prune
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Depuis 6 mois je suis en depression. Je pensais que ça ne pouvais pas m'arriver, mais à force d'avoir les idées noire je suis allé voir un psy, le diagnostic est sans appel : depression majeure + anti depresseur.

Pourtant je ne comprend pas pourquoi : j'ai 33 ans, j'ai un boulot stressant mais pas trop mal, je viens construire ma maison et j'ai un garçon adorable de 2 ans. Bref presque tout pour être heureux mais au lieu de ça je suis angoissé et complètement déprimé. Je sais pas si c'est déjà arrivé à quelqu'un mais j'ai besoin d'aide car petit à petit je détruit tout mon environement à cause de ma dépression: je suis de plus en plus mal au boulot, avec ma femme je ne souris plus, j'ai du mal à jouer avec mon gamin, je ne bricole plus. Que faire.

marie
Portrait de cgelitti
bonjour isnotgood
et bien que se passe t'il, si on commençais par le début je pense isnotgood qu'il y a forcement un facteur déclenchant ,as tu fais construire ta maison récement?
aïcha
Portrait de cgelitti
c'est curieux en Afrique nous ne connaissons pas ces problèmes de déprime, angoisse, anti-dépresseur et psy !!!!!!!!!!!
mahmoud
Portrait de cgelitti
tu te trompe aisha, j'en ai vu beaucoups de cas pour avoir passé 7 jours dans un hopital psychiatrique il ya de cela 11 ans. j'avais eu une depression grave, j'étais trés bien pris en charge par les medecin. actuellemnt je continu à voir un psychiatre de temps en temps qui me conseille toujours de faire quotidienement de la relaxation et il me prescrit 'prozac'. j'espère que mes amis internautes reprendront confiance en eux, car toutes ces idées noires qui vous hantent sont fausses, il ne faut pas y croire, surtout faites confiance à votre medecin c'est trés important. BON COURAGE A TOUS
mahmoud
prune
Portrait de cgelitti
a sandrine 49 :arrete de te plaire dans le melodrame sors ta tete un peu de la melasse ne pense pas qu a toi tes enfants ont besoin d une maman :alors tu dis que tu veux t en sortir!!ce n est pas comme ca que tu deviendras interressante. il faut arreter de t apitoyer sur ton sort .tien par exemple fais du theatre .je suis sur que tu seras exellente!!!courage pour tes enfants ils doivent passer en premier
sandrine 49
Portrait de cgelitti
Je suis en dépression depuis 2000. J'ai fait plusieurs séjours en clinique et je vois qu'au fil des années mon état est en dent de scie. Ma dépression a débuté après la naissance de ma fille en 98, quand j'étais petite j'ai subie des attouchements de mon père, c'était enfuit dans mon subconscient et quant ma fille est née, c'est sortie. J'avais peur que mon mari fasse la même chose. Quand j'ai eu mon fils en 2000, c'etait le plongeon, et la mon mari qui ne savait de mon passé m'a quitté ce qui n'a pas arrangé. En plus, il y a eu l'annorexie qui est toujours présente. Je me rappelle qu'un soir ou je n'avais mes enfants car j'étais trop faible, d'avoir mis mes médicaments sur la table je voulais les prendre et j'ai levé la tête et j'ai vu la photo de mes enfants et je n'ai pas pu mais par contre je voudrais mourrir d'un accident de voiture pourqu'on ne dise pas à mes enfants que je me suis donnée la mort, cette idée est toujours présente alors quand je suis seule le week-end je prends ma voiture. je suis suivie par un psychiatre qui est formidable, je peux le déranger à n'importe quel moment lui me comprends et ne me juge pas, ce qui n'est pas le cas de ma famille qui fait plus de mal que de bien. Je voudrais m'en sortir mais je n'ai pas la force de me battre contre cette maladie. Elle a le dessus sur moi et moi je suis faible et je bascule. Les cliniques sont bien mais quand on en sort, on est fort et le moindre soucis c'est la rechutte. Je n'en peux plus. Pourquoi? moi. Quelle serat ma fin, je ne sais pas, je vie le jour le jour, les minutes les secondes et les heures. Quelle issue, je me suis rapproché de l'église qui m'a aidé, mais on se sent si seule, mal comprise. Pour les gens on est fou. J'aurai beaucoup de chose à écrire sur mon mal être mais je sais qu'il n'y a pas de solution.
Sujet vérouillé