KRYPTOSCAN, générateur de rubidium [81 Rb]/ krypton [81m Kr] pour l'élution par l'air

-A +A
source: ANSM - Mis à jour le : 17/01/2017

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81 Rb)/ krypton (81m Kr) pour l'élution par l'air

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Le rubidium (81Rb) est fixé sur une résine de polytétrafluoroéthylène échangeuse d'ions où il est en équilibre avec son nucléide fils, le (81mKr), ce qui permet de générer du krypton (81mKr) sous forme gazeuse.

Les activités disponibles sont les suivantes: 75 MBq, 110 MBq, 150 MBq, 185 MBq, 220 MBq, 260 MBq, 300 MBq, 335 MBq, 370 MBq, 440 MBq, 520 MBq, 590 MBq, 670 MBq et 740 MBq.

Résumé des caractéristiques physiques de l'isotope radioactif: Kr-81m.

Le rubidium-81 décroît avec une période de 4,58 heures, en générant le krypton-81m, de période particulièrement courte: 13 secondes.

Le Krypton-81m décroît par transition isomérique en krypton-81, en émettant un rayonnement gamma pur de 0,190 MeV. Le krypton-81 décroît par capture électronique avec une période de 2,1 x 105 années.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Générateur de radionucléide.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Etude de la ventilation pulmonaire.

En raison des faibles doses de radiation délivrées, ce produit est particulièrement indiqué pour les examens pratiqués en pédiatrie.

Combinée avec la scintigraphie pulmonaire de perfusion, la scintigraphie au krypton-81m est utilisée dans le diagnostic des embolies pulmonaires.

Ces études couplées de ventilation (81mKr) et de perfusion (au moyen de macro-agrégats marqués au (99mTc)) sont possibles grâce à la différence d'énergie des rayonnements gamma émis par (81mKr) et (99mTc).

4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Le krypton est élué du générateur au moyen d'air humidifié et est administré au patient à l'aide d'un masque respiratoire.

Les images s'obtiennent durant l'inhalation continue du krypton-81m.

En règle générale, l'acquisition de 200 000 à 350 000 coups par la gamma caméra est nécessaire pour obtenir une image satisfaisante. Ceci correspond à l'inhalation d'une activité totale d'environ 18 MBq/kg de masse corporelle. La plupart des examens demandent de 4 à 6 incidences différentes.

Chez l'enfant, l'activité inhalée est calculée en fonction de l'équation suivante:

L'inhalation continue est interrompue lorsque la gamma caméra a enregistré environ 300 000 coups par image.

Publicité
4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

Aucune connue à ce jour.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Ce produit est un médicament radiopharmaceutique.

Les médicaments radiopharmaceutiques ne peuvent être manipulés que par des personnes qualifiées ayant reçu des autorités compétentes l'autorisation d'utilisation des radioéléments. La réception, l'utilisation et l'administration des radiopharmaceutiques ne peuvent être effectuées que par des personnes autorisées dans des locaux spécialement équipés et habilités. La réception, le stockage, l'utilisation, le transfert et l'élimination sont soumis à la réglementation en vigueur et aux autorisations appropriées des autorités nationales ou locales compétentes.

La préparation d'un médicament radiopharmaceutique doit tenir compte des principes de radioprotection et de qualité pharmaceutique. Les précautions appropriées d'asepsie doivent être prises afin de satisfaire aux exigences de Bonnes Pratiques de Fabrication pharmaceutique.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

Le diazepam à dose sédative et les anesthésiques généraux peuvent affecter la distribution pulmonaire du gaz radioactif, en augmentant légèrement l'activité au niveau de la partie apicale du poumon et en réduisant l'accumulation au niveau de la base.

4.6. Grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Lorsqu'il est nécessaire d'administrer un produit radioactif à des femmes en âge de procréer, il est indispensable de s'informer sur toute suspicion de grossesse. Toute femme n'ayant pas eu ses règles doit être considérée comme enceinte jusqu'à preuve du contraire. Dans le doute, il est important que l'irradiation soit réduite au minimum pour obtenir les informations cliniques souhaitées. D'autres techniques n'impliquant pas l'emploi des radiations ionisantes doivent être envisagées.

Les examens faisant appel aux radionucléides effectués chez les femmes enceintes entraînent une certaine dose de radiation pour le ftus. Ils ne seront donc réalisés pendant la grossesse que pour des raisons impératives et après avoir évalué les bénéfices attendus par rapport aux risques encourus par la mère et le ftus.

