multiservice
Portrait de cgelitti
bonjour a tous (j'ai 19 ans)

etant diabetique depuis 6 ans je viens d'apprendre que j'etait malade de la tyroide ( en fait j'ai un nodule de 3mm c'est reçent) je prends chaque jour un comprime et en plus des injections je vous dis pas !

j'attend vos commentaires !!!@ plus

caro
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Annamaria] Bonjour,

je souffre d'une hypothyroidie d'Hashimoto qui m'a déréglé la glycémie (très recemment), ayant eu trop de sucre dans le sang j'ai du faire un séjour à l'hopital de 6 jours. Actuellement je suis traitée par novorapid la journée et par lantus le soir, en plus j'ai les comprimés journaliers pour la thyroide.
Quelqu'un se trouve t-il dans mon cas? Si oui a t-il eu d'autres problèmes de santé?
J'ai envie d'aller voir un guerisseur, pour voir si je peux avoir de l'aide, mais je ne connais personne de valable. Pourriez-vous me recommander quelqu'un?
Merci par avance de vos réponses.
Annamaria[/QUOTE]
bernadette
Portrait de cgelitti
je suis diabetique je prend 3c,des problemes a la thyroide 1c, 3 ulceres a l estomac 1c ,de la tension 3c ,sourde avec des acouphenes 2c plus appareillè, plus probemes dentitions du au diabetes== dentiers ,maladie des jambes sans repos,spamophilie, problemes cardiaque,psoriasis ,rhumatismeet artrose depuis l ages de 14ans avec tous ça la vie est belle et on ce dit il y a des gens qui on plus que nous et ça repart a +
Bourgeois Françoise
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous, je réponds à Henry. J'ai 62 ans. Une thyroidite d'Hashimoto depuis 1983 découverte par un goître avec différents symptômes. Traitée depuis par Lévotyrox et sous contrôle permanent ts les 2 ou 3 mois. A ceci, s'est ajoutée la tension et le cholestérol puis, depuis 6 ans le diabète type 2. J'ai moi aussi bien du mal à trouver un traitement qui ne provoque pas d'effets secondaires comme les maux de tête, d'estomac, grande fatique, malaises dûs à la glycémie, au niveau des muscles également. Sans compter que les écarts de régime et le stress provoquent bien souvent un déséquilibre de la glycémie. Voilà, j'apporte mon témoignage à tous ceux que je vois sur ce site pour la première fois sans aucune prétention autre que celle d'être atteinte des mêmes problèmes que vous. Bon courage à tous.
henry
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous et à toutes,

J'ai des problèmes de thyroïde depuis 1999, hyperthyroïdie ayant déclanchée des troubles cardiaques tension à 19 et rythme cardiaque à 190. 10 jours d'hospitalisation dont 4 jours en réanimation.
En mai 2005, suite à une visite de control pour la thyroïde, découverte d'un micro goitre et micro nodules toxiques.
Hospitalisation en urgence à Marseille à l'atimone en médecine nucléaire pour traitement à l'iode 131 pendant une semaine en chambre stérile.
Pendant cette hospitalisation,analyses de sang et découverte d'un diabète de type 2.
Une fois rentré à la maison fin juillet 2005, réactions au soleil avec l'iode 131 et depuis 1999 béta bloquant pour la tension, lévotirox pour compenser la thyroïde et gluco vance pour le diabète.
Analyse de sang tous les 2 ou 3 mois pour surveiller tout cela et les mèmes problèmes que tout le monde:
meaux de tète, vertiges, réactions diverses aux différents médicaments.
J'ai 59 ans et c'est pas tous les jours facile à vivre. De plus je suis divorcé depuis 4 ans et j'ai ma fille de 15 ans à charge.
Bons courage à tous et à toutes
chantal
Portrait de cgelitti
bonjour fatiha, je comprends que c'est dur pour toi ma fille en a souvent marre aussi courage c'est bien que tu en parles sur un forum ma fille ne veut pas le faire. Et toi comment vis tu avec ton diabète? J'attends de tes nouvelle à plus.
Une maman
Caroube
Portrait de cgelitti
Bonjour, au vu des symptôms décris, je pencherais moins pour un état d'hyperthyroïdie (<présence nodulaire) que pour un excès de cortisol.
Les symptômes classiques d'une hyperthyroïdie sont perte de poids, sensation de chaleur/sueurs, accélération du rythme cardiaque, nervosité, exophtalmie (yeux qui semblent sortir de leur orbite), diarrhée,fatigue, etc etc

D'ailleurs vos résultats semblent parler d'eux-mêmes: la glande thyroïde est OK....

Votre médecin , s'il veut vous "garder" pour lui devrait au minimum demander les analyses suivantes:

cortisol matin et aussi ACTH.
Eventuellement une épreuve dynamique qui sert à évaluer les variations du cortisol au cours du cycle circadien   ( = 24 heures)

En cas de stress physique ou psychique, il y a d'abord la phase dite d'alarme puis de résistance et puis...d'épuisement. En cas de pathologie qui augmente anormalement le taux de cortisol (syndrôme de Cusching, adénome hypophysaire corticotrope, ...), ce taux anormalement haut est aussi tout à fait à même d'amener les symptômes évoqués à savoir: prise de poids, fatigue, coeur qui s'emballe ou inconfort cardiaque, sueurs nocturnes.

