CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion

Ce médicament n'est plus commercialisé.

source: ANSM - Mis à jour le : 03/09/2009

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  Retour en haut de la page

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  Retour en haut de la page

Céfuroxime ............ 1500 mg

Sous forme de céfuroxime sodique ......... 1578 mg

Pour un flacon.

Excipient: un flacon contient 3,6 mmol (ou 78 mg) de sodium.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  Retour en haut de la page

Poudre pour solution pour perfusion.

Poudre blanche à crème.

4. DONNEES CLINIQUES  Retour en haut de la page

4.1. Indications thérapeutiques  Retour en haut de la page

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion est indiqué dans le traitement par voie parentérale des infections suivantes provoquées par des germes sensibles au céfuroxime:

Infections respiratoires basses telles qu'exacerbations aiguës de bronchite chronique et pneumonies bactériennes;

Infections urinaires hautes à germes sensibles documentés.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

4.2. Posologie et mode d'administration  Retour en haut de la page

Posologie usuelle:

Adolescents (âgés de 12 à 17 ans), adultes et personnes âgées

La plupart des infections répondent à un traitement par 750 mg de céfuroxime trois fois par jour.

Pour les infections plus sévères, la posologie peut être augmentée à 1,5 g trois fois par jour, en injection intraveineuse ou en perfusion intraveineuse.

Si besoin, la fréquence d'administration du céfuroxime peut être portée à 4 fois 750 mg par jour ce qui représente une dose journalière totale de 3 g ou 4 fois 1500 mg par jour ce qui représente une dose journalière totale de 6 g.

Posologie en cas d'altération de la fonction rénale chez les adolescents, adultes et personnes âgées:

Il n'est pas nécessaire de réduire la dose si la clairance de la créatinine est supérieure à 20 ml/min.

En cas d'altération importante de la fonction rénale, la posologie du céfuroxime doit être réduite selon les modalités suivantes:

Clairance de la créatinine (ml/min)

Dose de céfuroxime recommandée (mg)

Intervalle entre les administrations (en heures)

> 20

Dose usuelle

10-20

750

12

< 10

750

24

Hémofiltration artérioveineuse continue / hémodialyse

750

12

Si la clairance de la créatinine est < 10 ml/minute, il faut être particulièrement prudent et faire surveiller le traitement par un spécialiste (voir rubrique 4.4).

En cas d'insuffisance rénale sévère, il faut contrôler les taux sériques de céfuroxime.

Chez les patients sous hémodialyse, il faut administrer une dose supplémentaire de 750 mg, en injection intraveineuse ou intramusculaire, à la fin de chaque séance de dialyse.

Pour l'hémofiltration à bas débit, adopter la posologie recommandée pour l'insuffisance rénale.

Enfants

Nouveau-nés prématurés (enfants nés à moins de 36 semaines de grossesse) et à terme (âgés de 0 à 27 jours):

L'utilisation du céfuroxime n'est pas recommandée dans ces tranches d'âge en raison d'informations insuffisantes concernant la tolérance et l'efficacité. Pendant les premières semaines de vie, la demi-vie sérique du céfuroxime peut être trois à cinq fois plus longue que chez l'adulte (voir rubrique 5.2).

Nourrissons (âgés de 28 jours à 23 mois) et enfants (âgés de 2 à 11 ans):

La dose recommandée est comprise entre 30 et 100 mg/kg/jour, à fractionner en trois ou quatre doses. La plupart des infections répondent à une dose de 60 mg/kg/jour.

Nourrissons (âgés de 28 jours à 23 mois) et enfants (âgés de 2 à 11 ans) souffrant d'insuffisance rénale

Les données concernant l'utilisation du céfuroxime chez l'enfant insuffisant rénal sont insuffisantes; cet usage n'est donc pas recommandé.

Voie d'administration:

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion peut être administré en injection intramusculaire, en injection intraveineuse (en l'espace de 3 à 5 minutes) ou en perfusion intraveineuse (30 minutes au maximum, voir rubrique 6.6).

L'injection intramusculaire doit être réservée à des indications particulières et/ou à des situations cliniques exceptionnelles et ne doit être utilisée qu'après une évaluation du rapport bénéfice/risque. L'administration intramusculaire 3 fois par jour n'est pas recommandée.

Les doses supérieures à 750 mg de céfuroxime ne doivent pas être administrées par voie intramusculaire.

Publicité
4.3. Contre-indications  Retour en haut de la page

Hypersensibilité au céfuroxime ou à tout autre antibiotique de la classe des céphalosporines.

Antécédents de réaction d'hypersensibilité immédiate et/ou sévère à la pénicilline ou à tout antibiotique bêta-lactamine.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  Retour en haut de la page

Il faut être particulièrement prudent chez les patients qui ont des antécédents de réaction allergique aux pénicillines ou à d'autres antibiotiques bêta-lactamines, car des réactions croisées sont possibles (pour les contre-indications liées aux antécédents connus de réactions d'hypersensibilité, voir rubrique 4.3).

S'il apparaît des réactions graves d'hypersensibilité ou d'anaphylaxie après l'administration de céfuroxime sodique, il faut immédiatement arrêter le traitement par CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion et mettre en uvre les mesures d'urgence adaptées.

S'il apparaît une diarrhée sévère pendant ou après le traitement par le céfuroxime sodique, il faut envisager l'éventualité d'une colite pseudomembraneuse, potentiellement mortelle. Il faut alors arrêter l'administration de céfuroxime sodique et instaurer un traitement approprié. L'emploi de médicaments qui inhibent le péristaltisme intestinal est contre-indiqué (voir rubrique 4.8).

