Marie
Portrait de cgelitti
Je viens de lire l'article "Comment fabriquer un enfant obèse ?", bon bien sûr, on peut pas totalement donner tort à son auteur, mais bon sang ce que la vie d'une diététicienne doit être ennuyeuse.

Et comme je plains ses enfants, soumis à une vie d'ascète par la volonté de leur bienveillante Môman.

Il doit y avoir un juste milieu entre l'anarchie et la dictature alimentaire !

Un McDo de temps en temps ne rend pas obèse, de même qu'un bon Coca bien frais. C'est justement dans la modération qu'il faut savoir éduquer ses enfants.

Quand au rôle essentiel du petit déjeuner, encore une idée reçue qui a la vie dure, certains en ont besoin, d'autres non. Personnellement j'ai arrêté d'en prendre aux environs de 10 ans, et je crois pas avoir une alimentation si déséquilibrée, enfin à en croire ma balance ça va, 62 kilos pour 1m75, à la limite peut-être que je me sous-alimente sans le savoir.

Allez, j'avoue, j'ai une grande soeur qui était branchée diététique à l'adolescence, et qui me tannait avec ses précepts diététiques, donc mon point de vue est peut-être un peu chargé d'affect.

Je dois avoir une image faussée de la diététique, qui pour moi n'est ni une science, ni une discipline médicale, du moins pas plus que la sophrologie ou la sexologie, je me demande quel niveau d'étude il faut pour exercer en tant que diététicien, je me demande même s'il existe un titre officiel de diététicien...

Enfin, l'auteur de cet article a au moins le mérite de vouloir le bien de nos têtes-blondes, mais "l'enfer est pavé de bonnes intentions", en tous cas elle n'a fait que renforcer mes a priori.

bailarina
Portrait de cgelitti
Les diététiciens n'apprennent pas juste à faire des régimes équilibrés ou amaigrissants donc arreter de dire que la diététique est à la portée de tout le monde et pas un métier.
Savez-vous que les diététiciens font également des régimes pour des pathologies très diverses, qu'ils participent donc à la prise en charge médicale pluridisciplinaire de nombreux malades (maladie coeliaque, allergie alimentaire, insuffisant rénaux, chirurgies lourdes, insuffisant hépatique, cirrhose, pancréatites, mucoviscidose, diabétique, etc...). Ils s'occupent également de la nutrition entérale, certains travaillent dans le secteur de la recherche.
Sans étude de diététique vous ne savez pas les besoins de ces personnes donc ne parlez pas de diététique sans savoir ce que ce mot veut dire.
nath
Portrait de cgelitti
Il ne faut pas oublier qu'il y a beaucoup d'enfants et d'adultes, qui sont bien contents d'aller consulter des diététiciennes, parce qu'ils ont des problèmes de poids !! et les résultats sont là !

A noter également que les médecins nutritionnistes ne vous prennent au sérieux que lorsque vous êtes obéses !!! pas avant ! Alors, avant d'en arriver à l'obésité, la diététicienne est bien utile.

Arrêtons de dénigrer à tort et à travers !!

C'est comme dans tous les métiers, il y a des bons et des mauvais. Mais il ne faut surtout pas mettre tout le monde dans le même panier.
Gia
Portrait de cgelitti
Je viens de lire l'article "Comment fabriquer un enfant obèse ?", bon bien sûr, on peut pas totalement donner tort à son auteur, mais bon sang ce que la vie d'une diététicienne doit être ennuyeuse.
Non, pourquoi !!!
Et comme je plains ses enfants, soumis à une vie d'ascète par la volonté de leur bienveillante Môman.
Il doit y avoir un juste milieu entre l'anarchie et la dictature alimentaire !
non car, c'est dès l'enfance qu'on construit l'adulte en devenir à tous les points de vue
et pour avoir ete une enfant boulotte
un enfant n'est pas sur terre, pour se faire insulter ! mais pour vivre et n'est pas taillé psychologiquement pour l'insulte !
Un McDo de temps en temps ne rend pas obèse, de même qu'un bon Coca bien frais.
justement autant ne pas donner de mauvaiss habitudes !
C'est justement dans la modération qu'il faut savoir éduquer ses enfants.
je préfère une maman qui va prendre du temps pour expliquer la nourriture de façon ludique, que de trainer un gosse dans un mac do
dont je rappelle le bouillon de cultures que sont les cuisines des fast food
Quand au rôle essentiel du petit déjeuner, encore une idée reçue qui a la vie dure, certains en ont besoin, d'autres non.
TU DIS UNE GRAVE CONNERIE
tu sors d'une nuit de jeune
ou ton corps a été refroidi
il a besoin d'énergie pour fonctionner
à tous les points de vue
Personnellement j'ai arrêté d'en prendre aux environs de 10 ans, et je crois pas avoir une alimentation si déséquilibrée, enfin à en croire ma balance ça va, 62 kilos pour 1m75, à la limite peut-être que je me sous-alimente sans le savoir.
question tu as quel âge?!
Allez, j'avoue, j'ai une grande soeur qui était branchée diététique à l'adolescence, et qui me tannait avec ses précepts diététiques, donc mon point de vue est peut-être un peu chargé d'affect.
oui tu donnes le baton pour te faire battre
Je dois avoir une image faussée de la diététique, qui pour moi n'est ni une science, ni une discipline médicale, du moins pas plus que la sophrologie ou la sexologie,
même la médecine n'est pas une science exacte
sinon, il n'y aurait pas d'erreurs médicales
je me demande quel niveau d'étude il faut pour exercer en tant que diététicien, je me demande même s'il existe un titre officiel de diététicien...
cela existe
Enfin, l'auteur de cet article a au moins le mérite de vouloir le bien de nos têtes-blondes, mais "l'enfer est pavé de bonnes intentions", en tous cas elle n'a fait que renforcer mes a priori.
Gia
Portrait de cgelitti
n'importe qui eput s'auto-décréter diététicien !!!
il faut et n'aller voir que des médecins nutrionnionistes diplômés
Gia
Portrait de cgelitti
tous les ans
lors de mes 2 contrôles bisannuels de diabète
lors de la seance dietetique
c'est moi qui en apprends aux dieteticiens nutritionnistes !
et la nutrition est differente entre un homme et une femme
nous les femmes somment condanmnées par l'horloge biologique, des 30ans, nos hormones se mettent à chuter
et si on n'y prend garde on devient des thons à la 40aine
et après 35ans c'est dur de maigrir
aury
Portrait de cgelitti
ah j'oubliais! je suis diététicienne diplômée depuis 4 ans, et recemment diplômée en nutrition pédiatrique (+ précisemment obésité de l'enfant et de l'adolescent).

