DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion

-A +A
source: ANSM - Mis à jour le : 08/08/2016

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

N(2) L-alanyl-L-glutamine*.............. 20 g

* quantité correspondant à : 8,20 g de L-alanine

13,46 g de L-glutamine

Pour 100 ml

Osmolarité : 921 mOsm/l

Titre dacidité : 90-105 mmol NaOH/l

pH : 5,4 6,0

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Solution à diluer pour perfusion.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

Ce produit est indiqué lors dune nutrition artificielle chez des patients de réanimation nécessitant un apport en glutamine. Il doit être administré en complément dune nutrition parentérale ou dune nutrition entérale ou dune combinaison des deux.

Publicité
4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Posologie

Dipeptiven est une solution pour perfusion à diluer avant administration dans une solution pour perfusion compatible.

Les mélanges pour perfusion ayant une osmolarité supérieure à 800 mosmol/l doivent être administrés exclusivement par voie centrale.

Adultes

Dipeptiven est administré en complément dune nutrition parentérale ou entérale ou dune combinaison des deux.

La posologie est fonction de la sévérité de létat catabolique et du besoin en acides aminés/protéines.

Il est conseillé de ne pas dépasser une posologie maximale quotidienne de 2 g dacides aminés et/ou de protéines par kg de poids corporel lors de ladministration dune nutrition parentérale et/ou entérale. Lapport dalanine et de glutamine par Dipeptiven ne doit pas dépasser environ 30% de lapport total en acides aminés/protéines apportés respectivement par la nutrition parentérale et/ou par la nutrition entérale.

Dose journalière :

1,5 2,5 ml de Dipeptiven par kg de poids corporel (correspondant à 0,3 0,5 g de N(2) L-alanyl-L-glutamine par kg de poids corporel), soit 100 ml à 175 ml de Dipeptiven pour un patient de 70 kg de poids corporel.

Dose journalière maximale : 2,5 ml de Dipeptiven par kg de poids corporel (correspondant à 0,5 g de N(2)-L-alanyl-L-glutamine par kg de poids corporel).

La dose journalière maximale de 0,5 g de N(2) L-alanyl-L-glutamine par kg de poids corporel doit être administrée en association à une solution compatible de nutrition parentérale et/ou entérale apportant au moins 1,0 g dacides aminés/protéines par kg de poids corporel et par jour. La dose journalière qui en résulte est dau moins 1,5 g dacides aminés/protéines par kg de poids corporel et par jour.

Les ajustements suivants sont des exemples de dosage du Dipeptiven et des autres acides aminés et/ou protéines apportés par la solution de nutrition parentérale ou par la solution de nutrition entérale :

Besoins en acides aminés/protéines

DIPEPTIVEN

Apport associés dacides aminés/protéines

1.2 g/kg/j

0.3 g/kg/j

0.9 g/kg/j

1.2 g/kg/j

0.4 g/kg/j

0.8 g/kg/j

1.5 g/kg/j

0.3 g/kg/j

1.2 g/kg/j

1.5 g/kg/j

0.5 g/kg/j

1.0 g/kg/j

2.0 g/kg/j

0.3 g/kg/j

1.7 g/kg/j

2.0 g/kg/j

0.5 g/kg/j

1.5 g/kg/j

Dipeptiven est une solution à diluer pour perfusion et ne doit pas être administré seul.

·Patient sous nutrition parentérale totale

La vitesse de perfusion est fonction de celle de la solution de nutrition parentérale associée et ne doit pas dépasser 0,1 g dacides aminés par kg de poids corporel et par heure.

Avant administration, Dipeptiven doit être dilué dans une solution standard dacides aminés ou dans dautres mélanges utilisés en nutrition parentérale.

·Patient sous nutrition entérale totale:

Dipeptiven est perfusé continuellement sur 20 à 24 heures/jour.

Pour une administration par voie périphérique, diluer Dipeptiven afin dobtenir une osmolarité finale ≤ à 800 mosmol/l (par exemple : 100 ml de Dipeptiven + 100 ml de solution de chlorure de sodium à 0,9%).