Comme avec les autres antibiotiques à large spectre, l'utilisation prolongée du céfuroxime sodique peut conduire à la prolifération de germes non sensibles (par exemple Candida, entérocoques et Clostridium difficile), ce qui peut exiger l'arrêt du traitement.

Le céfuroxime est excrété par voie rénale. Il faut donc ajuster la posologie en cas d'insuffisance rénale (voir rubrique 4.2).

Etant donné l'augmentation du risque d'accumulation du céfuroxime dans le sérum et du risque d'effets indésirables quand la clairance de la créatinine est < 10 ml/min, ces patients doivent faire l'objet d'une surveillance par un spécialiste.

Par mesure de précaution, il faut surveiller la fonction rénale en cas d'altération préexistante.

Les examens biochimiques concernant la fonction rénale peuvent présenter certaines modifications, mais celles-ci semblent cliniquement négligeables.

Il faut être particulièrement prudent en cas d'insuffisance hépatique.

Les données concernant l'utilisation du céfuroxime en cas d'insuffisance rénale chez l'enfant sont insuffisantes. L'emploi de ce médicament n'est donc pas recommandé dans cette situation.

Les solutions de céfuroxime sont incompatibles avec les antibiotiques aminosides (voir rubrique 6.2).

Les vomissements et la diarrhée induits par un traitement par le céfuroxime (voir rubrique 4.8) peuvent affecter l'efficacité d'autres médicaments administrés en même temps, par exemple des contraceptifs oraux. En cas de vomissements ou diarrhées, la contraception orale doit être complétée par des mesures contraceptives non-hormonales.

Le traitement par le céfuroxime sodique peut donner des résultats faussement positifs au test de Coombs. Il peut en résulter des interférences dans les tests de compatibilité sanguine (voir rubrique 4.8).

Chez les patients recevant du céfuroxime sodique, il est recommandé d'utiliser la méthode à la glucose-oxydase ou à l'hexokinase pour les dosages sanguins et plasmatiques du glucose. Le céfuroxime n'interfère pas dans le dosage de la créatinine par le picrate alcalin (voir rubrique 4.5).

La recherche d'une glycosurie par des méthodes de réduction peut donner des résultats faussement positifs; il faut donc utiliser des méthodes enzymatiques.

Ce médicament contient du sodium. Ce médicament contient 3,6 mmol (ou 78 mg) de sodium par dose de 1500 mg. A prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé strict.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  Retour en haut de la page

+ Médicaments potentiellement néphrotoxiques et diurétiques de l'anse

Il faut utiliser les doses fortes d'antibiotiques céphalosporines avec prudence en cas de traitement concomitant par des diurétiques puissants tels que le furosémide, des aminosides et de l'amphotéricine, étant donné qu'un traitement simultané augmente le risque de néphrotoxicité.

+ Antibiotiques bactériostatiques

Les médicaments bactériostatiques peuvent interférer dans l'effet bactéricide des céphalosporines, il est recommandé de ne pas associer des tétracyclines, des macrolides ou du chloramphénicol au céfuroxime. Une synergie est possible avec les aminosides et le métronidazole.

+ Probénécide

L'administration concomitante de probénécide peut réduire l'excrétion rénale des céphalosporines si bien que les concentrations sériques de céfuroxime sont augmentées et prolongées (voir rubrique 5.2).

4.6. Grossesse et allaitement  Retour en haut de la page

Grossesse

L'utilisation du céfuroxime au cours d'un nombre limité de grossesses n'a révélé aucun effet délétère sur la grossesse ou pour le ftus/nouveau-né. A ce jour, il n'existe aucune autre donnée pertinente de nature épidémiologique. Les études chez l'animal n'ont pas montré d'effets délétères sur le développement embryonnaire ou ftal (voir rubrique 5.3.).

Le céfuroxime atteint l'embryon/le ftus en traversant le placenta. Comme l'expérience clinique est limitée, il ne faut utiliser CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion pendant la grossesse qu'après une évaluation soigneuse du rapport bénéfice/risque, en particulier pendant le premier trimestre.

Allaitement

Le céfuroxime est excrété dans le lait maternel. CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ne doit être utilisé pendant l'allaitement qu'après une évaluation soigneuse du rapport bénéfice/risque. Une diarrhée et une infection fongique des muqueuses sont possibles chez le nourrisson, ce qui peut exiger l'arrêt de l'allaitement. Par ailleurs, il ne faut pas négliger le risque de sensibilisation.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  Retour en haut de la page

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion à une influence mineure ou modérée sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Il peut parfois provoquer des effets indésirables tels que sensations vertigineuses (voir rubrique 4.8).

4.8. Effets indésirables  Retour en haut de la page

Les effets indésirables ont été classés en fonction de leur fréquence d'apparition, définie comme suit:

Fréquent: ≥ 1/100 à < 1/10

Peu fréquent: ≥ 1/1000 à < 1/100

Rare: ≥ 1/10 000 à < 1/1000

Très rare: <1/10 000

Inconnu (ne pouvant être estimé d'après les données disponibles).

En fonction de la dose administrée et de la durée du traitement, environ 3% des patients traités sont susceptibles de présenter un ou plusieurs des effets indésirables mentionnés dans le tableau ci-après.

