabétologie (EASD, Munich ; 12-16 septembre 2016), les toutes dernières études vont en ce sens. A moyen terme, la chirurgie pourrait devenir un traitement du diabète parmi les autres.

Témoignage : Anne, cadre, 52 ans, maitre chien guide d’aveugle

J’ai perdu la vue à l’âge de 30 ans, peu de temps avant de me marier et d’avoir mon premier enfant. J’ai aujourd’hui 52 ans et grâce à l’aide et à la complicité de mon 2echien guide, je suis libre d’exercer toute sorte d’activités, y compris des stages de tango et une profession dans l’industrie pharmaceutique qui m’amène à entreprendre des voyages en train ou en avion.

Ce serait une erreur de penser que l’accumulation de graisse dans le foie s’observe uniquement chez l’adulte, en particulier en surpoids et/ou diabétique. Les enfants souffrent aussi de cette maladie du foie que l’on appelle stéatose hépatique. De plus en plus souvent et de plus en plus tôt, avec à la clé un risque ultérieur de cirrhose et de cancer hépatique. 

Cellulite : comment fonctionnent les armes anti-cellulite ?

Pour lutter contre la cellulite et l’effet peau d’orange il existe de nombreux procédés. Vous avez déjà essayé une crème minceur, le palper-rouler, les ultrasons ? Mais savez-vous réellement ce qui se passe au niveau des adipocytes ? Le Dr Garde, phlébologue, nous dit tout.

diabète médicaments

Le premier rôle des médicaments pour lutter contre le diabète est de baisser le taux de sucre dans le sang, la glycémie. Par ce biais, ils préviennent les complications au niveau des reins, des yeux et des nerfs. Mais coup sur coup, deux molécules dans le diabète de type 2 se sont révélées aussi protectrices vis-à-vis du cœur et des vaisseaux chez des personnes diabétiques fragiles car à haut risque cardiovasculaire. L’une est déjà disponible en France. La seconde le sera à moyen terme, espèrent les spécialistes. 

Pages