pour la petite histoire du début, comme beaucoup se doute, on ne va pas embêter tous les enfants à manger strictement équilibré, certains pourront boire votre fameuse canette de soda (ça ou autre chose...) tous les jours sans soucis, et d'autres développeront une obésité.
mais ce n'est jamais catégorique, et très rarement du à un type d'aliment.... c'est un tout, un comportement....qu'il faut rééduquer! ;)
agnes
Portrait de cgelitti
quelle niveau d'étude faut il avoir pour exercer le métier de diététicienne
SEVERINE ET AYSEGUL
Portrait de cgelitti
salut xavier
tu nous a "légerement" exaspéré avec ta petite "intervention" apparement tu n'as aucun renseignement sur le metier de dieteticienne, serait-ce la preuve d'une etroitesse d'esprit???????????????????
Pour ton information ce n'est pas des enfants qui boivent du coca de temps en temps qui deviennent obeses...la dieteticienne n'est pas la pour imposer une dictature alimentaire mais seulement pour proposer un bon equilibre .
Pour eviter eventuellement a nos "petites tetes-blondes" d'avoir du diabete,des maladies cardio-vasculaire,cancers liés au systeme digestif...
bref tu n'as peut etre pas besoin d'une diet mais certains en ont besoin
nous te prions d'ageer nos sinceres salutations!
Yohmgaï
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Je tenais aussi à réagir à cet article, tant je l'ai trouvé ridicule. Rendez vos
enfants malheureux, interdisez-leur tout, en leur précisant "mais ce sont
des conseils minceur que la dététécienne elle a dit".

Je bois des boissons sucrées depuis que je suis tout petit, je n'ai ni caries,
ni carences, ni un poids supérieur à la moyenne. Ma mère a toujours mis
du beurre et de la crème fraîche dans ma purée (rappelons que la cuisine
ce n'est pas un ingrédient mais ce sont des ingrédients) et me forçait à
finir mon assiette quand j'étais enfant, comme tous les enfants - qui ont
l'habitude d'ailleurs de la recracher une fois dans leur bouche, donnant
lieu à des scènes comiques de mère de famille grimaçantes pour faire
avaler la bonne purée à leurs rejetons.
Et toutes ces manières ne m'ont pas rendu obèse pour autant.
Quand on allait à la boulangerie, j'avais le droit à un pain au chocolat si
j'étais sage, une récompense n'est pas que matérielle, et l'éducation
passe aussi par ce jeu. Je n'ai jamais eu un seul biberon d'eau pure de ma
vie. Par ailleurs, le chapitre sur les poussettes est ridicule, un enfant a
non seulement besoin de se dépenser, mais en a surtout envie. Il ne
restera pas dans sa poussette, sauf s'il est gothique et préfère pleurer sur
son sort d'incompris dans ce monde si dark.

Pour finir, rappelons que chaque personne a un métabolisme différents,
que certains enfants prennent du poids et d'autres non, certains ont faim,
d'autres se laissent mourir, il n'y a pas de voie ultime, de bonne manière
universelle et incontestée d'élever ses enfants. Il serait judicieux de
préciser cela au début de ce genre d'article ridicule, car si vous n'avez pas
la prétention (je l'espère) de jouer les prophètes, de nombreux parents
perdus boivent ces paroles comme un jus sacré, et créeront alors une
génération d'enfant formatés et élevés selon une norme bien précise, le
terme "norme" n'étant pas en adéquation avec l'être humain.

Merci.

Concernant la reconnaissance du métier, un psychiatre remplace l'ami des
gens trop seuls, est-ce si complexe ? Ce n'est qu'une affaire de patience
et de solidité de nerfs.
aury
Portrait de cgelitti
ok avec ma collègue précédente ;)
Diététicien = métier paramédical de rééducation (alimentaire donc...), c'est un BTS ou un DUT (bac +2), mais il y aura prochainement un diplôme d'état de diététique ( en 3 ans).

merci de ne pas diffamer quand on ne connais pas (ça revient à : coiffeur ça sert à rien, tout le monde peut le faire... laissez moi rire....)

Pages

Sujet vérouillé