Fréquence

Fréquent

Peu fréquent

Rare

Très rare

Fréquence indéterminée

Appareil de l'organisme

Investigations

L'emploi du céfuroxime peut donner un résultat faussement positif au test de Coombs. Cela peut perturber les tests de compatibilité sanguine

Affections hématologiques et du système lymphatique

Eosinophilie, leucopénie, neutropénie, thrombopénie

Diminution du taux d'hémoglobine, et agranulocytose

Anémie hémolytique

Affections du système nerveux

Céphalées, sensations vertigineuses

Vertiges, agitation, nervosité, confusion

Affections gastro-intestinales

Troubles gastro-intestinaux tels que diarrhées, nausées et vomissements

Affections du rein et des voies urinaires

Augmentation des taux sériques de créatinine et d'urée, en particulier en cas d'altération de la fonction rénale (voir rubriques 4.2 et 4.4)

Néphrite interstitielle aiguë. Néphrotoxicité. Une nécrose tubulaire rénale aiguë a été observée après l'administration de doses excessives ainsi que chez des patients âgés et en cas d'altération préexistante de la fonction rénale (voir rubriques 4.2 et 4.4).

Affections de la peau et du tissu sous -cutané

Eruptions cutanées, urticaire, prurit

Erythème polymorphe, syndrome de Stevens-Johnson et nécrolyse épidermique toxique

Infections et infestations

Colite pseudomembraneuse. Comme avec les autres antibiotiques, une utilisation prolongée peut conduire à des surinfections secondaires provoquées par des germes non sensibles, par exemple Candida, des entérocoques et Clostridium difficile (voir rubrique 4.4).

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Douleur au site d'injection après administration intramusculaire, thrombophlébite et douleur après injection intraveineuse; une sensation de chaleur ou des nausées sont possibles après administration intraveineuse rapide

Fièvre médicamenteuse

Affections du système immunitaire

Maladie sérique

Anaphylaxie (voir rubrique 4.4)

dème de Quincke

Affections hépatobiliaires

Augmentation transitoires du taux des enzymes hépatiques (ASAT, ALAT et LDH) et du taux sérique de bilirubine

Ictère

4.9. Surdosage  Retour en haut de la page

Un surdosage en céphalosporines peut provoquer une irritation cérébrale conduisant à des convulsions. Il peut en rester des séquelles sous forme de lésions cérébrales. L'hémodialyse ou la dialyse péritonéale permet de diminuer les taux sériques de céfuroxime.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  Retour en haut de la page

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique:Céphalosporines de deuxième génération,

Code ATC:J01DC02.

Mécanisme daction

Toutes les céphalosporines (antibiotiques bêta-lactamines) inhibent la production de la paroi cellulaire et sont des inhibiteurs sélectifs de la synthèse de peptidoglycanes. Létape initiale de leffet du médicament consiste en la fixation du médicament à des récepteurs cellulaires appelés «protéines liant la pénicilline». Une fois quun antibiotique bêta-lactamine sest lié à ces récepteurs, la réaction de transpeptidation est inhibée et la synthèse des peptidoglycanes est bloquée. Il en résulte une lyse bactérienne.

Relation pharmacodynamie/pharmacocinétique

Lefficacité dépend essentiellement de la durée pendant laquelle le taux du médicament dépasse la concentration minimale inhibitrice du germe pathogène.

Mécanisme de résistance

La résistance bactérienne au céfuroxime peut sexpliquer par un ou plusieurs des mécanismes suivants :

·hydrolyse par des bêta-lactamases. Le céfuroxime peut être largement hydrolysé par certaines des bêta-lactamases à spectre étendu (BLSE) et par lenzyme (AmpC) chromosomique, laquelle peut être induite ou réprimée de façon stable dans certaines espèces bactériennes aérobies Gram(-),

·réduction de laffinité des protéines liant la pénicilline pour le céfuroxime,

·imperméabilité de la membrane externe, ce qui restreint laccès du céfuroxime aux protéines liant la pénicilline dans les germes à Gram négatif,

·pompes à efflux médicamenteux.

Les staphylocoques résistants à la méticilline (SRM) sont résistants à tous les antibiotiques bêta-lactamines actuellement disponibles, y compris le céfuroxime.

Les Streptococcus pneumoniae résistants à la pénicilline sont également résistants aux céphalosporines telles que le céfuroxime en raison dune altération des protéines liant la pénicilline.

Les souches de H. influenzae qui ne produisent pas de bêta-lactamase et sont résistantes à lampicilline (souches BLNAR) doivent être considérées comme résistantes au céfuroxime malgré leur apparente sensibilité in vitro.

Les souches dEnterobacteriaceae, en particulier Klebsiella spp. et Escherichia coli, qui produisent des BLSE (bêta-lactamases à spectre étendu) peuvent être cliniquement résistantes au traitement par des céphalosporines en dépit de leur apparente sensibilité in vitro. Il faut donc les considérer comme résistantes.

Seuils de sensibilité

Seuils de sensibilité de lEUCAST (European Committee on Antimicrobial Susceptibility Testing) :

Germes

Sensibles

Résistants

Enterobacteriaceae1

£ 8 mg/l

> 8 mg/l

Staphylococcus spp.

*

*

Streptococcus spp. (A, B, C, G)

≤ 0,5 mg/l

> 0,5 mg/l

Streptococcus pneumoniae

≤ 0,5 mg/l

> 1 mg/l

Haemophilus influenzae

£ 1 mg/l

> 2 mg/l

Moraxella catarrhalis

≤ 1 mg/l

> 2 mg/l

Indépendamment de lespèce **

≤ 4 mg/l

> 8 mg/l

1 Ce seuil sapplique à une posologie de 1,5 g trois fois par jour et uniquement à E. coli et Klebsiella spp.

* Déduction de la sensibilité des staphylocoques au céfuroxime à partir de la sensibilité à la méticilline.

Les staphylocoques résistants à la méticilline (oxacilline) sont résistants aux céphalosporines.

