Diabète, quoi de neuf ?

Diabète, quoi de neuf ?
Quelles sont les évolutions en matière de traitement du diabète de type 2 et de prévention des complications liées au diabète ? Le point sur les nouveautés anti-diabète.
Diabète, quoi de neuf ?

Le choix de la rédaction

Traitement du diabète : comment prévenir les complications ?

Le diabète est une maladie bien connue qui se caractérise par une élévation trop importante du taux sanguin de sucre et qui est peu parlante par elle-même, d'où la difficulté à se rendre compte de sa gravité. Quand les complications du diabète surviennent il est souvent un peu tard. C'est pour cette raison que les traitements, régimes et bilans de surveillance du diabète doivent être scrupuleusement respectés afin de maintenir un équilibre du taux de sucre dans le sang le plus parfait possible.

Lire l'article
Dossier Santé : Pompe à insuline pour le diabète : finies les piqures à heure fixe !

Pompe à insuline pour le diabète : finies les piqures à heure fixe !

En délivrant de l'insuline sous la peau de facon continue, la pompe à insuline reproduit le fonctionnement du pancréas. Ce dispositif permet aussi de délivrer ponctuellement des rajouts d'insuline selon les besoins (repas, activités physiques...). Ce traitement s'adresse essentiellement aux personnes atteintes de diabète de type 1, maladie apparaissant le plus souvent chez des enfants.

Lire l'article
Dossier Santé : Traitement du diabète : le succès est dans le suivi

Traitement du diabète : le succès est dans le suivi

Le traitement du diabète peut paraître contraignant, mais il a l'avantage d'être efficace. Si la glycémie (taux de sucre dans le sang) est bien contrôlée, le risque de complications est limité. Pour cela, il est nécessaire de se soumettre à une surveillance et un suivi réguliers. Quels sont les examens requis et à quel rythme doivent-ils être répétés ?

Lire l'article
Dossier Santé : Le traitement du diabète expliqué en vidéo

Le traitement du diabète expliqué en vidéo

Au cours de la digestion, une grande partie de nos aliments est convertie en glucose. Le glucose circule dans la circulation sanguine et est utilisé comme carburant par les cellules de notre organisme. Mais les cellules ont besoin d'aide pour absorber le glucose. C'est une hormone, appelée «...

Lire l'article
Dossier Santé : Diabète : un nouveau médicament

Diabète : un nouveau médicament

Un nouveau médicament vient d’être approuvé par l’Agence européenne du Médicament. Son efficacité dans le traitement du diabète a été démontrée mais ce médicament possède un autre point fort, il n’est pas métabolisé par les reins, modérant ainsi le risque d’insuffisance rénale…

Lire l'article

Articles

Parce qu’il existe différents types de verrues et différentes localisations, parce qu’elles sont parfois très résistantes et récidivantes, les traitements pour éliminer les verrues sont multiples. Quels sont-ils et comment choisir celui qui convient le mieux ?

appli suivi médical

Quand on doit prendre un ou plusieurs médicaments tous les jours au long court, il n’est pas toujours facile d’y penser, voire parfois de se rappeler si on les a pris ou pas. C’est pour cela que de nouveaux outils « connectés » voient le jour pour aider les patients à améliorer l’observance de leur traitement.

hypertenseurs

La journée mondiale contre l’hypertension artérielle, le 14 mai, est l’occasion de parler d’un sujet qui fâche : l’observance. En effet, plus d’un tiers des personnes hypertendues ne prend pas correctement son traitement anti-hypertenseur. Pour cette raison, le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle met à disposition deux outils numériques pour tester si on prend bien son traitement antihypertenseur.

pieds

Reliés directement au cœur, à la moelle épinière et au cerveau, les pieds peuvent révéler des problèmes de santé, parfois méconnus de leur propriétaire. Examinez-les donc de temps en temps. Et consultez votre médecin si vous observez l’apparition d’un signe bizarre.

problème sexuel

Le premier traitement spécifique de la maladie de Lapeyronie, une déformation de la verge avec une courbure plus ou moins prononcée, est désormais disponible. La promesse d’une qualité de vie sexuelle retrouvée. Explications.

diabète et parodontite

Plus encore que le reste de la population, les personnes diabétiques doivent faire preuve d’une hygiène buccale irréprochable. Chez elles, le risque de maladie de la gencive ou parodontite est accru, surtout lorsque le diabète est mal équilibré. A l’inverse, une parodontite chez un diabétique affecte sa glycémie et participe au déséquilibre du diabète. Diabétiques, consultez votre chirurgien-dentiste !

