DHEA, le miroir aux alouettes

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 24 Avril 2002 : 02h00
Considérée comme un traitement miracle capable d'enrayer les mécanismes du vieillissement, la DHEA a suscité bien des espoirs et des envies depuis sa découverte par le Pr. Beaulieu. A l'heure des premiers bilans, il se pourrait pourtant bien que le miroir aux alouettes soit brisé.

La DHEA, ou déhydroépiandrostérone, est une molécule naturellement produite par les glandes surrénales. Elle sert de base à la fabrication des hormones sexuelles mâles et femelles (testostérone et oestrogènes), mais on ignore si elle joue un rôle propre dans l'organisme. Isolée par le Pr. Etienne Emile Beaulieu, elle est considérée aujourd'hui comme un élixir de jouvence, un médicament anti-vieillissement. Qu'en est-il en réalité ? La revue prescrire dresse un premier bilan.

Des résultats décevants

Si les taux sanguins en DHEA ont effectivement tendance à baisser avec le vieillissement, leur diminution n'a jamais été corrélée avec le développement de pathologies particulières ou avec une diminution des capacités cognitives (mémoire, capacité d'attention et d'apprentissage). Par ailleurs, l'une des principales études ayant tenté d'évaluer les effets de la DHEA, n'a montré aucune amélioration significative de la sensation globale de bien-être, des fonctions cognitives ni même de la libido. Des résultats franchement décevants au regard des espoirs suscités.

Des effets secondaires possibles

La DHEA servant à la synthèse des œstrogènes, sa prise régulière entraîne nécessairement une augmentation de leurs taux sanguins. Or, on sait que ces hormones majorent le risque de développer certains cancers (cancers hormonodépendants), tels que les cancers du sein ou de la prostate.

On peut donc dire à ce jour que la DHEA manque de supporters dans le monde médical. Si cette molécule produit de réels effets, ils restent encore à prouver.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 24 Avril 2002 : 02h00
Source : Prescrire 2002 ; 22 : 283.
A lire aussi
La DHEA doit être soumise à la réglementation du médicament !Publié le 23/07/2001 - 00h00

L'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) vient de rendre public le rapport demandé par Bernard Kouchner, ministre délégué à la Santé, concernant les bénéfices et les risques éventuels liés à l'utilisation de la DHEA. Il définit également le statut...

La DHEA, une hormone anti-vieillissement ?Publié le 05/11/2007 - 00h00

La DHEA (dehydroepiandrostérone) est une hormone produite à partir du cholestérol qui se transforme ensuite en différentes autres hormones, dont la testostérone et l'oestrogène. Or la synthèse de DHEA diminue naturellement avec l'âge : à 50 ans, son taux est à 50% de ce qu'il était à 20...

Vieillir avec succès, c'est possible ! Publié le 15/07/2002 - 00h00

Le vieillissement est un processus naturel, lent, irréversible et inéluctable, qui ne débute pas à la soixantaine. Tout en continuité, il ne justifie ni rupture ni crise existentielle. Avoir un regard éclairé sur ses conséquences permet d'en prévenir au mieux les méfaits.

Le Pr Etienne-Emile Baulieu clarifie l'affaire DHEAPublié le 26/10/2001 - 00h00

Suite aux nombreuses polémiques qu'a suscité « l'affaire DHEA », la confusion s'est installée dans les esprits. Le Pr Etienne-Emile Baulieu, responsable de l'étude DHEAge, a clarifié la situation.

Plus d'articles