** Sur la base de la pharmacocinétique sérique.

Sensibilité

La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer dinformation sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement dinfections sévères. Si nécessaire, il est souhaitable dobtenir un avis spécialisé principalement lorsque lintérêt du médicament dans certaines infections peut être mis en cause du fait du niveau de prévalence de la résistance locale.

Espèces habituellement sensibles

Aérobies Gram (+)

Staphylococcus aureus (sensible à la méticilline)

Staphylococcus saprophyticus°

Streptococcus agalactiae

Streptococcus pyogenes

Aérobies Gram (-)

Proteus mirabilis

Espèces dont la résistance acquise peut poser des problèmes

Aérobies Gram (+)

Staphylococcus epidermidis +

Staphylococcus haemolyticus +

Staphylococcus hominis +

Streptococcus pneumoniae +,3

Aérobies Gram (-)

Citrobacter freundii +

Citrobacter koseri +

Enterobacter aerogenes +

Enterobacter cloacae +

Escherichia coli

Haemophilus influenzae

Klebsiella oxytoca

Klebsiella pneumoniae +

Moraxella catarrhalis

Germes résistants par nature

Aérobies Gram (+)

Enterococcus spp.

Listeria monocytogenes

Staphylococcus aureus (résistant à la méticilline) (1), (2)

Staphylococcus epidermidis (résistant à la méticilline)

Aérobies Gram (-)

Acinetobacter baumannii

Burkholderia cepacia

Campylobacter spp.

Morganella morganii

Proteus vulgaris

Pseudomonas aeruginosa

Serratia spp.

Stenotrophomonas maltophilia

Anaérobies

Bacteroides spp.

Clostridium difficile

Autres

Chlamydia spp.

Chlamydophila spp.

Legionella spp.

Mycobacterium spp.

Mycoplasma spp.

° Ces données valent pour lAllemagne (mars 2007) : Au moment de la publication du tableau, il nexistait pas de données actualisées. Daprès la littérature, les manuels classiques et les recommandations thérapeutiques, on peut penser que ces germes sont sensibles.

(+) La prévalence des résistances bactériennes est > 50% dans au moins un pays/une région dEurope.

(1) En France, la fréquence de la résistance à la méticilline est denviron 30 à 50% pour tous les staphylocoques et ce phénomène est généralement observé en milieu hospitalier.

(2) Les Staphylococcus résistants à la méticilline sont résistants aux autres bêta-lactamines.

(3) Les Staphylococcus résistants à la pénicilline sont toujours résistants au céfuroxime.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  Retour en haut de la page

Absorption

Le céfuroxime est peu résorbé par le tractus gastro-intestinal et il est donc administré en injection intramusculaire ou intraveineuse ou en perfusion sous la forme du sel sodique. Après l'administration intraveineuse de 750 mg et 1500 mg, des concentrations sériques maximales (Cmax) d'environ 50 µg/ml et 100 µg/ml, respectivement, sont atteintes au bout de 15 minutes (Tmax).

Après une injection intramusculaire de 750 mg, les concentrations plasmatiques maximales (27 µg par ml) sont atteintes au bout d'environ 45 minutes. Des concentrations mesurables persistent pendant 8 heures après l'injection.

Distribution

Le céfuroxime se distribue largement dans le corps et des taux dépassant les CMI de la plupart des germes pathogènes sont atteints dans le liquide pleural, l'expectoration, les os, le liquide synovial et l'humeur aqueuse; par contre, dans le LCR des concentrations thérapeutiques ne sont atteintes qu'en cas d'inflammation méningée. Chez l'adulte sain, le volume de distribution est compris entre 9,3 et 15,8 l/1,73 m2. Environ 33% à 50% du céfuroxime en circulation sont liés aux protéines plasmatiques. Le céfuroxime traverse le placenta et est décelé dans le lait maternel.

Métabolisme

Le céfuroxime est très peu métabolisé (< 5%).

Elimination

Chez l'adulte en bonne santé, la demi-vie d'élimination est comprise entre environ 70 et 80 minutes après administration intramusculaire ou intraveineuse. La majeure partie de la dose de céfuroxime est excrétée sous forme active, inchangée. Environ 50% sont excrétés par filtration glomérulaire et environ 50% par sécrétion tubulaire rénale dans les 24 heures; la majorité de la dose est éliminée en l'espace de 6 heures. Les concentrations urinaires sont élevées. De faibles quantités de céfuroxime sont excrétées dans la bile. La clairance rénale est de 136,0 et 169,6 ml/min/1,73 m2 après l'administration intraveineuse de 0,5 g et 1 g de céfuroxime et de 137,9 et 146,3 ml/min/1,73 m2 après l'injection intramusculaire de 0,750 et 1 g de céfuroxime, respectivement. L'élimination est perturbée en cas d'insuffisance rénale.

L'administration orale concomitante de probénécide ralentit la sécrétion tubulaire du céfuroxime et diminue sa clairance rénale d'environ 40%.

Une dose orale de 1 g de probénécide allonge la demi-vie de 63% et augmente l'ASC du céfuroxime intraveineux (750 mg) de 50%.

Le céfuroxime est dialysable et la dialyse péritonéale en élimine de faibles quantités.

Relation linéaire/non-linéaire

La concentration plasmatique maximale et l'aire située sous la courbe de concentration augmentent avec la dose.

Pharmacocinétique dans des groupes particuliers de patients

En cas d'insuffisance rénale, la demi-vie du céfuroxime est allongée, ce qui expose au risque d'accumulation. La demi-vie sérique est de 4,2 heures si la clairance de la créatinine est de 23 ml/min et de 22,3 heures si la clairance de la créatinine est de 5 ml/min. Il faut donc ajuster la posologie en cas d'insuffisance rénale (voir rubrique 4.2).

Chez les nouveau-nés prématurés et à terme, la demi-vie sérique est allongée pendant les premières semaines de la vie (3 à 5 fois la valeur observée chez l'adulte).

5.3. Données de sécurité préclinique  Retour en haut de la page

Dans les études précliniques, des effets n'ont été observés qu'à des expositions considérées comme dépassant suffisamment l'exposition humaine maximale pour que l'on puisse conclure à une faible pertinence clinique. Les études précliniques de néphrotoxicité montrent que, dans certaines espèces, les doses très fortes de céfuroxime peuvent provoquer des lésions rénales. La néphrotoxicité est accentuée en cas d'administration concomitante de glycérol et de furosémide.

Les lésions tissulaires au site d'injection représentaient l'effet le plus marquant du traitement.

Des études menées chez le lapin et la souris n'ont pas démontré de toxicité sur la reproduction ou d'effets tératogènes. Il est établi que le céfuroxime traverse le placenta.

Diverses céphalosporines inhibent l'activité gamma-glutamyl transpeptidase dans l'urine de rat, mais cette inhibition est moins marquée avec le céfuroxime qu'avec d'autres céphalosporines. Il peut en résulter des interférences avec des examens biologiques chez l'Homme.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

6.1. Liste des excipients  Retour en haut de la page

Sans objet.

6.2. Incompatibilités  Retour en haut de la page

Ce médicament ne doit pas être mélangé à des antibiotiques aminosides.

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments à l'exception de ceux mentionnés dans la rubrique 6.6.

Lors d'une administration intraveineuse, ce médicament ne doit pas être mélangé avec des solutions contenant d'autres substances actives.

6.3. Durée de conservation  Retour en haut de la page

2 ans.

La stabilité physico-chimique a été démontrée pendant 5 heures à une température comprise entre 2ºC et 8ºC après la reconstitution.

Toutefois, d'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement.

Si le produit n'est pas utilisé immédiatement, les durées et conditions de conservation avant l'emploi sont sous la responsabilité de l'utilisateur.

6.4. Précautions particulières de conservation  Retour en haut de la page

A conserver à une température ne dépassant pas 25ºC.

Conserver les flacons dans l'emballage d'origine, à l'abri de la lumière.

Pour les conditions de conservation du médicament reconstitué, voir rubrique 6.3.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur  Retour en haut de la page

Flacon en verre incolore de type II, de 50 ml, fermé par un bouchon de caoutchouc siliconé recouvert d'une capsule en aluminium et d'un capuchon en plastique bleu.

Boîte de 1 ou 10 flacons.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  Retour en haut de la page

Compatibilité avec les solutions intraveineuses

Le céfuroxime reste stable pendant 5 heures à une température comprise entre 2°C et 8°C après dissolution dans:

·de l'eau pour préparations injectables

·une solution de chlorure de sodium à 0,9%

·une solution de glucose à 5%.

Instructions pour la reconstitution

Pour une perfusion intraveineuse de courte durée (30 minutes au maximum), dissoudre CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion, dans 40-50 ml d'eau pour préparations injectables, de solution de chlorure de sodium à 0,9% ou de solution de glucose à 5%. Ces solutions peuvent être administrées directement dans la veine ou dans une tubulure de perfusion.

Agiter doucement pour obtenir une solution limpide.

Le tableau ci-dessous indique le contenu et les concentrations de céfuroxime en solution

mg de céfuroxime par flacon

Perfusion intraveineuse Volume de solvant ajouté (en ml)

Volume final (en ml)

Concentration (mg/ml)

1500

40 - 50

51,5

29

Note: Les perfusions intraveineuses de Céfuroxime doivent être administrées sur une courte durée (30 minutes au maximum).

La poudre est blanche à couleur crème. Après reconstitution, la solution est limpide, incolore à jaunâtre. La solution reconstituée est destinée à un usage unique et il faut l'examiner avant l'administration, à la recherche de particules et d'une coloration anormale. Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

FRESENIUS KABI FRANCE SA

5, place du Marivel

92316 Sevres Cedex

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  Retour en haut de la page

·391 711-8 ou 34009 391 711 8 0: 1500 mg de poudre en flacon (verre). Boîte de 1.

·391 712-4 ou 34009 391 712 4 1: 1500 mg de poudre en flacon (verre). Boîte de 10.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  Retour en haut de la page

[à compléter par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  Retour en haut de la page

Sans objet.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  Retour en haut de la page

Sans objet.

Liste I.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Ce médicament n'est plus commercialisé.

source: ANSM - Mis à jour le : 03/09/2009

Dénomination du médicament

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion

Céfuroxime

Encadré

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament.

·Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez toute autre question, si vous avez un doute, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

·Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez jamais à quelqu'un d'autre, même en cas de symptômes identiques, cela pourrait lui être nocif.

·Si l'un des effets indésirables devient grave ou si vous remarquez un effet indésirable non mentionné dans cette notice, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Sommaire notice

Dans cette notice :

1. QU'EST-CE QUE CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ?

3. COMMENT UTILISER CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ?

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

5. COMMENT CONSERVER CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ?

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

1. QU'EST-CE QUE CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  Retour en haut de la page

Classe pharmacothérapeutique

Classe pharmacothérapeutique: ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE

Ce médicament est un antibiotique antibactérien de la famille des céphalosporines, c'est une céphalosporine de 2ème génération qui ressemble à la pénicilline.

Indications thérapeutiques

Comme tous les antibiotiques, le céfuroxime n'agit que contre certains types de bactéries. En conséquence, le médicament ne convient que pour le traitement de certains types d'infection.

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion tue les bactéries et peut être utilisé pour traiter des infections de différentes parties de votre corps.

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion est utilisé pour le traitement des infections suivantes:

Aggravation brutale d'une bronchite (poussée de bronchite chronique) et infections pulmonaires (pneumonies) provoquées par des bactéries

Infections rénales (infections urinaires «hautes»)

Ce médicament vous sera administré par votre médecin ou un professionnel de santé.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D'UTILISER CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ?  Retour en haut de la page

Liste des informations nécessaires avant la prise du médicament

Sans objet.

Contre-indications

Ne prenez jamais CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion:

·Si vous êtes allergique (hypersensible) au céfuroxime, à l'un des autres composants contenus dans CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ou à tout autre antibiotique de la classe des céphalosporines.

·Si vous avez des antécédents de réaction allergique immédiate et/ou grave (hypersensibilité) à la pénicilline ou à d'autres antibiotiques de la classe des bêta-lactamines.

·Si vous avez le moindre doute, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Précautions d'emploi ; mises en garde spéciales

Faites attention avec CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion:

·Si vous avez un jour présenté une réaction allergique à des pénicillines ou à des antibiotiques de la classe des bêta-lactamines: en effet, vous risquez de présenter également une réaction allergique au céfuroxime (réaction croisée); voir aussi la rubrique «N'utilisez jamais CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion» si vous avez des antécédents de réaction allergique grave.

·Si vous présentez une réaction allergique grave pendant ou après le traitement par CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion (par exemple gonflement du visage, de la langue ou de la gorge, difficultés pour respirer ou pour avaler, éruption cutanée), vous devez immédiatement contacter un médecin.

·Si vous présentez une diarrhée sanglante grave et persistante pendant ou après le traitement. Dans ce cas, consultez immédiatement votre médecin car cela peut traduire une inflammation du gros intestin (colite pseudomembraneuse) qui peut être mortelle et demande un traitement approprié immédiat. Les médicaments qui inhibent les mouvements de l'intestin (antipéristaltiques) ne doivent pas être donnés.

·Si vous supposez que vous avez contracté une nouvelle infection pendant un traitement prolongé ou répété par le céfuroxime. Cette infection peut être due à des micro-organismes qui sont insensibles au céfuroxime, ce qui exige l'arrêt du traitement.

·Si vous avez des problèmes rénaux. Dans ce cas, votre médecin vous prescrira une analyse de sang pour contrôler votre fonction rénale et diminuera la dose, au besoin. Si nécessaire, il déterminera le taux de céfuroxime dans votre sang.

·Si vous souffrez de troubles hépatiques.

·Si vous présentez des vomissements et une diarrhée. En effet, cela risque d'interférer dans l'absorption de la pilule contraceptive et supprimer son effet contraceptif. Dans un tel cas, vous devez prendre des mesures contraceptives supplémentaires.

·Si vous présentez l'une de ces caractéristiques, il se peut que votre médecin change de traitement ou vous donne des instructions particulières.

Ce médicament peut perturber les résultats de certains examens sanguins et urinaires. Si vous devez subir des examens de laboratoire, n'oubliez pas de signaler que vous prenez ce médicament.

Interactions avec d'autres médicaments

Prise d'autres médicaments

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Cela est important car il existe des médicaments qui ne doivent pas être utilisés en même temps que CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion.

Votre médecin sera particulièrement prudent en cas d'utilisation simultanée de CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion et des médicaments suivants:

·Probénécide (médicament utilisé pour le traitement de la goutte),

·Diurétiques tels que le furosémide, autres antibiotiques (en particulier des aminosides) ou antifongiques (en particulier l'amphotéricine) car le risque de lésion rénale peut être augmenté.

·D'autres antibiotiques tels que tétracyclines, macrolides ou chloramphénicol risquent d'interférer dans l'effet bactéricide (destruction des bactéries) de Céfuroxime.

Interactions avec les aliments et les boissons

Aliments et boissons

Vous pouvez manger et boire comme d'habitude pendant le traitement par ce médicament. Vous n'avez pas à changer de régime, sauf si le médecin vous le prescrit.

Interactions avec les produits de phytothérapie ou thérapies alternatives

Sans objet.

Utilisation pendant la grossesse et l'allaitement

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou supposez que vous l'êtes peut-être, signalez-le à votre médecin. Ce médicament ne doit être utilisé pendant la grossesse qu'en cas de nécessité absolue.

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ne doit être utilisé pendant l'allaitement qu'en cas de nécessité absolue, car il peut passer dans le lait maternel. Si le nouveau-né développe des effets secondaires, il peut être nécessaire d'arrêter l'allaitement.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Sportifs

Sans objet.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines

Conduite de véhicules et utilisation de machines

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion peut affecter l'aptitude à la conduite de véhicules et à l'utilisation de machines, car il peut provoquer des sensations vertigineuses.

Liste des excipients à effet notoire

Informations importantes concernant certains composants de CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion:

Ce médicament contient du sodium. Ce médicament contient 3,6 mmol (ou 78 mg) de sodium par flacon de 1500 mg. A prendre en compte chez les patients contrôlant leur apport alimentaire en sodium.

3. COMMENT UTILISER CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ?  Retour en haut de la page

Instructions pour un bon usage

Sans objet.

Posologie, Mode et/ou voie(s) d'administration, Fréquence d'administration et Durée du traitement

Posologie et fréquence d'administration

La dose dépend de la nature et de la gravité de l'infection, mais aussi de votre âge, de votre poids et de votre fonction rénale. Votre médecin vous indiquera la fréquence et la durée du traitement.

La dose habituelle est la suivante:

Adolescents (âgés de 12 à 17 ans), adultes et patients âgés

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion est généralement administré trois fois par jour. La dose est comprise entre 2,25 et 6 g par jour.

Pour la plupart des infections, 1500 mg trois fois par jour suffisent.

Pour les infections plus graves, la dose est de 1,5 g trois fois par jour. Au besoin, le médecin pourra augmenter la fréquence d'administration du céfuroxime en la portant à 4 fois par jour.

Troubles rénaux

Si vous souffrez de problèmes rénaux, votre médecin réduira la dose suivant l'état de votre fonction rénale (voir rubrique 2 «Faites attention avec CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion»).

Nourrissons et enfants (âgés de 28 jours à 11 ans)

La dose est comprise entre 30 et 100 mg/kg/jour, à fractionner en trois ou quatre prises. La plupart des infections répondent à une dose de 60 mg/kg/jour.

Nouveau-nés (âgés de moins de 28 jours)

L'emploi de CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion n'est pas recommandé chez les nouveau-nés âgés de moins de 28 jours.

Enfants souffrant d'anomalies rénales

L'emploi de CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion n'est pas recommandé chez les enfants atteints de troubles rénaux car les données disponibles ne sont que limitées.

Mode d'administration

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion vous sera administré par un médecin ou un membre du personnel de santé:

·soit en injection dans un muscle (injection intramusculaire, uniquement dans des cas exceptionnels),

·soit en injection lente dans une veine (injection intraveineuse) sur une durée de 3 à 5 minutes,

·soit en perfusion (goutte-à-goutte) dans une veine (perfusion intraveineuse) sur 30 minutes au maximum.

Symptômes et instructions en cas de surdosage

Si vous avez utilisé plus de CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion que vous n'auriez dû:

Parlez-en immédiatement à votre médecin.

Instructions en cas d'omission d'une ou de plusieurs doses

Si vous oubliez d'utiliser CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion:

Parlez-en à votre médecin.

Risque de syndrome de sevrage

Si vous arrêtez d'utiliser CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion:

Poursuivez le traitement pendant toute la durée prévue, même si vous vous sentez mieux au bout de quelques injections. Si vous arrêtez le traitement trop rapidement, votre infection risque de ne pas guérir.

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandez plus d'informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  Retour en haut de la page

Description des effets indésirables

Comme tous les médicaments, CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.

Les effets indésirables suivants sont importants et nécessitent une action immédiate si vous les remarquez. Vous devez arrêter le traitement et consulter immédiatement votre médecin si l'un des effets suivants apparaît:

Effets indésirables très rares (touchant moins d'un patient sur 10 000):

Réaction allergique soudaine, avec essoufflement, éruption, sifflements respiratoires et baisse de la pression artérielle.

Effets indésirables rares (touchant moins d'un patient sur 1000):

Eruption cutanée sévère avec formation étendue de cloques,

Diarrhée aqueuse sévère, pouvant être aussi accompagnée de sang.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Gonflement du visage, de la langue et de la trachée pouvant entraîner des difficultés respiratoires importantes.

Les effets indésirables suivants ont également été rapportés:

Fréquents (touchant moins d'un patient sur 10)

·Diarrhée.

·Nausées et vomissements.

·Modifications des examens sanguins de surveillance de la fonction rénale (essentiellement chez les patients qui ont des anomalies rénales préexistantes).

·Eruption cutanée, urticaire et démangeaisons.

·Douleur au site d'injection. Si l'injection est trop rapide, une sensation de chaleur avec nausées peuvent apparaître.

Peu fréquents (touchant moins d'un patient sur 100)

·Maux de tête et sensations vertigineuses.

·Troubles rénaux.

·Anomalies des examens de sang concernant la fonction du foie.

·Diminution du nombre des cellules sanguines pouvant entraîner une anémie, des saignements plus faciles et une sensibilité accrue aux infections.

Rares (touchant moins d'un patient sur 1000)

·Diminution du nombre de globules blancs (agranulocytose) et de l'hémoglobine dans les globules rouges.

·Comme avec d'autres antibiotiques, après une utilisation répétée et prolongée, une nouvelle infection (appelée surinfection) peut apparaître.

·Fièvre, douleurs articulaires et éruptions cutanées apparaissant plusieurs jours après l'injection. Ces symptômes peuvent être dus à une «fièvre médicamenteuse» ou «maladie sérique».

Très rares (touchant moins d'un patient sur 10 000)

·Destruction des globules rouges du sang (anémie hémolytique). Cela peut conduire à une grave anémie avec fatigue.

·Sensations vertigineuses, agitation, nervosité, confusion.

·Troubles hépatiques, notamment jaunisse, avec coloration jaune de la peau, urines foncées et fatigue.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

·Le Céfuroxime peut perturber certains test sanguins et urinaires de laboratoire.

Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

5. COMMENT CONSERVER CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion ?  Retour en haut de la page

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.

Date de péremption

Ne pas utiliser CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion après la date de péremption mentionnée sur le flacon. La date d'expiration fait référence au dernier jour du mois.

Conditions de conservation

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C. Conserver les flacons dans l'emballage d'origine, à l'abri de la lumière.

Une fois que la poudre de CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion a été reconstituée, il faut l'utiliser immédiatement. Si la solution reconstituée n'est pas utilisée immédiatement, il faut la conserver au réfrigérateur (à une température comprise entre 2 et 8 °C) et l'utiliser dans les 5 heures.

Toute solution non utilisée doit être jetée.

Si nécessaire, mises en garde contre certains signes visibles de détérioration

Ne pas utiliser, si vous remarquez que la solution est trouble ou présente une coloration anormale; la solution doit être parfaitement limpide et incolore ou jaunâtre.