·Patient sous nutrition parentérale et entérale

Dipeptiven doit être administrée avec la nutrition parentérale (par exemple : diluée avec une solution standard dacides aminés compatible ou dans un mélange nutritif contenant des acides aminés).

La vitesse dadministration de Dipeptiven est fonction de la vitesse de perfusion de la solution de nutrition parentérale choisie et doit prendre en compte la proportion des apports de la nutrition entérale par rapport à la nutrition parentérale.

Durée dutilisation

La durée dutilisation ne doit pas dépasser 3 semaines

Population pédiatrique

La sécurité et lefficacité chez lenfant et ladolescent na pas été établie.

4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

Ce sont celles de la nutrition parentérale en général et de la solution standard dacides aminés dans laquelle Dipeptiven a été dilué soit :

·Hypersensibilité connue à lun des constituants,

·insuffisance rénale en labsence dhémodialyse, dhémofiltration ou dhémodiafiltration,

·insuffisance hépatocellulaire grave,

·chez lenfant en raison de labsence de données

En outre, les contre-indications générales des traitements par perfusion sont à prendre en compte soit:

·dème pulmonaire,

·inflation hydrique,

·insuffisance cardiaque décompensée.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Mises en garde

CETTE SOLUTION DOIT ETRE OBLIGATOIREMENT DILUEE AVANT UTILISATION.

A UTILISER PAR VOIE INTRAVEINEUSE.

Le choix de ladministration par voie centrale ou périphérique dépend de losmolarité finale du mélange. Le seuil généralement accepté pour une administration périphérique est denviron 800 mosmol/l. Cependant, il peut varier avec lâge, létat général et le capital veineux du patient.

La perfusion IV nécessite une surveillance clinique particulière lors de sa mise en route. Lapparition de tout signe anormal doit conduire à larrêt de la perfusion.

Précautions particulières demploi

Un contrôle biologique systématique est nécessaire durant ladministration de la nutrition parentérale. La fréquence et la spécificité des examens doivent être fonction de létat général du patient.

·Les enzymes telles que phosphatases alcalines, ASAT, ALAT, le taux de bilirubine et le bilan acido-basique doivent être régulièrement contrôlés ;

·Surveillance accrue en cas :

odinsuffisance rénale,

odinsuffisance hépatique,

odacidose métabolique.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

Toute adjonction de médicament à la solution diluée de Dipeptiven est formellement déconseillée.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Grossesse et Allaitement

En raison de labsence de données, il est préférable de ne pas administrer Dipeptiven, que ce soit au cours de la grossesse ou au cours de lallaitement.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

Sans objet.

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

Des effets indésirables potentiels peuvent résulter dune utilisation inappropriée : par exemple, surdosage, vitesse de perfusion trop rapide.

Les effets indésirables qui peuvent être rencontrés et qui nécessitent larrêt du traitement sont : frissons, nausées, sueurs, hyperthermie, céphalées.

Lors dune nutrition parentérale prolongée avec des acides aminés, une augmentation transitoire des enzymes hépatiques et de la bilirubine a été signalée. La réduction de la posologie entraîne généralement le retour à la normale.

La fréquence de ces effets indésirables est indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

En cas dadministration incorrecte (posologie et critère de perfusion), des signes dhypervolémie et dacidose peuvent apparaître. Il peut se produire également des frissons, des nausées et des vomissements. Lapparition de tout signe anormal doit faire interrompre la perfusion.

Dans certains cas, une hémodialyse, une hémofiltration ou une hémodiafiltration peuvent être nécessaires.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique : SOLUTION DE NUTRITION PARENTERALE/PRODUITS DAPPORT PROTIDIQUE

code ATC : (B : sang et organes hématopoïétiques)

Les études réalisées chez lanimal et chez lhomme, ont montré que la N(2)-L-alanyl-L-glutamine est rapidement hydrolysée pour libérer deux acides aminés, lalanine et la glutamine, qui sont ensuite intégrés dans leurs pools endogènes respectifs.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Après la perfusion, le dipeptide est rapidement scindé en alanine et glutamine.

