carine
Portrait de cgelitti
Bonjour,

j'ai 16 ans et depuis quelque temps je ne vais plus bien ; tout m'ennuie et je me met à pleurer rapidement dès qu'on me dis quelque chose. Je suis tout le temps fatiguée et j'ai mal à la tête.

La relation avec mes parents est difficile ; mon père est de nature assez nerveuse et se met souvent en colère après moi pour rien et je me met à pleurer, avec ma mère c'est mieux mais elle se plaint souvent (travail, mal a la hanche, a la tête etc) et je l'écoute et la conseil mais quand moi j'ai des problème elle m'engueule en me disant que j'ai "tout le temps autre chose" c'est peut être pas faux car j'ai pas mal de problème de santé (douleur aux genoux depuis 3 ans, asthme qui s'est déclenché cet été) et quand je lui dis que je suis fatiguée ou que j'ai mal à la tête elle s'énerve.

Quant aux amis j'en ai peu j'ai l'impression d'être la "bouche trou" de service quand quelqu'un a des problème j'écoute mais quand je veux parler personne n'écoute ou alors on se moque de moi. J'en ai marre, ça fait 2 semaines que je pleure tous les soirs, que je dors mal et je n'en parle pas. Personne ne m'écouterai mais j'en ai marre. J'espère qu'ici on me lira et qu'on me donnera des conseils, j'en ai vraiment marre, s'il vous plait aidez moi, je n'en peu plus !

carine
Portrait de cgelitti
Je ne peux que te conseiller également de consulter soit un CMP soit ton médecin généraliste pour parler de ton mal être. C'est important pour toi de pouvoir en parler et d'être écoutée. Je pense que tu es à un âge où c'est difficile pour beaucoup d'adolescents: tu n'es donc pas seule au fond! As-tu des passions, des activités qui te plaisent?
BON COURAGE!!
Mignonne
Portrait de cgelitti
Bonjour jeune fille (je suppose, compte tenu des accords) il semble que tu fasses une dépression nerveuse sévère. Je ne suis pas médecin mais tes symptômes révèlent un profond mal-être. Dans la mesure du possible prends l'attache du CMP (centre médico psychologique) le plus proche de chez toi. Profite de tes vacances si tu peux pour faire ces démarches.
Ne laisse surtout pas s'installer cet état plus longuement car alors il sera difficile et douloureux d'en sortir. Le fait d'en parler ici est courageux et prouve que tu souhaites t'en sortir, continue dans ce sens. Sois persuadée d'une chose : il existe des personnes dont l'activité est justement d'ECOUTER la souffrance d'autrui, de manière sincère et véritable et surtout sous le sceau du secret professionnel. Non, tu n'es pas seule à souffrir de cet état et OUI on peut EN SORTIR. Je t'envoie mille pensées positives et plein d'encouragements.
carine
Portrait de cgelitti
tu as l'air d'une personne très sensible: c'est une qualité qui peut faire souffrir. Je pense que ça pourrait te faire du bien d'en parler avec une infirmière scolaire peut etre si tu n'as pas d'amis à qui te confier.En tout cas, je ne peux que te conseiller de ne pas garder ce mal etre pour toi. Il y a des solutions si tu franchis le 1er pas d'en parler!
Anonyme
Portrait de cgelitti
Merci de ta réponse, mais je ne peux pas me confier à mon infirmière car étant en 2nd je n'ai plus cours a cause des bacs je suis donc à la maison seule et je broie un peu du noir surtout que mes douleurs aux genoux m'empêchent de faire du sport normalement et ça me gène de ne pas être comme tout le monde de ne pas pouvoirs courir, marcher longtemps, monter/descendre les escaliers sans avoir mal aux genoux ça aussi ça me pèse. Rien ne va ni physiquement ni moralement. Je n'arrive pas à m'empêcher de pleurer quand je pense a tout ça, à mon passé... Quand je suis avec les autres je fais des effort pour pas pleurer mais quand je suis seule ça va pas... J'en ai marre de tout, de ma vie. Que faire?
Sujet vérouillé