Avant d'administrer un radiopharmaceutique à une femme en période d'allaitement, il faut envisager la possibilité de retarder l'examen jusqu'à la fin de l'allaitement, ou de choisir un autre produit radiopharmaceutique plus approprié, compte-tenu de l'éventuelle présence de radioactivité dans le lait.

Si en période d'allaitement, l'administration du gaz krypton-81m s'avère indispensable, il n'est pas cependant nécessaire d'interrompre l'allaitement.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

Aucun effet connu à ce jour.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

Pour tout patient, l'exposition aux radiations ionisantes doit être justifiée par le bénéfice diagnostique attendu.

La radioactivité administrée doit être telle que l'irradiation qui en découle soit aussi faible que possible en gardant à l'esprit la nécessité d'obtenir le diagnostic requis.

L'exposition aux radiations ionisantes peut potentiellement induire des cancers ou développer des tares héréditaires. Les examens de médecine nucléaire effectués à des fins de diagnostic utilisent des activités tellement réduites que la possibilité de provoquer ces effets indésirables est extrêmement faible.

Pour la plupart des examens de médecine nucléaire, la dose de radiation délivrée (Dose Efficace) est inférieure à 20 mSv. Des doses plus fortes peuvent être justifiées dans certaines circonstances cliniques.

Aucun effet indésirable n'a été observé après administration de ce produit.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Dans le cas exceptionnel d'une exposition prolongée aux radiations, liée à l'inhalation de gaz durant une longue période, l'épuration rapide des poumons se fait en écartant le patient de la source de krypton-81m et en lui permettant de respirer de l'air frais non contaminé.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique: Produit radiopharmaceutique à usage diagnostique,

Code ATC: V09EX01.

Le krypton est un gaz inerte, non métabolisé et qui ne peut pas avoir d'activité pharmacologique aux concentrations administrées.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Le krypton-81m est un gaz inerte de très courte période. En raison de sa décroissance rapide, la période effective est égale à la période physique de 13 secondes. A la fin de l'inhalation, le krypton-81m, passé dans le sang, est exhalé lors du premier passage.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Aucune donnée n'est disponible.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Non applicable. Le gaz Krypton-81m est administré au patient après mélange à l'air ambiant.

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Aucune connue à ce jour.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

44 heures à compter de l'heure de fabrication.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

Le générateur doit être conservé à température ambiante (15-25 C) dans une protection de tungstène.

Le stockage doit être conforme à la réglementation nationale en vigueur pour le matériel radioactif.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur  Retour en haut de la page

Le générateur comporte une membrane de polymère PTFE fixant une résine échangeuse d'ions entourée d'une protection de tungstène. La membrane est fixée dans une boîte en matière plastique. Le générateur est emballé dans une boîte métallique hermétiquement dose et étiqueté selon les recommandations en vigueur.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

MALLINCKRODT MEDICAL B.V.

WESTERDUINWEG 3

1755 LE PETTEN

PAYS BAS

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·559 968-0: 75 MBq à 740 MBq par générateur.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Les données reprises dans la publication 53 de la CIPR "Radiation dose to patients from radiopharmaceuticals" sont rapportées ci-dessous.

Dose absorbée par unité d'activité administrée (en mGy/MBq)

