cgelitti
Portrait de cgelitti
Dermographisme : je connais ma cause ! mais pour la suite?

Bonjour,

En 1994, alors que j'avais à peine 23 ans, on m'a découvert très tard un cancer des ovaires (rare puisque c'est normalement le cancer des hommes) et donc ont suivi traitement lourds, chirurgie avec ablation totale utérus, ovaires puis thoracotomie, puis chimio. Le médecin annoncait à mes parents une mort. Mais voyez-vous à ce jour je suis toujours là et je vais bien...

sauf que j'ai par la suite (moins d'1an) déclanché des démangeaisons à me gratter à sang et je n'ai pas de suite consulté un médecin car j'apprenais à vivre avec. Environ 1an à 2 ans après j'ai finallement vu 2 allergologues qui ne voyaient aucun signe d'allergie.

Donc on en a conclu que c'était un dermographisme, avec 1 virlix à prendre par jour (j'arrivais à en prendre tous les 2 jours au début car il y en a marre d'aller sans cesse chez le médecin pour renouveller ce médicament). Le pharmacien m'a dit que cela pouvait effectivement repartir comme c'est venu, mais on ne connait pas hélas la date de fin !

J'en suis malheureuse, parfois je dis à mon mari que j'aimerai en finir, car quand vous avez une crise à ne plus où savoir gratter car chaque seconde cela vous démange à un endroit différent vous broyez du noir!

Mais quand je vais bien, mes idées noires s'envolent , fort heureusement.

Je ne sais pas pour vous, mais c'est un calvaire ce symptome...quand on me touche trop fort (par exemple quand mes enfants me griffent légèrement le visage) et bien chez moi cela rougit de suite et gonffle un peu...je vous dis pas quand je souhaite aller chez l'esthéticienne, je lui dit de suite que ma peau va marquer et je prends un rendez-vous en fin de journée pour ne pas sortir après.

J'en ai bavé dans ma vie...et malgré que je m'en sois sortie (grace à une grande insouciance de la maladie à cet age)...celle-ci me suit car on me dit que la chimio a peut etre tué des cellules qui me protégeaient mais personne n'explique réelement le problème. Que dois-je faire ? consulter un psychologue pour peut etre éradiquer ma douleur psychologique de ma stérilité, consulter un sophorologue...pourquoi n'y a t-il pas de désensibilisation comme les allergies de printemps où cela vous suffit à tenir une année ??

Chers médecins, merci de vous pencher sur ces problèmes!

Bon courage à vous tous et toutes qui souffrez de ce même maux.

PUB
PUB