Chez lhomme, la demi-vie délimination est comprise entre 2,4 et 3,8 minutes (4,2 minutes en cas dinsuffisance rénale en phase terminale) et la clairance plasmatique varie de 1,6 à 2,7 minutes.

La disparition du dipeptide saccompagne dune augmentation équimolaire des acides aminés libres correspondants. Lhydrolyse a lieu principalement dans le compartiment intravasculaire. Lélimination rénale de la N(2)-L-alanyl-L-glutamine lors de perfusion continue, est inférieure à 5% et est donc du même ordre de grandeur que celle des autres acides aminés administrés par perfusion.

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Des tests in vitro et in vivo nont montré aucun potentiel mutagène.

La bonne tolérance de lutilisation périphérique chez lhomme a été confirmée par des études cliniques lorsque la solution est diluée à une concentration inférieure à 800mosmol/L.

Les recommandations dutilisation évitent lapparition de phénomènes dintolérance locale qui ont été observés chez lanimal à des concentrations et à des durées dexposition très supérieures à celles préconisées chez lhomme.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Eau pour préparations injectables.

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Ne pas ajouter dautres médicaments au mélange.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

2 ans.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

Tout flacon entamé doit être immédiatement utilisé, et, en aucun cas, conservé pour une utilisation ultérieure.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   Retour en haut de la page

50 ml en flacon (verre type II) bouchon halobutyle et dune capsule (aluminium).

100 ml en flacon (verre type II) bouchon halobutyle et dune capsule (aluminium).

250 ml en flacon (verre type II) bouchon halobutyle et dune capsule (aluminium).

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Vérifier avant lemploi que la solution est limpide et le flacon indemne de fêlure.

Lajout de Dipeptiven dans la solution véhicule doit être réalisé sous conditions aseptiques.

Pour usage unique seulement. Tout produit non utilisé doit être éliminé après ouverture.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

FRESENIUS KABI FRANCE

5 PLACE DU MARIVEL

92310 SEVRES

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·34009 344 250 8 0 : 50 ml en flacon (verre)

·34009 344 251 4 1 : 100 ml en flacon (verre)

·34009 344 252 0 2 : 250 ml en flacon (verre)

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Médicament non soumis à prescription médicale.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 08/08/2016

Dénomination du médicament

DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion

N(2) L-alanyl-L-glutamine

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant dutiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours utiliser ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère.

·Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.

·Si vous ressentez lun des effets indésirables, parlez-en à votre médecin, votre pharmacien ou votre infirmier/ère. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Ne laissez pas ce médicament à la portée des enfants.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant d'utiliser DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion ?

3. Comment utiliser DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion ?

6. Contenu de lemballage et autres informations.

1. QUEST-CE QUE DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique - code ATC

SOLUTION DE NUTRITION PARENTERALE/PRODUITS DAPPORT PROTIDIQUE

(B : sang et organes hématopoïétiques)

Ce produit est indiqué lors dune nutrition artificielle chez des patients de réanimation nécessitant un apport en glutamine. Il doit être administré en complément dune nutrition parentérale ou dune nutrition entérale ou dune combinaison des deux.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DUTILISER DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion ?  Retour en haut de la page

Nutilisez jamais DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion :

Ce sont celles de la nutrition parentérale en général et de la solution standard dacides aminés dans laquelle Dipeptiven a été dilué soit :

·si vous êtes allergique (hypersensible) à la substance active mentionnée dans la rubrique 6.

·insuffisance rénale en labsence dhémodialyse, dhémofiltration ou dhémodiafiltration

·insuffisance hépatocellulaire grave

·chez lenfant en raison de labsence de données

En outre, les contre-indications générales des traitements par perfusion sont à prendre en compte soit:

·dème pulmonaire,

·inflation hydrique,

·insuffisance cardiaque décompensée.

Avertissements et précautions

CETTE SOLUTION DOIT ËTRE OBLIGATOIREMENT DILUEE AVANT UTILISATION. A UTILISER PAR VOIE INTRAVEINEUSE.