ORGANES

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Surrénales

3,4E-06

5,7E-06

8,3E-06

1,3E-05

2,1E-05

Paroi vésicale

6,8E-08

7,6E-08

2,0E-07

4,7E-07

1,2E-06

Surfaces osseuses

1,7E-06

2,2E-06

3,2E-06

4,8E-06

9,3E-36

Seins

4,6E-06

4,6E-06

8,9E-06

1,3E-05

1,8E-05

Tube digestif

Paroi de l'estomac

2,5E-06

3,2E-06

4,4E-06

6,7E-06

1,1E-05

Intestin grêle

2,7E-07

4,7E-07

8,6E-07

1,6E-06

3,4E-06

Paroi du côlon ascendant

3,2E-07

5,5E-07

1,2E-06

1,9E-06

3,5E-06

Paroi du côlon descendant

1,4E-07

1,5E-07

3,0E-07

8,0E-07

2,0E-06

Reins

1,2E-06

1,9E-06

2,9E-06

4,5E-06

8,4E-06

Foie

3,4E-06

4,8E-06

6,6E-06

9,5E-06

1,6E-05

Poumons

2,1E-04

3,1E-04

4,4E-04

6,8E-04

1,3E-03

Ovaires

1,7E-07

1,7E-07

4,1E-07

8,0E-07

1,9E-06

Pancréas

3,5E-06

4,4E-06

6,4E-06

9,8E-06

1,8E-05

Moelle osseuse

2,1E-06

3,3E-06

4,2E-06

5,3E-06

8,2E-06

Rate

3,1E-06

4,1E-06

6,0E-06

9,2E-06

1,6E-05

Testicules

1,7E-08

2,3E-08

7,4E-08

1,3E-08

5,6E-07

Thyroïde

1,2E-06

2,1E-06

3,7E-06

6,0E-06

1,1E-05

Utérus

1,3E-07

1,8E-07

3,5E-07

7,2E-07

1,8E-06

Autres tissus

1,8E-06

2,3E-06

3,2E-06

4,7E-06

8,5E-06

Dose Efficace (mSv/MBq)

2,7E-05

4,0E-05

5,7E-05

8,8E-05

1,7E-04

Pour le krypton-81m, la Dose Efficace résultant de l'administration d'activités comprises entre 3000 à 9000 MBq (gamme d'exposition réelle correspondant aux activités administrées chez l'adulte) varie de 0,08 à 0,24 mSv.

En raison des périodes différentes, la quantité de krypton-81 est de l'ordre de 2 µBq/MBq de krypton-81m. La contribution du krypton-81 au risque d'irradiation total du patient doit être considérée comme négligeable.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Mode d'emploi (le chariot spécialement adapté étant installé au préalable)

Préparation de l'élution:

1. Retirer le générateur de Krypton (81mKr) de son emballage de transport,

2. Coucher le générateur sur une surface horizontale et enlever le bouchon obturateur bleu de sa base.

Conserver le bouchon obturateur et placer le dans le compartiment qui lui est réservé au niveau de l'emballage de transport,

3. Placer le générateur dans le compartiment plombé du chariot en le faisant glisser le long des guides d'installation,

4. Refermer le couvercle du chariot,

5. Prendre le tuyau interne de la tubulure de ventilation permettant la fourniture de Krypton et connectez-la avec le chariot de Krypton,

6. Connecter l'autre partie de ce tuyau interne au masque,

7. Brancher la prise,

8. Régler le flux d'air au volume maximal.

Administration

1. Placer le patient sous une gamma-caméra (équipée d'un collimateur adapté au 99mTc),

2. Placer le masque d'inhalation sur le visage du patient et s'assurer qu'il n'y a pas de fuite,

3. Brancher la prise et mettre l'appareil sous tension manuellement ou par l'intermédiaire de la télécommande,

4. Commencer l'acquisition de l'image et continuer jusqu'à ce que le nombre de coups nécessaire soit atteint (200 000 à 350 000 coups/image).

5. Eteindre l'appareil.

Diagramme de fonctionnement

Traitement des générateurs après usage

1. Remettre en place la protection de plastique que vous avez retirée précédemment,

2. Conserver le générateur dans une pièce prévue à cet effet, pour décroissance, jusqu'à ce que son activité en autorise le transport de retour,

3. Préparer le générateur pour le transport de retour en tenant compte de la procédure de retour indiqué par le laboratoire Mallinckrodt lors de la livraison.

L'administration de produit radiopharmaceutique présente des risques pour l'entourage du patient en raison de l'irradiation externe ou de la contamination par inhalation. Par conséquent, il faut prendre des mesures de protection contre les radiations conformément aux réglementations nationales.

L'élimination des déchets radioactifs doit se faire en accord avec les réglementations nationales et internationales.

Liste I.

Prescription réservée à l'usage hospitalier.

Les produits radiopharmaceutiques ne doivent être utilisés que par des personnes qualifiées. Ils ne peuvent être délivrés qu'à des praticiens ayant obtenu l'autorisation spéciale prévue à l'article R. 1333-24 de la Santé Publique.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 17/01/2017

Dénomination du médicament

KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81 Rb)/ krypton (81m Kr) pour l'élution par l'air

Encadré

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament.

·Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez toute autre question, si vous avez un doute, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

·Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez jamais à quelqu'un d'autre, même en cas de symptômes identiques, cela pourrait lui être nocif.

·Si l'un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/ krypton (81mKr) pour l'élution par l'air ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/ krypton (81mKr) pour l'élution par l'air ?

3. COMMENT UTILISER KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/ krypton (81mKr) pour l'élution par l'air ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/ krypton (81mKr) pour l'élution par l'air ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

1. QU'EST-CE QUE KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/ krypton (81mKr) pour l'élution par l'air ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique

Classe pharmacothérapeutique: produit radiopharmaceutique à usage diagnostique.

Code ATC: V09EX01

Le krypton est un gaz inerte, non métabolisé et qui ne peut pas avoir d'activité pharmacologique aux concentrations administrées.

Indications thérapeutiques

KRYPTOSCAN, Générateur de rubidium (81Rb)/Krypton (81Kr) pour l'élution de l'air

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Etude de la ventilation pulmonaire.

En raison des faibles doses de radiation délivrées, ce produit est particulièrement indiqué pour les examens pratiqués en pédiatrie.

Combinée avec la scintigraphie pulmonaire de perfusion, la scintigraphie au krypton-81m est utilisée dans le diagnostic des embolies pulmonaires.

Ces études couplées de ventilation (81mKr) et de perfusion (au moyen de macro-agrégats marqués au (99mTc)) sont possibles grâce à la différence d'énergie des rayonnements gamma émis par (81mKr) et (99mTc).

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/ krypton (81mKr) pour l'élution par l'air ?  Retour en haut de la page

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

N'utilisez jamais KRYPTOSCAN, Générateur de rubidium (81Rb)/Krypton (81Kr) pour l'élution de l'air dans les cas suivants:

Aucune connue à ce jour.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Prendre des précautions particulières avec KRYPTOSCAN, Générateur de rubidium (81Rb)/Krypton (81Kr) pour l'élution de l'air dans les cas suivants:

Ce produit est un médicament radiopharmaceutique.

Les médicaments radiopharmaceutiques ne peuvent être manipulés que par des personnes qualifiées ayant reçu des autorités compétentes l'autorisation d'utilisation des radioéléments. La réception, l'utilisation et l'administration des radiopharmaceutiques ne peuvent être effectuées que par des personnes autorisées dans des locaux spécialement équipés et habilités. La réception, le stockage, l'utilisation, le transfert et l'élimination sont soumis à la réglementation en vigueur et aux autorisations appropriées des autorités nationales ou locales compétentes.

La préparation d'un médicament radiopharmaceutique doit tenir compte des principes de radioprotection et de qualité pharmaceutique. Les précautions appropriées d'asepsie doivent être prises afin de satisfaire aux exigences de Bonnes Pratiques de Fabrication pharmaceutique.

Interactions avec d'autres médicaments

Prise ou utilisation d'autres médicaments

Le diazepam à dose sédative et les anesthésiques généraux peuvent affecter la distribution pulmonaire du gaz radioactif, en augmentant légèrement l'activité au niveau de la partie apicale du poumon et en réduisant l'accumulation au niveau de la base.

Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s'il s'agit d'un médicament obtenu sans ordonnance.

Interactions avec les aliments et les boissons

Sans objet.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse et allaitement

Lorsqu'il est nécessaire d'administrer un produit radioactif à des femmes en âge de procréer, il est indispensable de s'informer sur toute suspicion de grossesse. Toute femme n'ayant pas eu ses règles doit être considérée comme enceinte jusqu'à preuve du contraire. Dans le doute, il est important que l'irradiation soit réduite au minimum pour obtenir les informations cliniques souhaitées. D'autres techniques n'impliquant pas l'emploi des radiations ionisantes doivent être envisagées.

Les examens faisant appel aux radionucléides effectués chez les femmes enceintes entraînent une certaine dose de radiation pour le ftus. Ils ne seront donc réalisés pendant la grossesse que pour des raisons impératives et après avoir évalué les bénéfices attendus par rapport aux risques encourus par la mère et le ftus.

Avant d'administrer un radiopharmaceutique à une femme en période d'allaitement, il faut envisager la possibilité de retarder l'examen jusqu'à la fin de l'allaitement, ou de choisir un autre produit radiopharmaceutique plus approprié, compte-tenu de l'éventuelle présence de radioactivité dans le lait.

Si en période d'allaitement, l'administration du gaz krypton-81m s'avère indispensable, il n'est pas cependant nécessaire d'interrompre l'allaitement.