A force de surproduire, parfois on en arrive à une insuffisance des surrénales qui elle aussi est , entre autres, pourvoyeuse de fatigue, d'asthénie et de malaises...

Donc, sans attendre faites faire ces tests et si votre médecin les refuse et qu'ils n'ont jamais été fait, alors prenez vos jambes à votre cou et partez de chez lui!!! Voilà, n'hésitez pas à revenir quand vous aurez ces résultats...

Bien à vous.
Caro11
Portrait de cgelitti
Bonjour, j'ai 34 ans et j'ai une nodule de 2.5 cm x 2.4 cm sur la tyroide, j'ai eu 2 ponctions à ce jour et j'ai ma 3e demain (03-12-2007). J'ai pris 20 livres dans les 3 derniers mois, j'ai mal au coeur à tous les jours, je n'aie aucune énergie, j'ai des sueurs incroyables la nuit, j'ai des rages de sucre que j'essaie de contrôler du mieux que je peux mais les prises de sang pour la glande sont bonnes !!! Mon médecin ne veut pas me référer à un endocrinologue... Est-ce que quelqu'un peut m'éclaircir sur les symptômes d'une glande malade, je suis un peu désespéré. Merci à l'avance
Claudine
Portrait de cgelitti
Salut,à tous !

Je suis diabétique depuis 5 ans et cela n'est pas facile pour moi de me gérer tous les jours par moment, il m'arrive d'avoir marre du traitement et chaque fois que mon endocrinologue me change l'insuline, je prends du poids... Etes-vous dans ce cas ?

Je fais du cholestérol et mon régime est deja si restreint mais je suis toujours en surpoids : 1m66 pour 71 kg.

Vous arrive t-il d'avoir un gros fourmillement au niveau de l'omoplate ? Dernièrement, j'ai été chez le médecin traitant qui m'a donné un traitement mais je suis en souffrance...je ne sais plus à qui je dois en parler ? A un neurologue ? Si vous êtes dans ce cas, aidez-moi, s'il vous plaît ?
Caroube
Portrait de cgelitti
Bonsoir,
le diabète de type 1 appelée diabète mellitus ou diabète insulino-dépendant est dû à la destruction d'origine auto-immunes des cellules beta du pancreas (îlots de Langherans), celles qui produisent l'insuline.
L'insuline est la seul hormone hypoglycémiante de notre corps alors qu'il esiet au contraire différentes hormones pouvant augmenter la glycémie. Ainsi, quand celle-ci devient insuffisante, la supplémentation est vitale et elle passe par l'injection obligatoire d'insuline. Dans ce type de diabète, on peut néanmoins associer des médicaments hypoglycémiants par voie orale afin par exemple de diminuer l'insuline injectable nécessaire. Ces médicaments peuvent être le glucophage ou d'autres.

Le diabète de type 2 aussi appelé diabète gras (par opposition au dibète maigre ou sucré c'est à dire le diabète de type 1) est lui dû à un phénomène d'insulinorésistance c'est à dire que le pancréas finit par produire en excès l'insuline car celle déjà produite est inefficiente à faire pénétrer le glucose sanguin dans nos cellules qui en ont besoin.
Par conséquent, le pancréas est surchargé de travail et va finir pas s'épuiser d'où que le diabète de typa 2 peut sur le long terme demander des injections d'insuline! Ce type de diabète est favorisé par l'excès de poids et notamment un excès de gras au niveau du ventre surtout.

L'explication de votre médecin est un peu abitraire je crois...il faudrait voir avec vos anciens dosages de prises de sang. De toute façon le diabète de type 2, ce dont vous semblez souffrir est une maladie qui s'installe sur le long terme et pas suite à un deuil!
Pour le diabète de type 1, il peut en être différemment mais vous ne vous piquez pas et il semble donc plutôt que vous soyez concerné par le diabète de type 2.
Sachez que pour le contrôle de votre état, la glycémie et l'insulinémie sont importants mais surtout le dosage régulier de l'HbA1C c'est à dire l'hémoglobine glycosylée, celle-ci étant le seul marqueur fiable pour évaluer l'équilibre glycémique journalier sur un laps de temps de 3 mois avant le prélèvement (sorte de moyennes de vos glycémies journalières)

Si vous souffrez de diabète de type 2, la prise d'un supppélement de chrome (dispo en pharmacie) aurait selon moi dû être discutée avec votre médecin avant de vous prescrire d'emblée le glucophage.
Le chrome qui intervient dans la formation du GTF, facteur de tolérance au glucose, est souvent en déficit ches les diabétiques de type 2 et une supplémentation de ce type est alors bien plus naturelle et physiologique que la prise de glucophage.
Ce serait intéressant d'en discuter avec un médecin qui pratique les médecines naturelles je pense.
Voilà, en espérant avoir pu vous éclairer.
Cordialement.
dallel
Portrait de cgelitti
slt a tous
je suis trés contente car en faisant une echo mon nodule a disparu et oui c'est un miracle et en plus ma tsh est normale
merci mon dieu !!
je souhaite a tt le monde de guerir

Pages

Sujet vérouillé