Le choix de ladministration par voie centrale ou périphérique dépend de losmolarité finale du mélange. Le seuil généralement accepté pour une administration périphérique est denviron 800 mosmol/l. Cependant, il peut varier avec lâge, létat général et le capital veineux du patient

La perfusion intraveineuse nécessite une surveillance clinique particulière lors de sa mise en route. Lapparition de tout signe anormal doit conduire à larrêt de la perfusion.

·Un contrôle biologique systématique est nécessaire durant ladministration de la nutrition parentérale. La fréquence et la spécificité des examens doivent être fonction de létat général du patient.

·Les enzymes telles que phosphatases alcalines, SGPT, SGOT, le taux de bilirubine et le bilan acido-basique doivent être régulièrement contrôlés ;

oSurveillance accrue en cas :

odinsuffisance rénale,

odinsuffisance hépatique,

odacidose métabolique.

Adressez-vous à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère avant dutiliser DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion.

Enfants et adolescents

Sans objet.

Autres médicaments et DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion

Il est formellement déconseillé dajouter un médicament à cette solution

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous utilisez, avez récemment utilisé ou pourriez utiliser tout autre médicament.

DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion avec des aliments, boissons et de lalcool

Sans objet.

Grossesse, allaitement et fertilité

En raison de labsence de données, il est préférable de ne pas administrer ce produit, que ce soit au cours de la grossesse ou au cours de lallaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre ce médicament.

Sportifs

Sans objet.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Sans objet.

DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion contient

Sans objet.

3. COMMENT UTILISER DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion ?  Retour en haut de la page

Veillez à toujours utiliser ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

Dipeptiven est administré en complément dune nutrition parentérale et/ou entérale.

Posologie

Respecter toujours la posologie indiquée par votre médecin. En cas de doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

La posologie est fonction de la sévérité de létat catabolique et du besoin en acides aminés/protéines. Il est conseillé de ne pas dépasser une posologie maximum quotidienne de 2 g dacides aminés et/ou protéines par kg de poids corporel lors de ladministration dune nutrition parentérale et/ou entérale. Lapport dalanine et de glutamine par Dipeptiven ne doit pas dépasser environ 30% de lapport total en acides aminés/protéines apportés respectivement par la nutrition parentérale et/ou par la nutrition entérale.

Dose journalière :

La dose quotidienne recommandée de Dipeptiven est de 1,5 à 2,5 ml par kg de poids corporel (correspondant à 0,3 0,5 g de N(2) L-alanyl-L-glutamine par kg de poids corporel), soit 100 ml à 175 ml de Dipeptiven pour un patient de 70 kg de poids corporel.

La dose journalière maximale est de 2,5 ml de Dipeptiven par kg de poids corporel soit 0,5 g de N(2)-L-alanyl-L-glutamine par kg de poids corporel. Elle doit être administrée en association à une solution compatible de nutrition parentérale et/ou entérale apportant au moins 1,0 g dacides aminés/protéines par kg de poids corporel et par jour. La dose journalière qui en résulte est dau moins 1,5 g dacides aminés/protéines par kg de poids corporel et par jour.

Les ajustements suivants sont des exemples de dosage du Dipeptiven et des autres acides aminés et/ou protéines apportés par la solution de nutrition parentérale ou par la nutrition entérale :

Besoins en acides aminés/protéines

DIPEPTIVEN

Apports associés dacides aminés/protéines

1.2 g/kg/j

0.3 g/kg/j

0.9 g/kg/j

1.2 g/kg/j

0.4 g/kg/j

0.8 g/kg/j

1.5 g/kg/j

0.3 g/kg/j

1.2 g/kg/j

1.5 g/kg/j

0.5 g/kg/j

1.0 g/kg/j

2.0 g/kg/j

0.3 g/kg/j

1.7 g/kg/j

2.0 g/kg/j

0.5 g/kg/j

1.5 g/kg/j

Mode et voie dadministration

VOIE INTRAVEINEUSE après dilution dans une solution pour nutrition parentérale.

