Carine
Portrait de cgelitti
Bonsoir à toutes et à tous,

Mon témoignage vient en réaction à celui de Bouquet. Elle evoque son amour pour 2 hommes bien différents.

Cela fait un an que j'ai quitté un garçon formidable pou un autre tout à fait différent, j'aimais énormément le 1er mais j'ai succombé au charme et à la personnalité de l'autre qui est aujourdhui mon compagnon. Il m'a été très dur de vivre cette ambivalence et surtout d'être complétement en désaccord av mes principes, j'étais déchirée entre la réalité (amour des 2) et mes principes (je ne souhaite pas vivre de double vie). Bizarrement j'ai eu le sentiments d'avoir été passive dans le dénouement de cette histoire, comme si j'avais subi la rupture (à mon initiative)et ne pas l'avoir choisie. Je me suis sentie prisonnière de cette situation parce que parfaitement incapable de faire un choix. J'ai "basculé" entre l'un et l'autre durant l'été dernier, trompant le 1er, le quittant pour l'autre, renouant avec le 1er sans que le 2dn le sache...Une horreur, j'étais complétement envahie le jour et la nuit. J'ai souhaité privilégier ma 1ere relation, elle correspondait à ce que je souhaite en couple et m'apportait un bien-être certain. Le second n'a jamais su pourquoi je n'avais pas voulu poursuivre, enfin, si, j'avais besoin de recul et de calme, je n'ai pas réussi à lui dire que je restais avec le 1er.

Nous nous sommes revus un soir, en tout bien tout honneur. Je lui ai menti sur l'endroit où je rentrais...Il m'a vue sur le chemin et s'est écroulé en pleurant, se rendant compte de mon mensonge et du même coup que je n'avais jamais quitté le 1er...

Sa douleur m'a profondément touchée, affectée, j'étais au plus bas. Le lendemain sa réaction a été violente mais justifiée, elle m'a fait réagir et j'ai compris que je ne voulais pas le perdre...mais j'aimais toujours autant le 1er.

Le 1er c'est l'intellectuel, le battant, l'ambitieux, le curieux, l'attentionné, le tendre, la confiance dans l'avenir.

Le 2nd c'est l'artiste, l'instable, le spontané, le border-line, le brouillon, le gentil, le maladroit, le musicien, la nuit.

Ma raison me menait vers le 1er, le coeur et la passion vers le 2nd.

Je précise qu'à cette époque j'ai appris qq chose de très perturbant concerant ma paternité. Est-ce lié? Si oui j'aurais dû me plonger vers celui qui m'assurait confiance et support.

Au final j'ai donc rompu avec le 1er, il en a souffert enormément. J'ai eu très peur de faire une erreur, aujourd'hui j'en suis presque convaincue mais j'assume mon choix et je décide d'être heureuse avec le 2nd.

Je ne suis toujours pas débarrassée de ma culpabilité, celle d'avoir causé tant de souffrances au 1er. Je pense régulièrement à lui, il me manque.

Je n'ai plus de ses nouvelles, j'en souffre.

J'aime le 2nd et je me "bats" pour que notre relation soit à la hauteur de mes principes et de mon respect pour lui.

Nous nous disputons souvent et je n'arrive pas à établir le dialogue pour la simple et bonne raison qu'il le refuse, j'ai tout essayé. Il se met vite en colère et me reproche des choses qui font ce que je suis, il n'est pas tolérant, et ne fait pas preuve d'empathie.

Bref c'est un autre problème!

Merci pour vos réponses et vos conseils.

PUB
PUB