Diarrhée chez le bébé : comment la soigner ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 19 Novembre 2014 : 11h27
Mis à jour le Jeudi 20 Novembre 2014 : 12h21

Une diarrhée chez le bébé, c’est banal même si, avec l’arrivée du vaccin contre le rotavirus, on en voit de moins en moins souvent.

Mais comment réagir ?

Diarrhée et gastro-entérite

Une diarrhée est définie par :

  • Une augmentation du nombre de passages à la selle,
  • Un volume des selles plus important,
  • Une texture liquide.

La diarrhée n’est pas une maladie, mais un symptôme. Le plus souvent, elle est liée à une gastro-entérite, c’est-à-dire une inflammation du système digestif, qui peut donner en plus de la diarrhée, des vomissements, des maux de ventre, de la fièvre et même des maux de tête.

Cette inflammation est dans la très grande majorité des cas liée à un simple virus, et disparaît en trois à quatre jours sans mettre la vie en danger.

Faut-il consulter un médecin ?

Le problème chez le bébé, c’est que la diarrhée peut entraîner très vite (il suffit parfois de quelques heures) une déshydratation potentiellement dangereuse. C’est pourquoi il est important de réagir rapidement si l’on détecte ces signes de gravité possible :

  • La diarrhée ou les vomissements durent plus de deux jours.
  • Il y a du sang dans les selles.
  • Il s’agit d’un bébé de moins de six mois.
  • Il y a vraiment beaucoup de selles (plus de huit par jour).
  • La fièvre est élevée.
  • L’enfant devient apathique.
  • Son teint est très pâle, voire grisâtre.

Les solutions de réhydratation, un must

Les solutions de réhydratation (SRO) sont des poudres qui peuvent être mélangées à de l’eau et ensuite bues, dès le début de la vie.

Elles luttent contre la déshydratation en rechargeant le corps en liquide et en sels minéraux. Peu chères, elles se conservent très bien et sont assez faciles d’usage. Tous les nouveaux parents se voient donc conseiller d’en avoir à la maison.

Problème : il n’est pas évident de savoir quand il faut en donner à un enfant. Les signes de la déshydratation (fontanelle abaissée, bouche sèche et pleurs sans larmes, cernes sous les yeux, apathie, teint gris, perte de plus de 5% du poids…) ne sont pas faciles à distinguer, surtout chez un enfant qui n’est déjà pas en forme à cause de sa gastro.

C’est pourquoi les recommandations actuelles sont de proposer des SRO en plus de l’alimentation normale dès qu’une diarrhée importante se déclare avant de voir le médecin.

Rappelez-vous que toute autre boisson que les SRO sera inutile pour réhydrater. Si l’enfant est encore nourri au lait, vous pouvez alterner biberons de lait et biberons de SRO.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 19 Novembre 2014 : 11h27
Mis à jour le Jeudi 20 Novembre 2014 : 12h21
Source : Pr Philippe Lepage, Chef du Service de pédiatrie générale à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola (Bruxelles). Diarrhée chez le bébé : comment la soigner ?
A lire aussi
Gastro-entérite : La prévention tous azimutsPublié le 03/12/2015 - 13h21

Prévenir la gastro-entérite, c’est avant tout dans l’optique d’éviter les cas sévères entraînant une déshydratation grave chez le nourrisson. Le grand enfant ou l’adulte n’en subissent pour leur part que quelques "désagréments" comme la diarrhée ou les douleurs abdominales. Parmi...

Gastro : hydratez, c'est rembourséPublié le 02/07/2003 - 00h00

Les sachets de réhydratation orale sont remboursables depuis 2003. Sous-utilisés, ils constituent pourtant un traitement préventif et curatif efficace de la déshydratation orale du nourrisson et du jeune enfant, pouvant survenir lors de diarrhée et de gastro-entérites aiguës.

Plus d'articles