Dipeptiven ne doit pas être administré seul

·Patient sous nutrition parentérale totale:

La vitesse de perfusion est fonction de celle de la solution de nutrition parentérale associée et ne doit pas dépasser 0,1 g dacides aminés par kg de poids corporel et par heure. Avant administration, Dipeptiven doit être dilué dans une solution standard dacides aminés ou dans dautres mélanges utilisés en nutrition parentérale.

·Patient sous nutrition entérale totale:

Dipeptiven est perfusé continuellement sur 20 à 24 heures/jour.

Pour une administration par voie périphérique, diluer Dipeptiven afin dobtenir une osmolarité finale ≤ à 800 mosmol/l (par exemple : 100 ml de Dipeptiven + 100 ml de solution de chlorure de sodium à 0,9%).

·Patient sous nutrition parentérale et entérale

Dipeptiven doit être administrée avec la nutrition parentérale (par exemple : dilué avec une solution standard dacides aminés compatibles ou dans un mélange nutritif contenant des acides aminés).

La vitesse dadministration de Dipeptiven est fonction de la vitesse de perfusion de la solution de nutrition parentérale choisie et doit prendre en compte la proportion des apports de la nutrition entérale par rapport à la nutrition parentérale.

Fréquence d'administration

Se conformer à la prescription médicale

Durée du traitement

La durée dutilisation ne doit pas dépasser 3 semaines.

Si vous avez utilisé plus de DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion que vous nauriez dû:

Consultez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

En cas dadministration incorrecte (posologie et critère de perfusion), des signes dhypervolémie et dacidose peuvent apparaître. Il peut se produire également des frissons, des nausées et des vomissements.

Lapparition de tout signe anormal doit faire interrompre la perfusion.

Dans certains cas, une hémodialyse, une hémofiltration ou une hémodiafiltration peuvent être nécessaires.

Si vous oubliez dutiliser DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion :

Sans objet.

Si vous arrêtez dutiliser DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion :

Sans objet.

Si vous avez dautres questions sur lutilisation de ce médicament, demandez plus dinformations à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmier/ère.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Des effets indésirables potentiels peuvent résulter dune utilisation inappropriée : par exemple, surdosage, vitesse de perfusion trop rapide.

Les effets qui peuvent être rencontrés et qui nécessitent larrêt du traitement sont des frissons, nausées, sueurs, hyperthermie, céphalées.

Lors dune nutrition parentérale prolongée avec des acides aminés, une augmentation transitoire des enzymes hépatiques et de la bilirubine a été signalée. La réduction de la posologie entraîne généralement le retour à la normale.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, votre pharmacie, ou à votre infirmier/ère. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet:www.ansm.sante.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage dinformations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion ?  Retour en haut de la page

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

Nutilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur létiquette et la boîte après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Tout flacon entamé doit être immédiatement utilisé, et, en aucun cas conservé pour une utilisation ultérieure.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-légout <ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien déliminer les médicaments que vous nutilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger lenvironnement.

6. CONTENU DE LEMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  Retour en haut de la page

Ce que contient DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion  Retour en haut de la page

·La substance active est :

N(2) L-alanyl-L-glutamine*....... 20 g

* quantité correspondant à : 8,20 g de L-alanine

13,46 g de L-glutamine

Pour 100 ml

Osmolarité : 921 mOsm/l

Titre dacidité : 90 105 mmol NaOH/l

pH : 5,4 6,0

·Lautre composant est : Eau pour préparations injectables

Quest-ce que DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion et contenu de lemballage extérieur  Retour en haut de la page

DIPEPTIVEN est une solution pour perfusion à diluer avant administration dans une solution pour perfusion compatible.

Titulaire de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

FRESENIUS KABI FRANCE

5, PLACE DU MARIVEL

92316 SEVRES CEDEX

Exploitant de lautorisation de mise sur le marché  Retour en haut de la page

FRESENIUS KABI FRANCE

5, PLACE DU MARIVEL

92316 SEVRES CEDEX

Fabricant  Retour en haut de la page

FRESENIUS KABI AUSTRIA GMBH

HAFNERSTRASSE 36

8055 GRAZ

AUTRICHE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  Retour en haut de la page

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  Retour en haut de la page

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  Retour en haut de la page

Sans objet.

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM (France).

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM