Diabète : l’épidémie silencieuse du 21e siècle

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 14 Novembre 2014 : 08h54
Mis à jour le Vendredi 14 Novembre 2014 : 11h19

À l’occasion de la Journée mondiale du diabète de ce vendredi 14 novembre 2014, l’Institut de veille sanitaire a publié un Bulletin épidémiologique hebdomadaire spécial (BEH) décrivant la progression exponentielle de l’épidémie de diabète et le creusement des inégalités.

© getty

3 millions de Français traités contre le diabète

Le diabète poursuit inlassablement sa progression. En France, le chiffre des 3 millions de patients traités contre cette maladie vient d’être franchi. Parallèlement, les inégalités se creusent, le diabète touchant plus particulièrement des personnes socialement et économiquement défavorisées. Or l’impact est important sur le recours aux soins, lequel conditionne la prévention des complications du diabète et la qualité de vie des patients (prise en charge ophtalmologique, bucco-dentaire, podologique…). Cette situation est de plus aggravée par la période de crise économique actuelle.

PUB

Grande cause nationale 2015

Afin de freiner l’évolution du diabète, la Fédération française des diabétiques, la Société francophone du diabète et l’Aide aux jeunes diabétiques se mobilisent dans un collectif intitulé « Tous contre le diabète » pour faire du diabète la Grande Cause Nationale 2015. Les objectifs à atteindre sont urgents : améliorer la prise en charge, réduire les inégalités, prévenir le diabète et ses complications, éduquer les patients, les accompagner dans leur vie quotidienne.

À l’appui, les chiffres suivants sont avancés :

  • 400 nouveaux cas de diabète sont diagnostiqués chaque jour.
  • 30.000 décès par an sont liés au diabète.
  • Le diabète progresse de 6 % par an.
  • Cette maladie coûte 18 milliards d’euros par an (+ 1 milliard tous les ans).
  • 8.000 diabétiques sont amputés chaque année.

Durant toute cette journée, des actions seront menées pour informer le grand public sur cette maladie, sa prise en charge et sa prévention.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 14 Novembre 2014 : 08h54
Mis à jour le Vendredi 14 Novembre 2014 : 11h19
Source : InVS, Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), n°30-31, 12 novembre 2014, http://www.invs.sante.fr/beh/2014/30-31/index.html.


A lire aussi
Maladies cardiovasculaires : des chiffres effarants Publié le 09/01/2015 - 08h37

« La cardiologie sur mesure » sera le thème central des prochaines 25èmes Journées européennes de la Société française de cardiologie (SFC).C’est l’occasion pour les cardiologues de rappeler l’importance des maladies cardiovasculaires. Voici les chiffres pour la France.

3e Plan cancer : 17 objectifs et 1,5 milliardPublié le 10/02/2014 - 05h00

Le Président de la République a lancé mardi, lors de la cinquième édition des Rencontres de l'Institut national du cancer (INCa), un troisième Plan cancer sous le signe de la réduction des inégalités.

Plus d'articles