 

traitement du diabète

Aujourd’hui, lorsqu’une femme souffre de diabète lors de sa grossesse, le seul médicament autorisé pour équilibrer son taux de sucre dans le sang est l’insuline. Par simplicité d’emploi, il peut être tentant d’utiliser les nombreuses molécules par voie orale dont on dispose pour traiter le diabète. Les experts réunis lors du congrès de la Société francophone du diabète (Lille, 28-31 mars 2017) réagissent et en appellent au principe de précaution.

apnée du sommeil traitements

6% des femmes et 13% des hommes d’âge moyen souffrent potentiellement d’un syndrome des apnées obstructives-hypopnées du sommeil (SAHOS),ces pauses respiratoires anormales pendant le sommeil. Au-delà des traitements actuels, les chercheurs cernent de mieux en mieux les différents profils d’apnéiques et entrevoient ainsi de nouvelles pistes thérapeutiques. En direct de la recherche.

Cortisone : prise de poids et autres effets secondaires

Très efficaces, les corticoïdes permettent de soulager les symptômes ou de guérir de nombreuses maladies. Avant de les prescrire, le médecin doit, néanmoins, informer des multiples effets indésirables – plus ou moins graves – qu’ils peuvent induire.

Sport sur ordonnance remboursement

À partir du 1er mars, les médecins pourront prescrire une activité physique adaptée à leurs patients souffrant d'affections de longue durée (ALD) comme un diabète, une insuffisance cardiaque etc. Mais un flou artistique persiste. Faute de cadre financier, cette belle initiative risque un départ difficile. Voici comment y voir plus clair en dix questions.

santé connectée

Selon le monde de la médecine,  la santé connecté (ou e-santé) s’avère un bénéfice potentiel pour la santé publique. Tous les acteurs sont impactés, professionnels de santé et patients. Il aura fallu quelques années pour que l’ergonomie des objets et des systèmes connectés soit suffisamment développée pour se poser en interface efficace entre l’utilisateur et son médecin. Aujourd’hui, le médecin conserve un rôle actif dans ce parcours de soin d’un type nouveau, et son patient acquiert toujours plus d’autonomie et de facilité à l’observance de ses traitements grâce aux objets connectés et aux applications.

Cependant, une question se pose : jusqu’où la technologie connectée va-t-elle nous emporter ?  Certains objets connectés du futur proche sont annoncés comme de vrais robots médicaux visant à supplanter médecins et chirurgiens… En voici 10 qui nous ont semblé tout à fait extraordinaires !

objet santé

Les objets connectés sont devenus nos meilleurs amis pour contrôler notre forme et notre santé avec simplicité, tout en nous amusant. Si ses atouts sont indéniables et unanimement reconnus dans le monde de la Santé, le quantified self pose aussi le problème des données de santé, et plus largement, du droit des patients. Des spécialistes nous donnent leur avis.

données de santé

Les objets connectés (et la e-santé en général) nous donnent accès à de multiples données de santé individuelles auxquelles nous n’avions pas accès auparavant. A ce jour, on évalue ce degré de connaissance à une douzaine de données physiologiques différentes essentielles, qu’il s’agisse d’utiliser les objets connectés pour  progresser en sport, pour préserver son équilibre santé au quotidien, ou pour mieux connaître et soigner sa maladie chronique.

objet connecté santé

Le quantified self – ou « auto-mesure de soi » - est venu bouleverser nos vies d’humains en nous donnant accès, grâce aux technologies de pointe, à des informations très précises sur le fonctionnement de notre corps. Des infos qui se dissimulaient auparavant dans les profondeurs de nos organes et de notre métabolisme, et auxquelles seuls les spécialistes avaient accès. Entre dispositifs de santé et gadgets loisir, les objets connectés nous permettent de mieux connaître nos paramètres physiologiques,  et de tirer parti de ces informations pour optimiser nos performances tout en prenant soin de notre santé. Ils nous aident à nous soigner lorsque la maladie est là.

Effets secondaires des corticoïdes

Les corticoïdes prescrits chez l’enfant continuent à faire peur. La phobie de ces médicaments anti-inflammatoires persiste chez les parents qui les considèrent comme dangereux pour leur progéniture, à tort. Les corticoïdes chez l’enfant, pour tout comprendre en 10 questions.

Les bactéries font partie des microbes

Quelles sont les interrelations entre nos bactéries et le reste de l’organisme ? Certaines maladies peuvent survenir en cas de déséquilibre : maladies digestives, surpoids, obésité, diabète… Nous naissons stériles. Mais dès les premiers instants de notre vie, nous sommes envahis par des bactéries qui résideront en nous définitivement. Notre tube digestif est ainsi peuplé de 100 000 milliards de bactéries regroupant 500 espèces différentes. Rien que ça ! Les bactéries font partie des microbes. Or, contrairement aux idées reçues, ces mal-aimées comptent parmi les amis de notre organisme avec lesquels nous vivons en parfaite symbiose. La plupart d’entre elles nous veulent même du bien.

Serious games thérapeutiques

Le jeu, c’est du sérieux. Le principe des serious games ou "jeux sérieux" en santé est simple : en s’amusant comme dans un jeu vidéo, on peut changer les comportements en santé, apprendre sur sa maladie et mieux la gérer au quotidien. Certains font de la prévention, d’autres tentent même de ralentir un déclin cognitif léger ou de rééduquer après un AVC.

Froid, virus, grisaille, fatigue, repas de fin d’année… Autant de facteurs favorisant l’apparition des pathologies ORL et digestives de l’hiver. Lesquelles peut-on facilement soulager grâce à un traitement homéopathique ? Notre expert le Docteur Monique Quillard, médecin homéopathe, vous aide à composer la trousse à pharmacie homéopathique idéale pour affronter l’hiver.

Vision scintillante et déformée, fourmillements, difficultés à s’exprimer… le phénomène de la migraine avec aura concerne un quart à un tiers des migraineux. Ces troubles visuels, parfois sensitifs, annoncent l’arrivée imminente d’une céphalée. Que signifient-ils ?

Ronflements bruyants, fatigue excessive, maux de tête, troubles de la concentration, perte de libido… Autant de petits signes qui peuvent paraître anodins mais parfois annonciateurs d’une pathologie plus grave : le syndrome d’apnée du sommeil. Qu’elle soit obstructive ou centrale, le syndrome d’apnée du sommeil ne compromet pas seulement vos nuits, mais peut aussi à long terme avoir des conséquences plus importantes sur votre santé…

La Journée mondiale du diabète et le "Moi (s) sans Tabac" tombent tous les deux en novembre. Quel rapport ? On le sait trop peu mais le tabagisme est un facteur de risque de diabète de type 2 : le risque d’un fumeur de développer un diabète de type 2 est augmenté de 30 à 40%. Mais la bonne nouvelle, c’est que tout peut revenir à la normale en écrasant sa dernière cigarette !  

En affranchissant les personnes diabétiques de la piqûre au bout du doigt, un nouveau capteur est arrivé récemment sur le marché complété par un nouveau type de lecteur de glycémie. Il s’agit d’un appareil d’auto-surveillance du glucose collé à même la peau : une véritable libération pour les diabétiques de type 1 et 2 sous insuline. Unique sur le marché, il vient de montrer qu’il réduisait le temps passé en hypoglycémie. Et grâce à son application smartphone, il suffit désormais d’un bref contact entre le capteur et le téléphone pour obtenir son taux de glucose. En toute discrétion !

Sans vitamine D, pas d’os robuste. Si le rachitisme a quasiment disparu en France, c’est grâce à la supplémentation en vitamine D des laits infantiles depuis 1992. Mais aussi -on l’oublie encore trop souvent- à la supplémentation systématique de tous les enfants de moins de 5 ans, sans oublier les adolescents de 10 à 18 ans !

Les apnées du sommeil se caractérisent par de multiples arrêts de la respiration durant le sommeil.  Il s’agit d’une affection respiratoire très fréquente qui touche 5% de la population. Son retentissement est considérable sur le quotidien et sur la santé.

Toutes les douleurs ne se ressemblent pas. Certaines douleurs dites douleurs neuropathiques liées à des lésions nerveuses font souffrir au quotidien 5% de la population. Elles ne sont pas soulagées comme les autres par les antalgiques classiques, mais à coup d’antiépileptiques ou d’antidépresseurs. Des experts internationaux viennent de se pencher sur le traitement de ces douleurs chroniques et invalidantes. Le Pr Nadine Attal, la neurologue qui a participé aux recommandations de la journée mondiale contre la douleur 2016, nous explique quelle est cette douleur, méconnue et pourtant si fréquente. 

Les hormones sont invisibles, mais à l’image d’un chef d’orchestre, elles influencent notre santé physique, psychique, et nos comportements. Coup de projecteur sur ces molécules discrètes, mais essentielles.

Nous vivons la moitié de notre temps éveillé au travail. Si certains métiers procurent aux travailleurs la juste dose d’activité physique quotidienne nécessaire à leur santé  - extraction et transformation des matières premières, manutention, usinages, métiers physiques, efforts corporels divers… - il faut bien reconnaître que les métiers du secteur tertiaire, ceux des entreprises de services, qui se satisfont d’un bureau, d’une chaise, d’un ordinateur et d’un téléphone pour l’accomplissement des tâches requises, n’offrent à leurs actifs que la perspective de la sédentarité pourvue des  facteurs de risques pour la santé qu’elle engendre. Les politiques RSE (responsabilité sociale de l’entreprise) établissent désormais un lien entre le sport, la santé et le mieux-être des collaborateurs, et pointent  ses vertus sur les plans managérial ou économique. Alors, comment bouger au bureau, en attendant les plans d’envergure que nous promettent les patrons ?  Nicolas Bertrand, kinésithérapeute et ostéopathe, co-fondateur de la méthode Macadam Tonic, nous a préparé sur mesure quelques exercices simples et efficaces.

La chirurgie de l’obésité -ou chirurgie bariatrique- a fait ses preuves vis-à-vis de la perte de poids chez les personnes obèses. Mais un effet collatéral très bénéfique a rapidement été découvert : elle améliore aussi la glycémie, au point que chez certains patients, elle fait disparaître un diabète de type 2 préexistant. Doit-on alors la proposer aux personnes diabétiques dont le diabète est très déséquilibré, même si elles ne sont pas obèses ? Au congrès européen de diabétologie (EASD, Munich ; 12-16 septembre 2016),les toutes dernières études vont en ce sens. A moyen terme, la chirurgie pourrait devenir un traitement du diabète parmi les autres.

Ce serait une erreur de penser que l’accumulation de graisse dans le foie s’observe uniquement chez l’adulte, en particulier en surpoids et/ou diabétique. Les enfants souffrent aussi de cette maladie du foie que l’on appelle stéatose hépatique. De plus en plus souvent et de plus en plus tôt, avec à la clé un risque ultérieur de cirrhose et de cancer hépatique. 

 Comme chaque année, le congrès de l’European Society of Cardiology a apporté son lot d’études scientifiques pour mieux comprendre les maladies cardiovasculaires comme la fibrillation auriculaire ou l’insuffisance cardiaque et leur traitement, notamment les anticoagulants. Morceaux choisis, en direct du congrès.

Pages