Les médicaments ne doivent pas être jetés au tout à l'égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien ce qu'il faut faire des médicaments inutilisés. Ces mesures permettront de protéger l'environnement.

6. INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES  Retour en haut de la page

Liste complète des substances actives et des excipients

Que contient CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion?

La substance active est

Céfuroxime ............ 1500 mg

Sous forme de Céfuroxime sodique ........ 1578 mg

Pour un flacon.

Les autres composants sont:

Sans objet.

Forme pharmaceutique et contenu

Qu'est-ce que CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion et contenu de l'emballage extérieur ?

En général, on mélange la poudre de CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion avec de l'eau pour préparations injectables afin d'obtenir une solution limpide pour injection ou perfusion dans une veine (intraveineuse) ou injection dans un muscle (intramusculaire). Après cette reconstitution, le médecin peut mélanger la solution de céfuroxime avec d'autres liquides appropriés, en vue de la perfusion. Les solutions peuvent être incolores à jaunâtres.

CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion est présenté en boîte de 1 et 10 flacons en verre, fermés par un bouchon de caoutchouc recouvert d'une capsule en aluminium et d'un capuchon en plastique bleu.

Nom et adresse du titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et du titulaire de l'autorisation de fabrication responsable de la libération des lots, si différent

Titulaire

FRESENIUS KABI FRANCE SA

5, place du Marivel

92316 SEVRES CEDEX

Exploitant

FRESENIUS KABI FRANCE

5, PLACE DU MARIVEL

BATIMENT G

92316 SEVRES CEDEX

Fabricant

LABESFAL - LABORATORIOS ALMIRO S.A.

LAGEDO, 3465-157 SANTIAGO DE BESTEIROS

PORTUGAL

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen

Ce médicament est autorisé dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen sous les noms suivants:

Conformément à la règlementation en vigueur.

Date dapprobation de la notice

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est le {date}.

AMM sous circonstances exceptionnelles

Sans objet.

Informations Internet

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lAfssaps (France).

Informations réservées aux professionnels de santé

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé:

Compatibilité avec les solutions intraveineuses

Le céfuroxime reste stable pendant 5 heures à une température comprise entre 2°C et 8°C après dissolution dans:

·de l'eau pour préparations injectables

·une solution de chlorure de sodium à 0,9%

·une solution de glucose à 5%

Incompatibilités

Ne pas mélanger ce médicament à des aminosides antibiotiques.

Au cours d'une administration intraveineuse, le céfuroxime ne doit pas être mélangé avec d'autres solutions contenant d'autres principes actifs.

Instructions pour la reconstitution

Pour une perfusion intraveineuse de courte durée (30 minutes au maximum), dissoudre CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion, dans 40-50 ml d'eau pour préparations injectables, de solution de chlorure de sodium à 0,9% ou de solution de glucose à 5%. Ces solutions peuvent être administrées directement dans la veine ou dans une tubulure de perfusion.

Agiter doucement pour obtenir une solution limpide.

Le tableau ci-dessous indique le contenu et les concentrations de céfuroxime en solution:

mg de céfuroxime par flacon

Perfusion intraveineuse Volume de solvant ajouté (en ml)

Volume final (en ml)

Concentration (mg/ml)

1500

40 - 50

51,5

29

Note: Les injections intraveineuses de céfuroxime doivent être réalisées en l'espace de 3 à 5 minutes.

La poudre est blanche à couleur crème. Après reconstitution, la solution est limpide, incolore à jaunâtre.

La solution reconstituée est destinée à un usage unique et il faut l'examiner avant l'administration, à la recherche de particules et d'une coloration anormale.

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

Durée de conservation

2 ans

La stabilité physico-chimique a été démontrée pendant 5 heures à une température comprise entre 2ºC et 8ºC après la reconstitution.

Toutefois, d'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement.

Si le produit n'est pas utilisé immédiatement, les durées et conditions de conservation avant l'emploi sont sous la responsabilité de l'utilisateur.

Précautions particulières de conservation

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.

Conserver les flacons dans l'emballage d'origine, à l'abri de la lumière

Autres

CONSEILS / EDUCATION SANITAIRE

QUE SAVOIR SUR LES ANTIBIOTIQUES ?

Les antibiotiques sont efficaces pour combattre les infections dues aux bactéries. Ils ne sont pas efficaces contre les infections dues aux virus.

Aussi, votre médecin a choisi de vous prescrire cet antibiotique parce quil convient précisément à votre cas et à votre maladie actuelle.

Les bactéries ont la capacité de survivre ou de se reproduire malgré laction dun antibiotique. Ce phénomène est appelé résistance : il rend certains traitements antibiotiques inactifs.

La résistance saccroît par lusage abusif ou inapproprié des antibiotiques.

Vous risquez de favoriser lapparition de bactéries résistantes et donc de retarder votre guérison ou même de rendre inactif ce médicament, si vous ne respectez pas :

·la dose à prendre,

·les moments de prise,

·et la durée de traitement.

En conséquence, pour préserver lefficacité de ce médicament :

1- Nutilisez un antibiotique que lorsque votre médecin vous la prescrit.

2- Respectez strictement votre ordonnance.

3- Ne réutilisez pas un antibiotique sans prescription médicale même si vous pensez combattre une maladie apparemment semblable.

4- Ne donnez jamais votre antibiotique à une autre personne, il nest peut-être pas adapté à sa maladie.

5- Une fois votre traitement terminé, rapportez à votre pharmacien toutes les boîtes entamées pour une destruction correcte et appropriée de ce médicament.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source : ANSM