Dermatite ou eczéma atopique : conseils aux parents

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 18 Janvier 2005 : 01h00
Mis à jour le Lundi 21 Octobre 2013 : 12h28
-A +A
La dermatite atopique, ou eczéma atopique, est une maladie fréquente surtout chez l'enfant, dont la prévalence a considérablement augmenté dans les pays occidentaux. L'eczéma atopique peut débuter à tout âge, mais il apparaît le plus souvent entre le 3e et le 6e mois de la vie. A l'occasion des Journées parisiennes d'allergie, le Pr Yves de Prost, chef du Service de dermatologie de l'hôpital Necker - Enfants malades (Paris), a formulé des conseils à l'attention des parents.

Qu'est-ce que l'eczéma atopique ?

La dermatite atopique, aussi appelée eczéma atopique, est une maladie inflammatoire et chronique de la peau caractérisée par un eczéma, un prurit et une sécheresse cutanée : rougeurs, peau sèche et démangeaisons importantes constituent essentiellement le tableau de cette affection.

Elle se développe surtout chez le nourrisson à partir de 3 mois, mais elle est parfois présente chez l’adolescent et l’adulte. Les enfants qui en sont atteints se réveillent parfois la nuit, empêchant toute la famille de dormir.

L'eczéma atopique se développe sur un terrain particulier : des antécédents familiaux d'asthme, de rhume des foins ou d'eczéma. Sur ce terrain, des allergènes présents dans l'environnement déclenchent au contact de la peau une réaction d'eczéma.

A savoir : la majorité des dermatites atopiques disparaissent au cours de l’enfance (50 % avant 5 ans), mais 10 à 15 % persistent jusqu’à l’âge adulte.

Quels conseils donner aux parents dont l'enfant présente une dermatite atopique ?

Il existe des traitements. Ils ne guérissent pas le fond de la maladie, mais permettent de soulager considérablement les poussées.

A côté de ces traitements, voici quelques conseils essentiels à l'attention des parents.

Tout d'abord, il faut éviter tout ce qui aggrave la sécheresse de la peau, c'est-à-dire :

  • Pas de bains trop chauds ni trop longs

    L'eau du robinet assèche la peau. Pour laver les enfants, il faut donc de préférence utiliser des méthodes qui limitent le contact avec l'eau. L'idéal est une douche de 5 minutes, en coupant l'eau le temps de se savonner.

    Pour les parents qui tiennent au bain des enfants, on conseillera de limiter sa durée à 10 ou 15 minutes et d'utiliser un émollient liquide dans l'eau, pour qu'elle soit moins dure. L'eau ne doit pas être trop chaude non plus, 32 à 34°C maximum (sauf pour les nouveaux-nés).

  • A éviter lors de la toilette

    N'utilisez pas de savon, mais un produit nettoyant très doux adapté (pain surgras ou gel surgras). Demandez conseil à votre pharmacien.

    N'utilisez pas de coton sur le visage car il est irritant.

    Ne lavez pas l'enfant avec un gant de toilette (irritant), utilisez vos mains.

    Séchez l'enfant en le tamponnant car frotter active le prurit.

  • Habillement

    Ne couvrez pas trop l'enfant (pour éviter la sueur) et ne l'habillez pas avec des vêtements contenant de la laine ou du synthétique, car ils ne supportent pas ces matières.

    Il leur faut des vêtements en coton.

  • Lieu de vie, chambre

    Ne chauffez pas trop le lieu de vie et notamment leur chambre.

    Si l'air de la chambre est trop sec, utiliser un humidificateur.

  • Sport et loisirs

    La piscine est autorisée mais il faut rincer l'enfant sous une douche et appliquer un émollient ensuite. Des crèmes barrières peuvent être aussi utilisées en prévention.

    Quant au sport, pas de problème à condition que l'enfant ne transpire pas à outrance. Il faut aussi toujours le rincer sous une douche après l’effort, et appliquer ensuite un émollient pour éviter le prurit.

    La mer : pas de problème (sauf en cas de lésions suintantes, qui piqueront). Il convient de rincer l'enfant après chaque bain car le sel sur la peau provoque des tiraillements.

L'autre élément fondamental du soin de la peau pour les enfants atopiques, c'est l'hydratation. Elle doit se faire au minimum une fois par jour, avec une crème de bonne qualité et destinée spécifiquement à eux. Il existe de nombreux produits sur le marché ; si votre médecin n'a pas de préférence, consultez votre pharmacien.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 18 Janvier 2005 : 01h00
Mis à jour le Lundi 21 Octobre 2013 : 12h28
A lire aussi
L'eczéma atopique, une affection en hausse Publié le 30/07/2001 - 00h00

L'eczéma atopique débute généralement avant l'âge de 2 ans et peut être associé ou encore précéder la survenue d'un asthme, d'une rhinite ou d'une conjonctivite allergique. Parfois, d'autres membres de la famille sont également touchés. L'eczéma est une inflammation de la peau qui...

Eczéma Publié le 19/01/2016 - 15h49

Aloé, avoine, onagre, réglisse, bardane, 5 plantes pour vous soulager en cas d’eczéma.L’eczéma entraine rougeurs, squames et démangeaisons. Il peut nuire fortement à la qualité de vie des personnes atteintes. Les plantes peuvent aider à apporter un soulagement important et améliorer la...

Dermatite atopique : des causes mieux identifiées Publié le 24/02/2014 - 07h30

La dermatite atopique est essentiellement liée à des facteurs d’origine génétique. Aujourd’hui, le processus à l’origine des symptômes cutanés est aussi mieux connu: ils sont essentiellement liés à un manque de « ciment » cellulaire, la filaggrine.

Plus d'articles