Sportifs

Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Aucun effet connu à ce jour.

Liste des excipients à effet notoire

Sans objet.

3. COMMENT UTILISER KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/ krypton (81mKr) pour l'élution par l'air ?  Retour en haut de la page

Instructions pour un bon usage

Votre médecin vous fera inhaler le produit à l'aide d'un masque respiratoire.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie/Mode d'administration/Fréquence d'administration/Durée de traitement

Le krypton est élué du générateur au moyen d'air humidifié.

Les images s'obtiennent durant l'inhalation continue du krypton-81m.

En règle générale, l'acquisition de 200 000 à 350 000 coups par la gamma caméra est nécessaire pour obtenir une image satisfaisante. Ceci correspond à l'inhalation d'une activité totale d'environ 18 MBq/kg de masse corporelle. La plupart des examens demandent de 4 à 6 incidences différentes.

Chez l'enfant, l'activité inhalée est calculée en fonction de l'équation suivante:

L'inhalation continue est interrompue lorsque la gamma caméra a enregistré environ 300 000 coups par image.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez utilisé plus de KRYPTOSCAN, Générateur de rubidium (81Rb)/Krypton (81Kr) pour l'élution de l'air que vous n'auriez dû:

Dans le cas exceptionnel d'une exposition prolongée aux radiations, liée à l'inhalation de gaz durant une longue période, l'épuration rapide des poumons se fait en écartant le patient de la source de krypton-81m et en lui permettant de respirer de l'air frais non contaminé.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Sans objet.

Risque de syndrome de sevrage

Sans objet.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/Krypton (81Kr) pour l'élution par l'air est susceptible d'avoir des effets indésirables.

Pour tout patient, l'exposition aux radiations ionisantes doit être justifiée par le bénéfice diagnostique attendu.

La radioactivité administrée doit être telle que l'irradiation qui en découle soit aussi faible que possible en gardant à l'esprit la nécessité d'obtenir le diagnostic requis.

L'exposition aux radiations ionisantes peut potentiellement induire des cancers ou développer des tares héréditaires. Les examens de médecine nucléaire effectués à des fins de diagnostic utilisent des activités tellement réduites que la possibilité de provoquer ces effets indésirables est extrêmement faible.

Pour la plupart des examens de médecine nucléaire, la dose de radiation délivrée (Dose Efficace) est inférieure à 20 mSv. Des doses plus fortes peuvent être justifiées dans certaines circonstances cliniques.

Aucun effet indésirable n'a été observé après administration de ce produit.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou le spécialiste de médecine nucléaire qui a pratiqué l'examen. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage dinformations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/ krypton (81mKr) pour l'élution par l'air ?  Retour en haut de la page

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Ne pas utiliser KRYPTOSCAN, générateur de rubidium (81Rb)/ krypton (81mKr) pour l'élution par l'air après la date de péremption mentionnée sur la boîte.

Conditions de conservation

Le générateur doit être conservé à température ambiante (15-25°C) dans une protection de tungstène.

Le stockage doit être conforme à la réglementation nationale en vigueur pour le matériel radioactif.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Sans objet.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES  Retour en haut de la page

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient KRYPTOSCAN, Générateur de rubidium (81Rb)/Krypton (81Kr) pour l'élution par l'air?

La substance active est:

Le rubidium.

Les autres composants sont:

Non applicable. Le gaz Krypton-81m est administré au patient après mélange à l'air ambiant.

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que KRYPTOSCAN, Générateur de rubidium (81Rb)/Krypton (81Kr) pour l'élution par l'air et contenu de l'emballage extérieur ?

Classe pharmacothérapeutique: produit radiopharmaceutique à usage diagnostique.

Code ATC: V09EX01

Le krypton est un gaz inerte, non métabolisé et qui ne peut pas avoir d'activité pharmacologique aux concentrations administrées.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent

Titulaire

MALLINCKRODT MEDICAL B.V.

WESTERDUINWEG 3

1755 LE PETTEN

PAYS BAS

Exploitant

MALLINCKRODT FRANCE

2 BIS RUE LOUIS ARMAND

75015 PARIS

Fabricant

MALLINCKRODT MEDICAL B.V.

WESTERDUINWEG 3

1755 ZG PETTEN

PAYS-BAS

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Sans objet.

Date dapprobation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lAfssaps (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Voir Résumé des Caractéristiques du Produit.

Autres

Sans objet.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM