Docteur Urs
Portrait de cgelitti
depuis 1995 je souffre de ces infintes maladies,j'ais bénéficié d'une greffe de foie en 2004,trop de médicaments énivitables et un diabéte insulino requérant préexistant je ne sais plus ou me donner la tête
Docteur Urs
Portrait de cgelitti
L'hépatite C souvent associée au diabète mérite, vu le risque de cirrhose et de cancérisation (toujours mortelle), d'être traitée avec persévérance et régularité par interféron pégylé (Pegasis) toujours associé à la ribavirine (Copégus). Tous les patients ne répondent pas à ce traitement qui peut être arrêté si les résulyays sont insuffisant.
Mais ce traitement comporte de nombreux effets secondare pénibles et laisse parfois des séquelles.
Associé au diabète et à une éventuelle néphropatie diabétique, les doses peuvent être difficiles à équlibrer. Il peut parfois y avoir des séquelles oculaires irréversible. Choisissez un interniste hépatologue connaissant parfaitement ce traitement et travaillant en étroite colaboration avec un néphrologue, un ophtalmologue, un cardiologue
Sujet vérouillé